Tickets
Tickets
tickets restaurant, ticketswap, tickets kadeos, tickets cesu, tickets, tickets kadeos infini, tickets euro 2016, tickets roland garros, tickets tour eiffel, tickets barcelona.
 
   
 
 
 
Pages Mobiles Accélérées
Tickets
Page d'Accueil

Royaume Uni
Royaume Uni
 
 
Retourner en Arrière

Smartphone









Libérez l'Animation VR / AR
Jouez pour révéler des images 3D et des modèles 3D!
 
Android app on Google Play
 
vlrPhone / vlrFilter
Projet de softphones à très faible consommation, radiation et débit, avec le support de l'audio spatial, des décalages de fréquence et des communications ultrasonores / Filtre Audio Multifonction avec Télécommande!



 

Images de Ville, Images de Voyage, Images Sûres

Howto - Comment Faire - Réponses Illustrées

 

Ticket t+
par la SNCF ou la RATP sont mauves, remplaçant le vert des tickets RATP et le jaune des tickets SNCF. Il est le premier billet émis spécifiquement sous la

Voir Article Wikipédia

Pour un article plus général, voir Tarification des transports en commun d'Île-de-France.

Le ticket t+ est le plus simple des titres de transport en Île-de-France. Créé par une délibération du conseil d'administration du STIF du 6 juin 2007, il remplace l'ancien ticket t, qui ne permettait pas la correspondance entre les diverses lignes de bus. Le ticket t+ est le nom officiel du ticket de métro parisien.

À compter du 1er août 2016, il est vendu au prix de 1,90 € à l'unité et de 14,50 € en carnet de 10 tickets plein tarif.

Sommaire
  • 1 Histoire
    • 1.1 De 1973 à 2003
    • 1.2 2003-2007 : le ticket t
    • 1.3 Depuis 2007 : le ticket t+
      • 1.3.1 Utilisation sur le réseau de bus Noctilien
      • 1.3.2 Ticket sans correspondance
  • 2 Évolution des prix des trajets
  • 3 Fabrication des tickets
  • 4 Notes et références
  • 5 Voir aussi
    • 5.1 Articles connexes
    • 5.2 Liens externes
    • 5.3 Bibliographie

Histoire De 1973 à 2003 Un ticket jaune type u-u.

C'est en 1973 que le ticket métro de couleur jaune citron et à piste magnétique fait son apparition, avec la mise en place progressive des dispositifs de contrôles automatiques (tourniquets ou portillons d'accès), remplaçant les poinçonneurs. Il pouvait être émis par la SNCF ou la RATP ainsi que par des buralistes dépositaires.

Depuis 1992, le ticket de métro porte la mention Section Urbaine (à la place de u-u auparavant).

Le ticket émis par la SNCF était de couleur jaune jusqu’à l'apparition du « ticket t » en 2003 où, dans le cadre de la simplification des tarifs, il devient mauve. Celui émis par la RATP était également jaune jusqu'en mars 1992, avant de devenir vert afin d'accompagner le changement d'identité visuelle de la RATP.

Il permettait d'effectuer un trajet en bus, métro ou en RER dans Paris. Sa validité était de deux heures. Les seuls correspondances possibles étaient les correspondances ferrées (métro - métro ; métro - RER ; RER - métro ou RER - RER dans Paris). En revanche, il ne permettait pas la correspondance entre deux lignes de bus ni entre un bus et une ligne ferroviaire (tramway, métro ou RER).

Le ticket Section Urbaine était valable également dans les bus RATP en banlieue où les lignes étaient découpées en sections. En fonction de la distance, l'usage de plusieurs tickets pouvait être nécessaire. Sauf sur certaines lignes, le sectionnement a été supprimé sur le réseau RATP le 1er septembre 1999. Ce ticket n'était cependant pas valable dans les autobus du réseau Optile, présents pour l'essentiel dans la grande couronne parisienne. Les entreprises exploitant ces lignes délivraient leurs propres titres de transport.

2003-2007 : le ticket t Un ticket t.

Le ticket t fit son apparition au 1er janvier 2003. Dans le cadre de la simplification des tarifs, les tickets t, qu'ils soient émis par la SNCF ou la RATP sont mauves, remplaçant le vert des tickets RATP et le jaune des tickets SNCF.

Il est le premier billet émis spécifiquement sous la bannière du Syndicat des transports d'Île-de-France, et il succède aux billets émis par chacun des transporteurs franciliens.

Il permettait d'effectuer un trajet en bus, métro ou en RER (uniquement dans Paris pour ce dernier), avec éventuellement des correspondances entre deux ou plusieurs lignes ferroviaires pendant une durée de deux heures. En revanche, il ne permettait pas la correspondance entre deux lignes de bus ni entre un bus et une ligne ferroviaire (tramway, métro ou RER).

Le ticket t est également valable dans les autobus du réseau Optile, présents pour l'essentiel dans la grande couronne parisienne.

Depuis 2007 : le ticket t+ Un ticket t+.

Le ticket t+ permet d'effectuer un trajet en bus, métro, tramway (y compris sur la ligne de tramway T4 exploitée par la SNCF), RER et Transilien (uniquement dans Paris pour ces deux derniers).

L'apport de ce nouveau ticket par rapport à son prédécesseur réside dans la possibilité d'effectuer une ou plusieurs correspondances (passage d'une ligne à une autre) sur le réseau de surface (bus et/ou tramway) pendant 1 h 30 entre la première et dernière validation. Les trajets aller-retour sur la même ligne de bus ainsi que les interruptions de trajet pour reprendre un autre bus de la même ligne ne sont pas possibles avec le même ticket t+.

Il ne permet pas en revanche d'utiliser une correspondance entre métro et bus, métro et tram, RER et bus, RER et tram ni entre une ligne de métro et le funiculaire de Montmartre. Il n'est pas non plus valide pour certaines lignes de bus à tarification spéciale (dessertes aéroportuaires notamment). Le ticket t+ est également valable dans les autobus du réseau Optile, présents pour l'essentiel dans la grande couronne parisienne.

En 2014, la RATP écoulait chaque mois (hors mois d'août) 14 millions de tickets à l'unité et 35 millions par carnet de 10. Au mois d'août 2014, ces chiffres étaient respectivement de 10 millions et 25 millions.

Utilisation sur le réseau de bus Noctilien

Les bus du réseau Noctilien sont accessibles avec le ticket t+ selon une tarification spécifique fondée sur les zones de validité des forfaits « carte orange »/« carte Intégrale ».

Pour les trajets de banlieue à banlieue via Paris, le nombre de tickets à composter dans un bus est égal au nombre de zones traversées, mais sans les compter deux fois. Exemple : de Mairie de Saint-Ouen (zone 2) à Gare de Bourg-la-Reine (zone 3) par la ligne N14, on traverse les zones 2, 1, 2, 3, soit 3 zones ; il faut donc composter 3 tickets t+.

Pour les autres trajets, il faut un ticket pour les deux premières zones traversées, puis un autre ticket par zone parcourue. Exemple : de Juvisy-sur-Orge (zone 4) à Gare de Lyon (zone 1) par la ligne N31, on traverse les zones 4, 3, 2, 1 ; il faut donc 3 tickets t+.

Tout changement de bus Noctilien implique un nouveau paiement car le ticket t+ ne permet pas d'assurer la correspondance entre bus Noctilien.

Ticket sans correspondance

Contrairement à ses prédécesseurs, le ticket t+ n'est pas vendu à bord des bus. Il est cependant possible d'acheter à la place, au prix de 2,00 euros un ticket de dépannage, nommé « ticket d'accès à bord ». Celui-ci est valable pour un seul trajet, uniquement dans le bus dans lequel il a été acheté, et ne permet aucune correspondance. Il doit être validé aussitôt après son achat.

Évolution des prix des trajets

Le prix d'un trajet dépend de deux composantes : le prix du billet lui-même, mais également du trajet qu'il permet d'effectuer.

La première composante, le prix du billet, augmente chaque année. Ainsi, le carnet de 10 billets plein tarif, coûtait (les pourcentages indiquent la variation par rapport à l'année précédente) :

  • 9,30 € au 1er juillet 2001 ;
  • 9,60 € au 1er juillet 2002 (+ 3,2 %) ;
  • 10,00 € au 1er août 2003 (+ 4,2 %) Passage au ticket t ;
  • 10,50 € au 1er juillet 2004 (+ 5 %) ;
  • 10,70 € au 1er juillet 2005 (+ 1,9 %) ;
  • 10,90 € au 1er juillet 2006 (+ 1,9 %) ;
  • 11,10 € au 1er juillet 2007 (+ 1,8 %) Passage au ticket t+ ;
  • 11,40 € au 1er juillet 2008, (+ 2,7 %) ;
  • 11,60 € au 1er juillet 2009 (+ 1,75 %) ;
  • 12,00 € au 1er juillet 2010 (+ 3,45 %) ;
  • 12,50 € au 1er juillet 2011 (+ 4,17 %) ;
  • 12,70 € au 1er janvier 2012 (+ 1,6 %) ;
  • 13,30 € au 1er janvier 2013 (+ 4,7 %) ;
  • 13,70 € au 1er janvier 2014 (+ 3 %).
  • 14,10 € au 1er janvier 2015 (+ 2,9 %).
  • 14,50 € au 1er août 2016 (+ 2,8 %).

Soixante-dix pour cent des tickets t+ sont vendus en carnet de 10 titres de transport, avec une réduction tarifaire : au 1er août 2016, le ticket à l'unité coûte 1,90 € alors que le carnet de 10 tickets est vendu au prix de 14,50 €.

La seconde composante a aussi évolué du fait de différentes réformes du système tarifaire. Globalement, ces réformes, sans conséquences en ce qui concerne le métro, ont rendu les voyages en bus ou tramway moins onéreux :

  • Avant 1999, les lignes de bus étaient « sectionnées ». Un long trajet nécessitait alors plusieurs billets. Par exemple, il fallait trois tickets pour effectuer le trajet entre la basilique de Saint-Denis et la préfecture de Bobigny avec le tramway de la ligne T1.
  • En 1999, face à ces prix jugés dissuasifs, le STIF abandonne le système de « sectionnement » des lignes de bus.
  • En 2007, la création du ticket t+ rend moins onéreux un trajet effectué en bus avec une correspondance, ce qui est souvent le cas en banlieue.
  • À compter du 1er janvier 2009, la liste des lignes à tarification spéciale où s'appliquent des paliers tarifaires (système de « sectionnement ») est réduite à 15 lignes (au lieu de 29),.
Fabrication des tickets

Magnétiques depuis 1969, les billets sont fabriqués depuis plus d'un siècle en Sologne, où sont confectionnés également les titres de transports sans contact. La production pour 2016 avoisine le milliard de tickets.

Notes et références
  1. ↑ a, b et c STIF - Guide tarifaire 2016. Consulté le 30 juillet 2016.
  2. ↑ Petite histoire du ticket de métro, sur histoireduticketdemetro.blogspot.fr. Document consulté le 23 septembre 2013.
  3. ↑ « Optile : les sections pénalisent (financièrement) les usagers », sur metro-pole.net, via web.archive.org, article du 3 août 2005 (consulté le 9 mai 2015).
  4. ↑ « Décision N°7521 du Conseil d'administration du Stif », sur le site du Stif, 23 juillet 2002 (consulté le 1er juillet 2008).
  5. ↑ Ticket t+ : Modalités d'utilisation, sur ratp.fr. Consulté le 14 janvier 2013.
  6. ↑ selon décision n° 2007/463 du 28 juin 2007 relative aux conditions générales de vente et d'utilisation du ticket t+ du directeur général du syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), annexe, paragraphe 2.2, dernier alinéa.
  7. ↑ 20 minutes - C'est votre nouveau ticket de métro.
  8. ↑ Olivier Razemon, « Métro, circulation : les chiffres qui confirment que Paris est en vacances », transports.blog.lemonde.fr, 4 août 2016 (consulté le 4 juillet 2016)
  9. ↑ « Décision N°7224 du Conseil d'administration du Stif », sur le site du Stif, 19 juin 2001 (consulté le 1er juillet 2008).
  10. ↑ « Décision N°7465 du Conseil d'administration du Stif », sur le site du Stif, 19 juin 2002 (consulté le 1er juillet 2008).
  11. ↑ « Décision N°7745 du Conseil d'administration du Stif », sur le site du Stif, 11 juillet 2003 (consulté le 1er juillet 2008).
  12. ↑ « Décision N°7983 du Conseil d'administration du Stif », sur le site du Stif, 18 juin 2004 (consulté le 1er juillet 2008).
  13. ↑ « Décision N°8408 du Conseil d'administration du Stif », sur le site du Stif, 17 juin 2005 (consulté le 1er juillet 2008).
  14. ↑ « Décision N°2006/0554 du Conseil d'administration du Stif », sur le site du Stif, 21 juin 2006 (consulté le 1er juillet 2008).
  15. ↑ « Décision N°2007/0353 du Conseil d'administration du Stif », sur le site du Stif, 6 juin 2007 (consulté le 1er juillet 2008).
  16. ↑ « Décision N°2008/0344 du Conseil d'administration du Stif », sur le site du Stif, 29 mai 2008 (consulté le 1er juillet 2008).
  17. ↑ « Tarifs des transports publics 2008/2009 », sur le site du Stif, juin 2008 (consulté le 1er juillet 2008).
  18. ↑ Tarifs applicables au 01/07/2009 sur le site de la RATP, consulté le1er juillet 2009.
  19. ↑ STIF - Conseil du 2 juin 2010 - Évolutions tarifaires (au 1er juillet 2010).
  20. ↑ STIF - Conseil du 1er juin 2011 - Évolutions tarifaires (au 1er juillet 2011).
  21. ↑ STIF - Conseil du 7 décembre 2011 - Budget 2012.
  22. ↑ STIF - Hausse des tarifs pour 2013.
  23. ↑ STIF - Guide tarifaire 2014.
  24. ↑ STIF - Guide tarifaire 2015.
  25. ↑ « Le sectionnement tarifaire des lignes de bus : OPTILE fait de la résistance », Site MétroPole, 3 août 2005 (consulté le 1er juillet 2008).
  26. ↑ Délibération no 2008/0745 du 2 octobre 2008 du conseil du Syndicat des transports d'Île-de-France, consultée le 17 mars 2009.
  27. ↑ « Le ticket t+ en donne encore plus », sur metro-pole.net, via web.archive.org, article du 24 décembre 2008 (consulté le 9 mai 2015).
  28. ↑ Grégory Plesse, « La fabrication du ticket de métro, un secret bien gardé », leparisien.fr, 30 décembre 2016 (consulté le 30 décembre 2016).
Voir aussi Articles connexes
  • Syndicat des transports d'Île-de-France
  • Passe Navigo
Liens externes
  • Dépliant de présentation du ticket t+ : recto, verso.
  • Blog sur l'histoire du ticket de métro
Bibliographie
  • Grégoire Thonnat, Petite histoire du ticket de métro parisien, éd. SW Télémaque, 2010
v · m Tarification des transports en commun d'Île-de-France Billets Ticket t+ · Billet Île-de-France Forfaits Mobilis · Ticket Jeunes · Paris Visite (en) Abonnements Passe Navigo · Forfait Navigo Annuel · Carte Imagine'R Tarification sociale Carte Améthyste · Carte Solidarité Transport Zones 1 · 2 · 3 · 4 · 5 · 6 · 7 · 8 · Hors zone / Hors réseau Supports Passe Navigo Personnel Contrôleur RATP
  • Portail des transports en Île-de-France
  • Portail des transports en commun


Love Ticket
Love Ticket
Drôle, sensuel et enivrant : vous ne pourrez plus vous arrêter ! Coup de cœur Fyctia du concours "Désirs"Employée dans un fast-food, Mélissa se débat avec ses problèmes d'argent. Sa vie sentimentale ? Aussi vide que son compte en banque... Mais la chance tourne quand elle remporte dix millions d'euros au loto. Quel pied de nez au banquier qui l'avait prise de haut quelques jours auparavant ! Une revanche sur ce beau garçon prétentieux et beaucoup trop sûr de lui... Alors que Mélissa profite de sa fortune toute neuve pour réaliser ses rêves les plus fous, elle découvre qu'elle n'aurait peut-être pas dû juger cet homme sur les apparences. Et si son ticket de loto lui faisait gagner beaucoup plus que dix millions d'euros ? Une héroïne ordinaire exceptionnelle et déjantée, une intrigue décapante, des personnages forts et attachants... Mélissa est la digne héritière de Bridget Jones et de Rebecca Bloomwood (Confessions d'une accro du shopping) !

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée



Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable
Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable
Book by Gary Romain

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 7,20



Ticket to Tokyo
Ticket to Tokyo
Plongez dans l'éclat électrique des rues de Shinjuku, poussez les portes anonymes des bars de Golden Gai, contemplez les lueurs de l'aube depuis la cour silencieuse du sanctuaire Meiji, partez à la recherche des fantômes d'Edo dans les ruelles de Yanaka, et découvrez les contrastes fascinants de la capitale de l'Est . En 200 photos et 25 liens vers des vues à 360 degrés, vivez l'expérience unique d'un voyage inoubliable. Ticket to... C'est la bande annonce de votre voyage, le carnet que vous n'avez pas eu le temps de faire, les photos que vous n'avez pas pu prendre. Retrouvez dans chacun des livres de la collection les détails, les impressions, les goûts et les atmosphères qui rendent votre voyage unique.

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 25,00



Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable
Au-delà de cette limite votre ticket n'est plus valable
Jacques Rainier, cinquante-neuf ans, industriel, est aux prises avec des difficultés en affaires au moment où sa liaison avec une jeune Brésilienne le rend très heureux. À la suite des confidences angoissées d'un ami obsédé par le mythe de la virilité, la peur du déclin sexuel s'insinue en lui, l'envahit, le détruit, ne le quitte plus.En osant s'attaquer à un sujet tabou, Gary a soulevé un débat passionné, qui a connu un grand retentissement. Mais son livre cru et dur, dominé par un humour amer, reste aussi un roman d'amour plein de tendresse.

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée



Au-delà de 49 ans votre ticket est toujours valable
Au-delà de 49 ans votre ticket est toujours valable
Deux spécialistes de l'andropause vous parlent d'homme à homme. Jusqu'à la quarantaine, votre corps a tout encaissé sans broncher : le rythme trépidant de vos journées et les excès de tout. Mais aujourd'hui, ce n'est plus pareil. Le pantalon qu'on ne ferme plus, les après-repas où l'on pique du nez, l'oubli d'un rendez-vous, les érections matinales moins fréquentes, un jet urinaire plus faible sont des signes typiques d'une baisse des hormones et du métabolisme qui survient avec l'âge.Les Drs Chauchard et Dalle ont traité des milliers de patients qui avaient ces mêmes plaintes. Par des conseils éprouvés portant sur le mode de vie, la nutrition, les compléments nutritionnels, le remplacement hormonal, ils leur ont rendu libido, énergie, vigueur, masse musculaire.D'homme à homme, ils vous expliquent les processus biologiques à l'oeuvre après la quarantaine et vous disent comment réagir :- Les hormones à surveiller et les examens à réaliser.- Comment restaurer sans risque des taux hormonaux bas.- Comment mieux gérer votre stress et votre sommeil pour stimuler la testostérone.- Ce que vous pouvez attendre de la chirurgie esthétique.- Tous les compléments alimentaires utiles, avec les doses.- 2 programmes hormono-phyto-nutritionnels pour un cerveau au top et une prostate saine.L'auteur :Le Dr Claude Chauchard exerce la médecine anti-âge à Paris. Il est conférencier et auteur de plusieurs ouvrages sur le vieillissement et la médecine esthétique. Le Dr Claude Dalle exerce la médecine anti-âge à Paris. Il préside l'Association française d'anti-aging et la World Society of Anti-Aging Medicine.

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 14,90



Thaïlande
Thaïlande
Embarquement immédiat pour la Thaïlande. Dès les premières images, le lecteur plonge dans la réalité du voyage : bienvenue au Backpacker Hostel, un hôtel surgit de nulle part, aux murs ornés de graffitis et au sol jonché d'offrandes, première étape d'un trajet qui débute à la manière d'un conte... Bangkok la nuit, un temple au petit matin, un jardin exotique au cœur de la capitale, un train cahotant qui traverse la jungle, une plage sublime aux eaux turquoise, une statue de bouddha qui surgit dans la brume, un enfant endormi dans une échoppe minuscule... De Bangkok à Chiang Maï avec un détour par les îles du Sud, les photographies de Gaspard Walter ressuscitent avec un talent rare la diversité des paysages et des ambiances de la vraie Thaïlande.

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 25,00



Mon ticket pour la vie
Mon ticket pour la vie
Un homme se retrouve dans une cellule sans aucun souvenir, ni de son passé, ni de sa propre identité…Des hommes étranges, viennent le chercher pour lui insérer une puce dans le cerveau…« Vous allez œuvrer pour votre pays, mon ami…» Telles furent les dernières paroles qu’il entendit avant de sombrer dans le néant, dans une autre vie…

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée


Twitter
 
Facebook
 
LinkedIn
 
 

 
 

WhmSoft Moblog
Copyright (C) 2006-2017 WhmSoft
Tous Droits Réservés