Gaviria
Gaviria
 
Rechercher
Gaviria
Recherche Personnalisée
Gaviria
   
 
 
 
Pages Mobiles Accélérées
Gaviria
Page d'Accueil

Royaume Uni
Royaume Uni
 
 
Retourner en Arrière

Smartphone









Libérez l'Animation VR / AR
Jouez pour révéler des images 3D et des modèles 3D!
   
 
vlrPhone / vlrFilter
Projet de softphones à très faible consommation, radiation et débit, avec le support de l'audio spatial, des décalages de fréquence et des communications ultrasonores / Filtre Audio Multifonction avec Télécommande!



 

Images de Ville, Images de Voyage, Images Sûres

Howto - Comment Faire - Réponses Illustrées

 

Fernando Gaviria
Gaviria Rendón est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Gaviria ; le second, maternel, souvent omis, est Rendón. Fernando Gaviria

Voir Article Wikipédia

Gaviria Rendón est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Gaviria ; le second, maternel, souvent omis, est Rendón. Fernando Gaviria

Fernando Gaviria en 2013.

Informations Nom de naissance Fernando Gaviria Rendón Surnom El Misil Naissance 19 août 1994 (22 ans)
La Ceja Nationalité Colombien Équipe actuelle Quick-Step Floors Équipes non-UCI 2014-2015 Coldeportes-Claro Équipes UCI 2013 Coldeportes-Claro 08.2015-12.2015 Etixx-Quick Step (stagiaire) 2016 Etixx-Quick Step 2017 Quick-Step Floors Principales victoires Championnats
Champion du monde de l'omnium 2015 et 2016
1 classement annexe de grand tour
Classement par points du Tour d'Italie 2017
1 classique
Paris-Tours 2016
4 étapes de grands tours
Tour d'Italie (4 étapes)

Fernando Gaviria Rendón, né le 19 août 1994 à La Ceja, dans le département d'Antioquia, est un coureur cycliste colombien membre de la WorldTeam belge Quick-Step Floors. Il pratique le cyclisme sur piste et sur route. Il est notamment double champion du monde de l'omnium (2015 et 2016). Il est le frère de la pistarde Juliana Gaviria.

Sommaire
  • 1 Biographie
  • 2 Palmarès sur route
    • 2.1 Par années
    • 2.2 Résultats sur les grands tours
      • 2.2.1 Tour d'Italie
    • 2.3 Classements mondiaux
  • 3 Palmarès sur piste
    • 3.1 Jeux olympiques
    • 3.2 Championnats du monde
    • 3.3 Coupe du monde
    • 3.4 Championnats du monde juniors
    • 3.5 Championnats panaméricains
    • 3.6 Jeux panaméricains
    • 3.7 Jeux sud-américains
    • 3.8 Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes
  • 4 Notes et références
  • 5 Liens externes

Biographie

En août 2012, Fernando Gaviria fait partie de la délégation colombienne de six pistards qui voyage jusqu'en Nouvelle-Zélande pour les championnats du monde juniors (moins de 19 ans). Il y remporte deux titres, dans les épreuves de l'omnium et de la course à l'américaine. En omnium, Gaviria termine leader le premier jour, en s'imposant dans la course aux points et en terminant deuxième les deux autres épreuves. Puis, lors de la seconde journée, Gaviria reste hors de portée de Jonathan Dibben et de Tirian McManus, déjà sur le podium provisoire la veille. Dans la course à l'américaine, avec Jordan Parra, ils prennent un tour d'avance en compagnie de trois autres paires. Puis en accumulant dix-huit points, lors des différents sprints, ils circonscrivent la course à un duel avec les Belges. Lors du dernier sprint, ces derniers sont devancés par les Australiens et immédiatement suivis par la doublette colombienne qui se parent ainsi d'or. Pour leurs titres de champion du monde Juniors, la fédération cycliste colombienne récompense Parra et Gaviria, en leur offrant un vélo GW Tourmalet, de dernière génération.

La même année, il devient champion de Colombie du contre-la-montre juniors. Lors de la saison 2013, il s'adjuge la médaille d'or aux championnats panaméricains dans l'épreuve de l'omnium et l'argent en poursuite par équipes. Lors des Jeux bolivariens, il remporte la course sur route.

Il accumule les titres sur l'omnium, dont il devient un spécialiste. En 2014, il gagne la médaille d'or lors des Jeux sud-américains et des Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes. Lors de ces derniers Jeux, il termine deuxième du contre-la-montre et quatrième de la course en ligne. Toujours sur route, il devient champion panaméricain espoirs. En fin d'année, il s'adjuge une victoire importante sur l'omnium à Londres, lors de la deuxième manche de la Coupe du monde sur piste.

Il se révèle lors de la saison 2015 avec deux victoires au sprint lors du Tour de San Luis, devant le favori Mark Cavendish,.

En 2016, il intègre la formation belge Etixx-Quick Step, où il était stagiaire. Il gagne le contre-la-montre par équipes et la deuxième étape du Tour de San Luis au sprint devant le champion du monde Peter Sagan. Au cours de la cinquième étape, il chute et se fracture le radius gauche. Moins d'un mois plus tard, il reprend la compétition dans le sud de la France, lors du Tour du Haut-Var. Après à peine cinq jours de compétition, il renoue avec le succès, en s'adjugeant la dernière étape du Tour La Provence. Puis il prend la direction de Londres et des Mondiaux sur piste, début mars. Il y conserve son titre de champion du monde de l'omnium, faisant de lui un favori pour l'or à Rio, où il termine 4e . Cependant, il reste focalisé sur son programme sur route, passant par Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo et les classiques belges. Lors de la course des deux mers, première épreuve World Tour qu'il dispute, il s'impose dans la troisième étape, démontrant là encore ses qualités de sprinteur. Puis il échoue à cause d'une chute spectaculaire dans la ligne droite finale de Milan-San Remo avant de se classer sixième de Gand-Wevelgem. Initialement annoncé au départ de plusieurs courses en mai, il ne peut y participer en raison d'une fracture d'un doigt à la fin du mois d'avril qui est traitée par chirurgie. En fin de saison, il remporte sa première classique sur Paris-Tours, en anticipant le sprint par une attaque à 800m de la ligne, et fait figure de sérieux outsider aux Championnats du monde de Doha, où il est cependant contraint à l'abandon.

En remportant quatre étapes sur le Tour d'Italie 2017 (grand tour), il devient le cycliste colombien ayant remporté le plus d'étapes dans l'histoire du Giro. À l'instar de Julian Alaphilippe et Maximiliano Richeze, le coureur colombien fait le choix de prolonger son contrat avec Quick-Step Floors en août.

Palmarès sur route Par années
  • 2012
    • Champion de Colombie du contre-la-montre juniors
  • 2013
    • Médaillé d'or de la course en ligne aux Jeux bolivariens
  • 2014
    • Champion panaméricain sur route espoirs
    • 6e étape du Tour de Colombie espoirs
    • Médaillé d'argent du contre-la-montre aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes
  • 2015
    • 1re et 3e étapes du Tour de San Luis
    • 1re (contre-la-montre par équipes) et 2e étapes du Czech Cycling Tour
    • 4e étape du Tour de Grande-Bretagne
  • 2016
    • Vainqueur de la Coupe de Belgique espoirs
    • 1re (contre-la-montre par équipes) et 2e étapes du Tour de San Luis
    • 3e étape du Tour La Provence
    • 3e étape de Tirreno-Adriatico
    • 2e et 4e étapes du Tour de Pologne
    • Grand Prix Impanis-Van Petegem
    • Paris-Tours
    • 2e des Championnat des Flandres
    • 2e du Tour du Piémont
    • 6e de Gand-Wevelgem
  • 2017
    • 1re et 4e étapes du Tour de San Juan
    • 1re étape du Tour de l'Algarve
    • 6e étape de Tirreno-Adriatico
    • Tour d'Italie :
      • Classement par points
      • 3e, 5e, 12e et 13e étapes
    • 5e de Milan-San Remo
    • 9e de Gand-Wevelgem
Résultats sur les grands tours Tour d'Italie

1 participation

  • 2017 : 129e, vainqueur du classement par points, vainqueur des 3e, 5e, 12e et 13e étapes, maillot rose pendant 1 jour
Classements mondiaux Année 2014 2015 UCI America Tour 18e 48e UCI Europe Tour 1057e 259e Palmarès sur piste Jeux olympiques
  • Rio 2016
    • 4e de l'omnium
Championnats du monde
  • Saint-Quentin-en-Yvelines 2015
    • Champion du monde de l'omnium
    • 12e de la poursuite par équipes
  • Londres 2016
    • Champion du monde de l'omnium
    • 6e de l'américaine (avec Jordan Parra)
Coupe du monde
  • 2014-2015
    • 1er de l'omnium à Londres
Championnats du monde juniors
  • Invercargill 2012
    • Champion du monde de l'américaine juniors (avec Jordan Parra)
    • Champion du monde de l'omnium juniors
Championnats panaméricains
  • Mexico 2013
    • Médaillé d'or de l'omnium
    • Médaillé d'argent de la poursuite par équipes (avec Jhonathan Restrepo, Sebastián Molano et Jordan Parra)
Jeux panaméricains
  • Toronto 2015
    • Médaillé d'or de la poursuite par équipes (avec Jhonathan Restrepo, Juan Esteban Arango et Arles Castro)
    • Médaillé d'or de l'omnium
Jeux sud-américains
  • Santiago 2014
    • Médaillé d'or de l'omnium
Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes
  • Veracruz 2014
    • Médaillé d'or de l'omnium
Notes et références
  1. ↑ (es) « “Sueño con una medalla en el Mundial de Cali”: Juliana Gaviria », sur revistamundociclistico.com, 11 février 2014 (consulté le 29 novembre 2015)
  2. ↑ (es) « Selección Colombia viaja a Nueva Zelanda para Campeonato Mundial Juvenil de pista », sur nuestrociclismo.com, 14 août 2012 (consulté le 29 novembre 2015)
  3. ↑ (es) « Fernando Gaviria se baña de ORO en los Campeonatos Mundiales Juveniles de pista en Nueva Zelanda », sur www.revistamundociclistico.com, 24 août 2012 (consulté le 29 novembre 2015)
  4. ↑ (es) « Campeonato Mundial Juvenil de Pista: Fernando Gaviria y Jordan Parra oro en la Madison », sur www.revistamundociclistico.com, 26 août 2012 (consulté le 29 novembre 2015)
  5. ↑ (es) « Mundial Pista Júnior: 2 oros, 1 plata, 3 récords y un futuro para soñar », sur nuestrociclismo.com, 26 août 2012 (consulté le 29 novembre 2015)
  6. ↑ (es) « FCC premia a nuestros campeones mundiales juveniles Jordan Parra y Fernando Gaviria », sur www.revistamundociclistico.com, 29 octobre 2012 (consulté le 29 novembre 2015)
  7. ↑ (es) Colombiano Fernando Gaviria, oro en ómnium de la Copa Mundo de Pista sur eltiempo.com
  8. ↑ Tour de San Luis : Gaviria plus fort que Cavendish sur lequipe.fr
  9. ↑ Tour de San Luis — Fernando Gaviria roi du sprint sur velo101.com
  10. ↑ Tour de San Luis: chute impressionante lors de la 5e étape, Adriano Malori aux soins intensifs et fracture du bras pour Fernando Gaviria sur sudinfo.be
  11. ↑ (en) « Etixx-Quick Step to Haut Var », sur www.etixx-quickstep.com, 19 février 2016 (consulté le 14 mars 2016)
  12. ↑ « Tour La Provence : Fernando Gaviria ne fait pas de cadeau », sur www.cyclingpro.net, 25 février 2016 (consulté le 14 mars 2016)
  13. ↑ (en) « Track World Championships: Gaviria defends omnium title after "epic battle" », sur www.cyclingnews.com, 6 mars 2016 (consulté le 14 mars 2016)
  14. ↑ « Tirreno-Adriatico — La nouvelle pépite du sprint », sur www.velo101.com, 11 mars 2016 (consulté le 15 mars 2016)
  15. ↑ (en) « Gaviria to miss May races with broken finger », sur cyclingnews.com, 28 avril 2016
  16. ↑ « Gaviria, bien plus qu'une promesse - Actualités Après course », sur Paris Tours 2016 (consulté le 28 novembre 2016)
  17. ↑ (es) « Gaviria escribe su nombre en la historia del Giro de Italia: es el primer colombiano en ganar 4 etapas », sur cnnespanol.cnn.com, 19 mai 2017 (consulté le 21 mai 2017)
  18. ↑ « Le journal des transferts du 5 août », sur velo101.com, 5 août 2017 (consulté le 6 août 2017)
  19. ↑ (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  20. ↑ (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 2 janvier 2016)
  21. ↑ (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  22. ↑ (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 2 janvier 2016)
  23. ↑ « Les résultats de le la finale du madison hommes des championnats du monde de 2016 », sur www.tissottiming.com (consulté le 12 mars 2016)
Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • « Fiche de Fernando Gaviria », sur http://www.siteducyclisme.net/
  • « Résultats de Fernando Gaviria », sur http://www.cqranking.com/
  • « Fiche de Fernando Gaviria », sur http://www.procyclingstats.com/
v · m Quick-Step Floors Coureurs 2017 Julian Alaphilippe · Jack Bauer · Tom Boonen · Gianluca Brambilla · Eros Capecchi · Rémi Cavagna · David de la Cruz · Laurens De Plus · Tim Declercq · Dries Devenyns · Fernando Gaviria · Philippe Gilbert · Bob Jungels · Iljo Keisse · Marcel Kittel · Yves Lampaert · Daniel Martin · Davide Martinelli · Enric Mas · Maximiliano Richeze · Fabio Sabatini · Maximilian Schachmann · Pieter Serry · Zdeněk Štybar · Niki Terpstra · Matteo Trentin · Petr Vakoč · Martin Velits · Julien Vermote Manager Patrick Lefevere Directeurs sportifs Davide Bramati · Brian Holm · Wilfried Peeters · Geert Van Bondt · Rik Van Slycke Principaux sponsors Quick-Step Saisons 2003 · 2004 · 2005 · 2006 · 2007 · 2008 · 2009 · 2010 · 2011 · 2012 · 2013 · 2014 · 2015 · 2016 · 2017 v · m Champions du monde de l'omnium 2007 : Alois Kaňkovský · 2008 : Hayden Godfrey · 2009 : Leigh Howard · 2010 : Edward Clancy · 2011 : Michael Freiberg · 2012 : Glenn O'Shea · 2013 : Aaron Gate · 2014 : Thomas Boudat · 2015 : Fernando Gaviria · 2016 : Fernando Gaviria · 2017 : Benjamin Thomas v · m Vainqueur du classement par points du Tour d'Italie 1966 : Gianni Motta · 1967 : Dino Zandegù · 1968 : Eddy Merckx · 1969 : Franco Bitossi · 1970 : Franco Bitossi · 1971 : Marino Basso · 1972 : Roger De Vlaeminck · 1973 : Eddy Merckx · 1974 : Roger De Vlaeminck · 1975 : Roger De Vlaeminck · 1976 : Francesco Moser · 1977 : Francesco Moser · 1978 : Francesco Moser · 1979 : Giuseppe Saronni · 1980 : Giuseppe Saronni · 1981 : Giuseppe Saronni · 1982 : Francesco Moser · 1983 : Giuseppe Saronni · 1984 : Urs Freuler · 1985 : Johan van der Velde · 1986 : Guido Bontempi · 1987 : Johan van der Velde · 1988 : Johan van der Velde · 1989 : Giovanni Fidanza · 1990 : Gianni Bugno · 1991 : Claudio Chiappucci · 1992 : Mario Cipollini · 1993 : Adriano Baffi · 1994 : Djamolidine Abdoujaparov · 1995 : Tony Rominger · 1996 : Fabrizio Guidi · 1997 : Mario Cipollini · 1998 : Mariano Piccoli · 1999 : Laurent Jalabert · 2000 : Dimitri Konyshev · 2001 : Massimo Strazzer · 2002 : Mario Cipollini · 2003 : Gilberto Simoni · 2004 : Alessandro Petacchi · 2005 : Paolo Bettini · 2006 : Paolo Bettini · 2007 : Danilo Di Luca · 2008 : Daniele Bennati · 2009 : Denis Menchov · 2010 : Cadel Evans · 2011 : Michele Scarponi · 2012 : Joaquim Rodríguez · 2013 : Mark Cavendish · 2014 : Nacer Bouhanni · 2015 : Giacomo Nizzolo · 2016 : Giacomo Nizzolo · 2017 : Fernando Gaviria
  • Portail du cyclisme
  • Portail de la Colombie



COLOMBIA en 20 Días 1 & 2 (Spanish Edition)
COLOMBIA en 20 Días 1 & 2 (Spanish Edition)
Este libro es el resultado de un diario fotográfico en motocicleta, a través de Colombia y el volumen 1 y 2 es la primera entrega de 3, en el total del recorrido.Los volúmenes 1 y 2 son una edición mejorada con audio, videos, mapas interactivos, coordenadas GPS interactivas y más de 100 fotografías de la gente y sus lugares, para hacer de su lectura una experiencia única. Cubre más de 1300 Kilómetros del sur del País, pasando por una de las zonas más complicadas por la presencia histórica de la guerrillera. La Cordillera Central y la carretera a Tumaco. Una de las carreteras mas bonitas de Colombia (Popayán-Pasto) y otra que es la más custodiada por el Ejército y la Policía. El Desierto de la Tatacoa, San Agustín, Laguna de la Cocha, Santuario de las Lajas y Bocagrande son algunos de los lugares por los que pasamos. Esta aventura hasta ahora comienza... Para algunas personas, viajar a través de Colombia por carretera supone una tarea muy peligrosa, y más aun si se va por fuera de las carreteras principales. Andrés Restrepo y Juan Pablo Gaviria, dos moteros consumados que comparten la pasión por lo desconocido, dejan sus trabajos a un lado y se embarcan en la aventura de recorrer su país ( Colombia ) en moto por las vías menos transitadas para poder ver y conocer lo que ellos llaman la verdadera Colombia. Todo lo que esta mas allá de las ciudades principales. Este no es el libro turístico típico. Este libro es la fotografía improvisada del viajero que pasa por los lugares con una óptica diferente a la búsqueda de hoteles y restaurantes 5 estrellas. Es con el afán característico del viajero real y con la incertidumbre del motero que no sabe donde va a dormir esa noche, pero con el gusto de documentar la belleza de la gente y los lugares que encuentran en su camino. Los que vivimos en las grandes ciudades estamos en una burbuja y desconocemos cómo es realmente el país. Es muy bello, debemos recorrerlo para reconocer quiénes somos y así entender mejor donde habitamos.Los invitamos a recorrer este maravilloso país con nosotros.

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée



SKYNET - MUG TASSE COUPE PABLO ESCOBAR - EL PATRON - Pablo Emilio Escobar Gaviria
SKYNET - MUG TASSE COUPE PABLO ESCOBAR - EL PATRON - Pablo Emilio Escobar Gaviria
SKYNET - MUG TASSE COUPE PABLO ESCOBAR - EL PATRON - Pablo Emilio Escobar Gaviria

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 12,90



w021653-b GAVIRIA'S Nom Accueil Bar Pub Beer Mugs Cheers Neon Sign Biere Enseigne Lumineuse
w021653-b GAVIRIA'S Nom Accueil Bar Pub Beer Mugs Cheers Neon Sign Biere Enseigne Lumineuse
Produit Neuf - Extremement brillant et visibles. Plastique Acrylique haute qualite Taille: 30 x 22 cm. Voltage: 240 V. Delai de livraison : 14-21 jours. Envois du suivi du colis apres commande.

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 27,99



Pablo Emilio Escobar Gaviria Kids T Shirt - white - Kids 09-11 Years
Pablo Emilio Escobar Gaviria Kids T Shirt - white - Kids 09-11 Years
T-shirt pour hommes 100% coton. Logo est DTG impression pour duré longtemps.

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 12,99


Twitter
 
Facebook
 
LinkedIn
 
 

 
 

WhmSoft Moblog
Copyright (C) 2006-2017 WhmSoft
Tous Droits Réservés