Perrine Desproges
Perrine Desproges
 
Rechercher
Perrine Desproges
Recherche Personnalisée
Perrine Desproges
   
 
 
 
Pages Mobiles Accélérées
Perrine Desproges
Page d'Accueil

Royaume Uni
Royaume Uni
 
 
Retourner en Arrière

Smartphone









Libérez l'Animation VR / AR
Jouez pour révéler des images 3D et des modèles 3D!
 
Android app on Google Play
 
vlrPhone / vlrFilter
Projet de softphones à très faible consommation, radiation et débit, avec le support de l'audio spatial, des décalages de fréquence et des communications ultrasonores / Filtre Audio Multifonction avec Télécommande!



 

Images de Ville, Images de Voyage, Images Sûres

Howto - Comment Faire - Réponses Illustrées

 

Aux enfants de la chance
http://celerii.free.fr/desproges/drogue.html ↑ http://www.xoeditions.com/auteurs/jean-marie-perier/ ↑ a, b, c, d, e, f et g Ludovic Perrin : Gainsbarre: Les

Voir Article Wikipédia

Aux enfants de la chance Single de Serge Gainsbourg
extrait de l'album You're Under Arrest Face B Shotgun Sortie 1987 Enregistré août-septembre 1987
Dangerous Music, New Jersey
Studio Digital, Paris Durée 4:07 Genre Chanson française, Pop rock Format Single 45 tours Auteur-compositeur Serge Gainsbourg Producteur Billy Rush
Philippe Lerichomme Label Philips

Singles de Serge Gainsbourg

Aux enfants de la chance est une chanson écrite, composée et interprétée par Serge Gainsbourg, parue sur l'album You're Under Arrest en 1987, puis en single la même année.

Sommaire
  • 1 Thème
  • 2 Genèse
  • 3 Fiche technique
  • 4 Sortie et accueil
  • 5 Notes et références

Thème

Cette chanson aborde le thème de la drogue et constitue un message de prévention à destination des jeunes. Gainsbourg y dénonce les dangers des stupéfiants et interpelle les « enfants de la chance » qui n'y ont pas encore touché.

Genèse

En 1986, le photographe et réalisateur Jean-Marie Périer écrit et réalise le spot publicitaire « La drogue, c'est de la merde »,,. Il demande à Serge Gainsbourg d'écrire une chanson sur le sujet, ce que le chanteur accepte. Un sujet que Gainsbourg puisque sa dernière compagne, Bambou, connaissait des problèmes de drogue au début de leur relation. Deux ans avant la naissance de leur fils Lulu en 1986, Gainsbourg demande à Bambou d'arrêter la drogue, car selon la jeune femme dans une interview aux Les Inrockuptibles en février 2001, « il connaissait des gens morts d'overdose très jeunes », ajoutant qu'« il ne voulait rien savoir, rien voir, il voulait que j'arrête » et qu'il l'a « demandé de tout arrêter parce qu'il voulait faire "la" petite Lulu ».

Comme à son habitude, Serge Gainsbourg s'appuie sur des jeux d'assonance, notamment en profitant de la proximité du conseil « dis-leur » et le terme « dealer ». La clé de cette chanson réside dans l'entrée de chaque couplet qui donne son titre à la chanson avant une énumération des drogues sous forme de « shoot » et de « shit ». Pour le nom du titre, Gainsbourg s'est souvenu du nom d'un dancing où jouait son père.

Fiche technique
  • Titre : Aux enfants de la chance
  • Paroles et musique : Serge Gainsbourg
  • Interprète d'origine : Serge Gainsbourg, sur le 33 tours et CD You're Under Arrest, Philips LP 834 034-1 et CD 834 034-2
  • Enregistrement : Studios Digital Services à Paris (France) et Dangerous Music, dans le New Jersey (États-Unis)
  • Arrangement et direction musicale : Billy Rush
  • Producteur : Billy Rush et Philippe Lerichomme
  • Parution : 1987 en single 45 tours 870 174-7 et maxi 45 tours promo 870 174-1
  • Éditeur : Melody Nelson Publishing
  • Durée : 4 min 7 s
Sortie et accueil Classement (1988) Meilleure
place  France (SNEP) 35

Aux enfants de la chance entre au Top 50 à la 42e place à partir du 2 avril 1988 et ne parvient pas à se classer au-delà de la 35e place occupée entre le 30 avril et le 13 mai 1988. Il quitte le classement la semaine du 28 mai 1988 à la 42e place. Malgré une position modeste au Top 50, il est resté classé durant neuf semaines consécutives, tout en faisant relativement mieux que le premier extrait de l'album, You're Under Arrest, qui n'est resté que cinq semaines, dont quatre semaines consécutives et deux à la 47e place début 1988. Il s'agit du single le mieux classé de Gainsbourg en tant qu'artiste solo de son vivant.

Notes et références
  1. ↑ https://www.discogs.com/fr/Serge-Gainsbourg-Youre-Under-Arrest/release/1693084
  2. ↑ http://www.culturepub.fr/videos/anti-drogue-la-drogue-c-est-de/
  3. ↑ http://celerii.free.fr/desproges/drogue.html
  4. ↑ http://www.xoeditions.com/auteurs/jean-marie-perier/
  5. ↑ a, b, c, d, e, f et g Ludovic Perrin : Gainsbarre: Les secrets de toutes ses chansons 1971-1991, p. 134. Hors Collection, 2012 (ISBN 978-2-258-09413-0)
  6. ↑ Fiche de You're Under Arrest sur Discogs.com.
  7. ↑ Fiche du maxi sur discogs.org.
  8. ↑ a, b, c, d, e, f et g Lescharts.com – Serge Gainsbourg – Aux enfants de la chance. SNEP. Hung Medien. Consulté le 19 avril 2013.
v · m Serge Gainsbourg Albums studio Du chant à la une ! · N°2 · L'Étonnant Serge Gainsbourg · N° 4 · Gainsbourg Confidentiel · Gainsbourg Percussions · Initials B.B. · Bonnie and Clyde · Jane Birkin - Serge Gainsbourg · Histoire de Melody Nelson · Vu de l'extérieur · Rock Around the Bunker · L'Homme à tête de chou · Aux armes et cætera · Mauvaises Nouvelles des étoiles · Love on the Beat · You're Under Arrest Bandes originales L'Eau à la bouche · Anna · Le Pacha · Ce sacré grand-père · Cannabis · La Horse · Je t'aime moi non plus · Madame Claude · Goodbye Emmanuelle · Les Bronzés · Je vous aime · Tenue de soirée Albums en public 1963 Théâtre des Capucines · Enregistrement public au Théâtre Le Palace · Gainsbourg Live · Le Zénith de Gainsbourg Albums hommage Intoxicated Man (Mick Harvey) · Versions Jane (Jane Birkin) · Pink Elephants (Mick Harvey) · Monsieur Gainsbourg revisited (Divers) · L'homme À Tête De Chou (Alain Bashung) · From Gainsbourg to Lulu (Lulu Gainsbourg) · Birkin/Gainsbourg : le symphonique (Jane Birkin) Chansons Le Poinçonneur des Lilas · La Jambe de bois (Friedland) · L'Anthracite · L'Eau à la bouche · Requiem pour un twister · La Javanaise · Pauvre Lola · Couleur Café · Les Sucettes · Requiem pour un con · Initials B.B. · Bonnie and Clyde · Comic Strip · Je t'aime… moi non plus · 69 année érotique · Élisa · Charlie Brown · La Décadanse · Je suis venu te dire que je m'en vais · Nazi Rock · SS in Uruguay · Smoke Gets in Your Eyes · Marilou Reggae · Sea, Sex and Sun · Aux armes et cætera · Juif et Dieu · Lemon Incest · Aux enfants de la chance · Mon légionnaire · Gloomy Sunday · Comme un boomerang France Gall Laisse tomber les filles · N'écoute pas les idoles · Poupée de cire, poupée de son · Nous ne sommes pas des anges · Les Sucettes · Les Petits Ballons Autres artistes La Guerilla · Pourquoi un pyjama ? · Comment te dire adieu · Manureva · Bambou · Pull marine · White and Black Blues Écrits Chansons cruelles · Melody Nelson · Evguénie Sokolov · Au pays des malices · Bambou et les poupées · Mon propre rôle 1 · Mon propre rôle 2 Films Je t'aime moi non plus · Équateur · Charlotte for Ever · Stan the Flasher Entourage Bambou · Brigitte Bardot · Jane Birkin · Charlotte Gainsbourg Articles liés Liste des chansons de Serge Gainsbourg · Reprises des chansons de Serge Gainsbourg · Gainsbourg, vie héroïque Discographie v · m Singles de Serge Gainsbourg 1958–1959
  • Le Poinçonneur des Lilas (1958)
  • Ce mortel ennui (1958)
  • La Jambe de bois (Friedland) (1959)
  • Le Claqueur de doigts (1959)
  • L'Anthracite (1959)
1960–1969
  • L'Eau à la bouche (B.O. du film L'Eau à la bouche, 1960)
  • Les Loups dans la bergerie (B.O. de film, 1960)
  • Cha Cha Cha Du Loup (1960)
  • La Chanson de Prévert (1961)
  • Les Oubliettes (1961)
  • Les Goémons (1962)
  • Requiem pour un twister (1962)
  • Vilaine fille, mauvais garçons (1963)
  • Strip-tease (B.O. de film, 1963)
  • Chez les yé-yé (1963)
  • Comment trouvez-vous ma sœur ? (B.O. de film, 1963)
  • Couleur Café (1964)
  • Machins Choses (1965)
  • Joanna (1965)
  • Qui est in, qui est out (1966)
  • Vidocq (B.O. de feuilleton TV, 1966)
  • Comic Strip (1967)
  • Toutes folles de lui (B.O. de film, 1967)
  • L'Horizon (B.O. de film, 1967)
  • Ce sacré grand-père (B.O. de film, 1967)
  • Requiem pour un con (B.O. du film Le Pacha, 1968)
  • Bonnie and Clyde (1968)
  • Initials B.B. (1968)
  • Manon (B.O. du film Manon 70, 1968)
  • La Chanson de Slogan (B.O. du film Slogan, 1969)
  • Je t'aime... moi non plus (1969)
  • Élisa (1969)
  • L'Anamour (1969)
1970–1979
  • Cannabis (B.O. du film Cannabis, 1970)
  • Charlie Brown (générique français du film Un petit garçon nommé Charlie Brown, 1970)
  • Ballade de Melody Nelson (1971)
  • La Décadanse (1971)
  • Sex-shop (B.O. du film, 1972)
  • Moogy Woogy (B.O. du film Trop jolies pour être honnêtes, 1972)
  • Je suis venu te dire que je m'en vais (1973)
  • Rock Around the Bunker (1975)
  • L'Ami Caouette (1975)
  • Marilou sous la neige (1976)
  • Good-bye, Emmanuelle (B.O. du film, 1977)
  • My Lady Héroïne (1977)
  • Sea, Sex and Sun (B.O. du film Les Bronzés, 1978)
  • Aux armes et cætera (1979)
  • Vieille Canaille (1979)
  • Des laids, des laids (1979)
1980–1989
  • Harley Davidson (version live, 1980)
  • Dieu fumeur de havanes (B.O. du film Je vous aime, 1980)
  • Le Physique et le figuré (B.O. du court-métrage, 1981)
  • Ecce Homo (1981)
  • Bada Badasi Balalo (1981)
  • Love on the Beat (1984)
  • Sorry Angel (1984)
  • No Comment (1985)
  • Lemon Incest (1985)
  • Sorry Angel (version live, 1986)
  • My Lady Héroïne (version live, 1986)
  • Je t'aime moi non plus (1986)
  • Vieille Canaille (1986)
  • Travelling (B.O. du film Tenue de soirée, 1986)
  • You're Under Arrest (1987)
  • Aux enfants de la chance (1988)
  • Mon Légionnaire (1988)
  • Hey Man Amen (live, 1989)
  • Couleur Café (version live, 1989)
1990–2011
  • Medley (promo, 1990)
  • Stan the Flasher (B.O. du film, 1990)
  • Requiem pour un con (remix) (1991)
  • La Noyée (promo, 1994)
  • Élisa (B.O. du film Elisa, posthume, 1995)
  • L'Anamour (promo, posthume, 1996)
  • Pauvre Lola (promo posthume,, 1996)
  • Marilou Reggae (posthume, 2003)
  • Comme un Boomerang (posthume, 2011)
  • Portail de la musique • section Chanson
  • Portail des années 1980


Desproges par Desproges
Desproges par Desproges
Desproges comme vous ne l'avez jamais lu ! Ce premier ouvrage illustré sur Desproges se compose d'entretiens et de centaines de documents rares issus de ses archives personnelles : manuscrits, photos, correspondances, textes inédits, interviews exhumées... Dans sa correspondance, s'esquisse déjà le Desproges en devenir : sa drôlerie, son mordant, son plaisir de la belle langue et son goût de l'absurde. On lit la rage du troufion pendant la guerre d'Algérie, l'exaltation de l'amoureux, son lyrisme, et, toujours, l'humour en contrepoint. Au fil de ses chansons de jeunesse, de ses reportages à L'Aurore ou de ses contes écrits pour Tonus, le quotidien du médecin, on découvre le Pierre potache, journaliste en herbe, puis le papa poule. Enfin se dessine sous un nouveau jour le Desproges que nous connaissons mieux, à travers ses articles de Pilote, Le Nouvel Observateur, Charlie Hebdo, ses parodies dans 30 millions d'amis, ses vraies et fausses publicités, ses collages cocasses, ses correspondances imaginaires : du tailleur de Napoléon à l'Empereur, de Staline au colonel Gorski, d'Himmler à Landru... Ses incroyables archives nous dévoilent les points cardinaux de son existence : l'écriture, toujours, sa joie à pourfendre les idées reçues et les bons sentiments, et sa jubilation à ne pas être compris des imbéciles. Ce livre nous éclaire sur ce personnage complexe et parfois paradoxal : cet épicurien à l'imagination foisonnante, perturbé congénital, névrosé et psychotique , qui soigne son angoisse de la mort par un humour dévastateur. Préface de Philippe Meyer Edition élaborée par Perrine Desproges et Cécile Thomas

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 39,00


Twitter
 
Facebook
 
LinkedIn
 
 

 
 

WhmSoft Moblog
Copyright (C) 2006-2017 WhmSoft
Tous Droits Réservés