Batum
Batum
 
Rechercher
Batum
Recherche Personnalisée
Batum
 
 
 
 
 
Retourner en Arrière

Smartphone









Libérez l'Animation VR / AR
Jouez pour révéler des images 3D et des modèles 3D!
Démonstration A-Frame / Multijoueur
Android app on Google Play
 
vlrPhone / vlrFilter
Projet de softphones à très faible consommation, radiation et débit, avec le support de l'audio spatial, des décalages de fréquence et des communications ultrasonores / Filtre Audio Multifonction avec Télécommande!



 

Images de Ville, Images de Voyage, Images Sûres

Howto - Comment Faire - Réponses Illustrées

 

Nicolas Batum
Pour les articles homonymes, voir Batum. Nicolas Batum, né le 14 décembre 1988 à Lisieux (Calvados), est un joueur français de basket-ball évoluant aux

Voir Article Wikipédia

Pour les articles homonymes, voir Batum.

Nicolas Batum.mw-parser-output .entete.basket-ball{background-image:url("//upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f4/Picto_Infobox_Basketball.png")}
Nicolas Batum en 2015 Fiche d’identité Nom complet Nicolas Batum Nationalité France Naissance 14 décembre 1988 (30 ans)
Lisieux, Calvados Taille 2,03 m (6′ 8″) Poids 91 kg (200 lb) Surnom Batman Situation en club Club actuel Hornets de Charlotte Numéro 5 Poste Arrière / Ailier Carrière universitaire ou amateur 1993-2001
2001-2003
2003-2005 USPLB (Pont-L'Evêque)
Caen Basket Calvados
Le Mans Sarthe Basket (Espoir) Draft de la NBA Année 2008 Position 25e Franchise Rockets de Houston Carrière professionnelle * SaisonClubMoy. pts 2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020Le Mans
Le Mans
Le Mans
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Nancy
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte03,0
05,0
12,3
05,4
10,1
12,4
17,1
13,9
14,3
13,0
09,4
14,9
15,1
11,6
09,3
- Sélection en équipe nationale ** 2009- France (145 sél.)1570 * Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national. ** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel. modifier 

Nicolas Batum, né le 14 décembre 1988 à Lisieux (Calvados), est un joueur français de basket-ball évoluant aux postes d'arrière et d'ailier pour les Hornets de Charlotte en NBA.

Avec l'équipe de France, après des médailles obtenues avec les sélections de jeune - champion d'Europe des 16 ans et moins en 2004 et des 18 ans et moins en 2006, il est également récompensé avec la sélection nationale en obtenant la médaille d'argent lors du championnat d'Europe 2011 en Lituanie, la médaille d'or au championnat d'Europe 2013 en Slovénie et la médaille de bronze à la coupe du monde 2014 de laquelle il est élu dans le meilleur cinq.

Sommaire
  • 1 Biographie
    • 1.1 Débuts de carrière
    • 1.2 Sélection en NBA
    • 1.3 Lock-out : retour en France
    • 1.4 Retour à Portland
    • 1.5 Transfert aux Hornets
  • 2 Autres activités
  • 3 Postérité
  • 4 Clubs successifs
  • 5 Palmarès
    • 5.1 Club
    • 5.2 Sélection nationale
    • 5.3 Distinctions personnelles
    • 5.4 Statistiques NBA
      • 5.4.1 Saison régulière
      • 5.4.2 Playoffs
      • 5.4.3 Records
  • 6 Salaires
  • 7 Divers
  • 8 Notes et références
  • 9 Annexes
    • 9.1 Vidéographie
    • 9.2 Articles connexes
    • 9.3 Liens externes
Biographie

Nicolas Batum est le fils de Richard Batum, joueur professionnel de basket-ball d'origine camerounaise,. Alors qu'il a deux ans, son père meurt d'une rupture d’anévrisme sur un terrain de basket-ball. Pendant son adolescence, il a étudié au collège Jacques-Monod de Caen.

Débuts de carrière Nicolas Batum, en juin 2007, lors du Tournoi de Douai, avec l'équipe de France junior.

Nicolas Batum commence sa carrière dans le club de Pont-l'Évêque, l'USPLB, en benjamins. Il y cite son record de 89 points (victoire 150-11) comme son meilleur souvenir. Puis il intègre le pôle espoir de Basse-Normandie. Il rejoint le club du Caen Basket Calvados puis le centre de formation du Mans, sous la houlette de Philippe Desnos.

Batum est champion d'Europe cadets en 2004 et champion d'Europe juniors en 2006 avec l'équipe de France. Il est nommé meilleur joueur du Tournoi de Mannheim 2006 et du championnat d'Europe juniors. Il participe au Nike Hoop Summit 2007 de Memphis et termine meilleur marqueur du match (23 points, 9/13 au tir, 3/5 à 3 points, 4 rebonds, 4 interceptions,,), ce qui attire l'attention des recruteurs NBA. En juillet 2007, il remporte la médaille de bronze avec l'équipe de France junior (19 ans et moins) lors du mondial organisé en Serbie.

Sélection en NBA

Au printemps 2008, il s'inscrit à la Draft 2008 de la NBA qui a lieu en juin. Lors d'une visite médicale aux Raptors de Toronto, le cardiologue de la franchise détecte un problème cardiaque. Il se soumet alors à une contre-expertise à Cleveland pendant deux jours qui le déclare apte à jouer en NBA,. Il est sélectionné en 25e position par les Rockets de Houston avant que ses droits ne soient envoyés aux Trail Blazers de Portland, dans un accord entre trois équipes. Les Rockets de Houston, ayant pressenti l'accord entre Nicolas Batum et les Spurs de San Antonio, ont choisi de sélectionner Batum pour le transférer ensuite, afin d'éviter de renforcer leurs rivaux texans.

En juillet 2008, il participe à la NBA Summer League avec les Trail Blazers. Il marque en moyenne 6,8 points, prend 4,6 rebonds et perd 3,4 ballons en 5 rencontres. Le 22 juillet, il signe un contrat avec les Blazers. Le general manager des Blazers laisse entendre que Batum ne jouera peut-être pas en NBA la saison 2008-2009 mais plus en D-League. Il participe cependant à son premier match officiel en NBA lors de la première journée de la saison régulière le 28 octobre 2008 contre les Lakers de Los Angeles en marquant deux points. Mais après seulement trois matches comme remplaçant, Batum intègre ensuite le cinq de départ à la place occupée par Travis Outlaw. Le 13 mars 2009, Batum établit son record de points (20), marquant notamment un panier décisif à 3 points à 29,9 secondes de la fin de la rencontre offrant une victoire 109–100 à son équipe sur les Nets du New Jersey.

À l'été 2009, il est retenu en équipe de France seniors par Vincent Collet, qui l'avait déjà entraîné au Mans. Le 5 août 2009, il est décisif pour remporter la prolongation du premier match des repêchages du championnat d'Europe, match joué à Cagliari face aux Italiens (77-80 a.p.).

Il est opéré à l'épaule avant le début de la saison NBA 2009-2010 et est absent de la compétition plusieurs mois. Le 25 janvier 2010, il fait son retour sur les parquets dans une équipe décimée par les blessures. Il réintègre le cinq majeur et le 28 février, il réalise, contre les Timberwolves du Minnesota, la meilleure rencontre de sa carrière NBA. Son équipe remporte la rencontre 110-91 et Nicolas Batum marque 31 points, offre 7 passes, prend 7 rebonds, 3 interceptions sans jamais perdre la balle en 29 minutes de jeu.

Lock-out : retour en France

Pendant le lock-out de la NBA déclenché au 1er juillet 2011 par les propriétaires, il décide d'évoluer en Europe, désirant toutefois évoluer en Euroligue et plus particulièrement en France. Il rejoint ainsi le club de Nancy pour la rentrée, remplaçant au poste d'ailier Tremmell Darden qui vient de signer avec le club espagnol de Unicaja Málaga.

Pour son premier match avec le SLUC, il remporte le Match des champions contre l'Élan sportif chalonnais et est élu meilleur joueur du match. Il prend une part prépondérante dans le bon début de son club en Euroligue : il est désigné à deux reprises meilleur joueur de la journée, lors de la deuxième avec des statistiques de 26 points, 7 rebonds, 8 passes décisives, 2 interceptions et 11 fautes provoquées puis lors de la quatrième journée avec 21 points, avec un 6 sur 9 au tir, 9 rebonds, 4 passes et 7 fautes provoquées. Il dispute un total de six rencontres dans cette compétition, avec un bilan équilibré de trois victoires et trois défaites, et des statistiques de 15,8 points, 6,7 rebonds, 5,2 passes, 1,7 interception en 37 minutes 37. Il joue également huit rencontres de Pro A, période au cours de laquelle Nancy remporte sept victoires - dont une face à l'ASVEL Lyon-Villeurbanne de ses coéquipiers en équipe de France, Tony Parker et Ronny Turiaf - pour une seule défaite face à son club formateur du Mans. Ses statistiques sont de 17,1 points, 6 rebonds, 4,3 passes et 2,1 interceptions. Après une dernière victoire face à Cholet, il retourne en NBA après l'annonce d'un accord entre les propriétaires et les joueurs de NBA mettant fin au lock-out.

Retour à Portland Nicolas Batum sous le maillot de Portland.

Avec neuf paniers à trois points, record de la franchise, il établit le 4 février 2012 son record de points NBA avec 33 face aux Nuggets de Denver. Il réédite cette performance le 14 février face aux Wizards de Washington. Dans une saison réduite à soixante-six rencontres en raison du lock-out, et où la franchise ne parvient pas à se qualifier pour les play-offs avec un bilan de vingt-huit victoires pour trente-huit défaites, il présente des statistiques de 13 points, 4,6 rebonds, 1,4 passe, 1,0 interception et 1,0 contre.

l'équipe de France, frustrée, lors des Jeux de Londres

En juillet 2012, Batum devient agent libre restreint (Restricted free agent). Il donne son accord pour un contrat de quatre ans avec les Timberwolves du Minnesota, mais Portland s'aligne sur la proposition des Timberwolves et Batum signe un nouveau contrat avec les Blazers. Celui-ci est de 46 millions de dollars sur quatre ans. Après une préparation gênée par des questions d'assurance liées à cette renégociation, il dispute les Jeux olympiques de Londres. Lors de ceux-ci, après un premier match où il est limité à 7 points face aux États-Unis, il inscrit au moins dix points lors des quatre rencontres suivantes. En quart de finale, la France s'incline face à l'Espagne sur le score de 66 à 59. Il réalise 9 points, 5 rebonds et 1 passe lors de cette rencontre. Frustré par le résultat, il commet en fin de rencontre un acte d'anti-jeu, tout comme son coéquipier Ronny Turiaf.

Il réalise un bon début de saison 2012-2013. Il égale à nouveau son record de points le 10 novembre 2012 face aux Spurs de San Antonio. Le 16 novembre, son nom est proposé parmi les joueurs éligibles pour le All-Star Game 2013. Le même jour, avec 35 points, il réalise son record en carrière dans une victoire en prolongation face aux Rockets de Houston. Le 16 décembre, avec 11 points, 10 passes, 5 rebonds, 5 contres et 5 interceptions, il devient le huitième joueur à réaliser un five-by-five, qui consiste à obtenir au moins cinq unités dans cinq catégories statistiques différentes,,. Le 21 janvier 2013, avec 12 points, 10 rebonds et 11 passes décisives, il réalise son premier triple-double lors d'une défaite à domicile 95 à 98 face aux Wizards de Washington. Et il réalise son second quelques jours plus tard, le 26 janvier dans une victoire face aux Clippers de Los Angeles, avec 20 points, 10 rebonds et 12 passes décisives.

Il fait une deuxième partie de saison moins bonne après ce mois de janvier excellent, à l'image de la fin de saison des Blazers. Après un bilan équilibré, avec vingt-cinq victoires pour vingt-cinq défaites, à la mi-saison, Portland ne remporte ensuite que huit victoires. L'apport de Batum est réduit en raison d'une blessure au poignet ce qui fait passer ses statistiques de 16,6 points, 6,6 rebonds et 5,9 passes décisives en janvier, à 10,7 points, 5,1 rebonds et 4,9 passes décisives depuis le début du mois du février. Il est de nouveau gêné par une blessure en fin de saison, à l'épaule, ce qui l'empêche de jouer, d'autant que les Blazers, déjà éliminés de la course aux play-offs, enchainent les défaites.

Avant le championnat d'Europe 2013, il annonce son ambition de devenir le meilleur ailier de la compétition. Après une blessure au pied droit, il est volontairement protégé par l'encadrement de l'équipe de France et ne dispute pas le match contre la Belgique. Son début de compétition n'est pas à la hauteur de son ambition, notamment pour le tir à trois points où il présente une statistique de quatre tirs réussis sur vingt-quatre tentés après le match du deuxième tour face à la Lituanie où il n'en réussit aucun sur quatre tentatives. Lors du match suivant, face à la Lettonie, il réussit un double-double avec 19 points et 10 rebonds, auxquels il ajoute 6 passes, 1 interception et 2 contres. Il réussit un sept sur dix aux tirs, dont deux sur trois à trois points. Même s'il connait toujours des difficultés sur le tir derrière la ligne à trois points, à chaque fois un sur quatre lors des trois matchs suivant, il s'avère important pour l'équipe, notamment en défense. En quart de finale, face à la Slovénie, il défend sur le meneur adverse Goran Dragić, avec pour but de limiter les contre-attaques slovènes. Il parvient également à limiter son apport offensif à 12 points. Après une demi-finale ratée sur le plan offensif (handicapé aussi par 2 fautes dès le 1er quart temps, cela le contraint à être peu utilisé en première période) face à l'Espagne, 3 points, avec un sur trois à trois points, et aucune tentative à deux points, il confirme l'attente de Tony Parker qui pense que Batum sera l'homme de la finale face à la Lituanie. Ce dernier commence la partie avec sept points et un contre réussi lors des cinq premières minutes de jeu, pour atteindre 17 points à la pause. Ne marquant aucun point en seconde mi-temps, il termine la rencontre avec également 6 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et un contre. La France remporte son premier titre européen en s'imposant sur le score de 80 à 66. Sur l'ensemble du tournoi, les statistiques de Batum sont de 11,6 points, 5,1 rebonds, deuxième Français dans ces deux catégories derrière Parker pour la première et Alexis Ajinca pour la seconde, 2,3 passes, 1 interception et 1,1 contre.

En début de saison 2013-2014, Batum réalise un triple-double (11 points, 11 passes décisives, 12 rebonds) dans une victoire face aux Spurs de San Antonio. Le 4 janvier, il se fracture le majeur de la main gauche lors d'une rencontre face à Philadelphie. Malgré cette blessure, le 8 janvier 2014, il réalise son second triple-double de la saison (14 points, 14 passes décisives, 10 rebonds) en battant son record de passes décisives en carrière (qui était de 12) lors de la victoire des Blazers contre le Magic d'Orlando.

En février 2014, il assure sa présence à la Coupe du monde 2014, avant de se montrer hésitant quelques jours plus tard. Le 1er mars, lors de la victoire des siens contre les Nuggets de Denver, il bat son record en carrière de rebonds avec 16 prises (dont 15 défensifs). Le 5 mars, lors de la victoire des siens contre les Hawks d'Atlanta, il bat de nouveau ce record en attrapant 18 rebonds (dont 17 défensifs). Il termine la saison régulière avec des statistiques de 13 points, 7,5 rebonds et 5,1 passes, ses meilleures moyennes en carrière pour ces deux dernières statistiques. Avec un bilan de 54 victoires pour 28 défaites, Portland se qualifie pour les playoffs. Lors de ceux-ci, ils s'imposent au premier tour sur le score de 4 à 2 face aux Rockets de Houston, puis s'inclinent quatre à un face aux Spurs de San Antonio, avec deux double-doubles de Batum lors des deux dernières rencontres face aux Spurs. Il dispute ces onze rencontres dans le cinq de départ, pour des statistiques de 15,2 points, 7,6 rebonds, 4,8 passes et 1,3 interception.

Le 16 mai, il fait partie de la liste des vingt-quatre joueurs pré-sélectionnés pour la participation à la Coupe du monde 2014 en Espagne. Avec l'absence de Tony Parker, qui fait l'impasse sur cette compétition après plusieurs années à jouer avec l'équipe de France, il est attendu par son sélectionneur pour assurer un rôle de leader avec Boris Diaw. Il ne répond pas totalement aux attentes de Vincent Collet en début de tournoi, avec 13, 11, 9, 11 et 2 points lors des cinq rencontres du premier tour. Contre la Croatie en huitième de finale, il réussit 14 points malgré un 0 sur 6 à trois points. En quart de finale, il est de nouveau en manque de réussite avec un 0 sur 4 à trois points, pour un total de 9 points, lors de l'exploit de l'équipe de france qui élimine l'Espagne sur le score de 65 à 52. En demi-finale, il inscrit 35 points, son meilleur total avec l'équipe de France, avec un 8 sur 12 à trois points et une évaluation de 32. Il inscrit 25 points en seconde période, dont 17 dans les dix dernières minutes pour essayer de combler un lourd déficit, 32 à 46 à la mi-temps et un retard de 15 points à l'entame du dernier quart temps. Cela s'avère toutefois insuffisant, la Serbie s'imposant sur le score de 90 à 85. Désireux de conduire l'équipe de France à la première médaille mondiale de son histoire, il réussit de nouveau un grand match lors de la rencontre pour la troisième place, inscrivant 27 points avec un 8 sur 12 aux tirs face à la Lituanie. La France s'impose sur le score de 95 à 93. Avec ces deux dernières performances, il est désigné dans le cinq majeur de la compétition.

Transfert aux Hornets

Il est envoyé aux Hornets de Charlotte le 25 juin 2015 en échange de Noah Vonleh et Gerald Henderson Jr.. Après ce transfert, il est appelé personnellement par le propriétaire des Hornets, Michael Jordan : « J’étais un peu surpris. Il était vraiment content, très excité. Il m’a dit que ça faisait cinq ans qu’il me voulait. Sur le coup, tu as deux secondes d’adaptation car tu ne t’attends pas à ce qu’il t’appelle. Tu penses plutôt recevoir un coup de fil du manager. »

Nicolas Batum s'impose dès ses premiers matches comme l'un des meilleurs joueurs des Hornets et devient l'un des premiers choix tactiques en attaque avec le meneur Kemba Walker.

Auteur de la meilleure saison statistique de sa carrière, et acteur majeur du retour des Hornets en playoffs, il décide, le 7 juillet 2016 de re-signer avec Charlotte un contrat de 120 millions de dollars sur 5 ans.

Le 23 décembre 2016 contre l'équipe des Bulls de Chicago, Nicolas Batum réalise son septième triple double en carrière en totalisant 20 points, 11 rebonds et 10 passes décisives avec à la clef une victoire 103 à 91.

Autres activités

En 2011, il devient le parrain du tournoi La Mie Câline Basket Go, tournoi national regroupant les équipes masculines et féminines de tous niveaux (départemental, régional et national) de la catégorie minimes (moins de 15 ans).

En 2013, il rejoint One Million Dollar Film pour la production du long métrage Nola Circus comme coproducteur avec notamment Bacary Sagna et dix autres athlètes.

Au printemps 2013, il investit dans le Caen Basket Calvados, où il a joué étant jeune, afin d'« offrir un club de haut-niveau à Caen. » Le projet est donc de faire remonter le club de la région qui joue en Nationale 2 (lors de la saison 2012-2013).

En janvier 2015, Batum est nommé au directoire du Mans Sarthe Basket.

Postérité

En juin 2014, la ville de Malaunay donne son nom à un gymnase et Nicolas Batum est présent à son inauguration, de même que la ministre des Sports Najat Vallaud-Belkacem.

Clubs successifs
  • 2005-2008 : Le Mans Sarthe Basket (Pro A).
  • 2008-2011 : Trail Blazers de Portland (NBA).
  • 2011 : SLUC Nancy (Pro A).
  • 2011 - 2015 : Trail Blazers de Portland (NBA).
  • Depuis 2015 : Hornets de Charlotte (NBA).
Palmarès Club
  • Trophée du futur en 2005 avec Le Mans.
  • Semaine des As en 2006 avec Le Mans.
  • Champion de France en 2006 avec Le Mans.
  • Match des champions en 2011 avec Nancy.
  • Champion de la division Nord-Ouest de la NBA en 2015 avec Portland
Sélection nationale Nicolas Batum au championnat d'Europe 2011.
  • Coupe du monde :
    • Médaille de bronze à la coupe du monde 2014 en Espagne.
    • Médaille de bronze à la coupe du monde 2019 en Chine.
  • Championnat d'Europe :
    • Médaille d'or au championnat d'Europe 2013 en Slovénie.
    • Médaille d'argent au championnat d'Europe 2011 en Lituanie.
    • Médaille de bronze au championnat d'Europe 2015 en France.
  • Championnat du monde junior (19 ans et moins) :
    • Médaille de bronze au championnat du monde des 19 ans et moins en 2007 à Novi Sad en Serbie.
  • Championnat d'Europe des 18 ans et moins :
    • Médaille d'or au championnat d'Europe des 18 ans et moins en 2006.
    • Participation au championnat d'Europe des 18 ans et moins en 2005.
  • Championnat d'Europe des 16 ans et moins :
    • Médaille d'or au championnat d'Europe des 16 ans et moins en 2004.
  • Autres :
    • Médaille d'or au Tournoi de Mannheim en Allemagne des 18 ans et moins en 2006
    • Participation au Tournoi de Douai des 18 ans et moins en 2006
    • Participation au Tournoi de Douai des 18 ans et moins en 2007 (élu meilleur ailier)
Distinctions personnelles
  • Nommé MVP du Championnat d’Europe des 18 ans et moins en 2006.
  • Participation au Nike Hoop Summit à Memphis le 7 avril 2007 (meilleur marqueur avec 23 points).
  • Élu meilleur espoir de Pro A en 2007 et 2008.
  • Élu joueur du mois de mars 2007 en Pro A.
  • Nommé MVP du match des champions en 2011.
  • Élu meilleur joueur du mois de novembre 2011 de Pro A.
  • Élu meilleur joueur des journées 2 et 4 de l'Euroligue 2011-2012.
  • Nommé dans le cinq majeur de la coupe du monde 2014 en Espagne en 2014.
  • Participation à l'Africa Dream en 2015
  • Élu 1 fois joueur de la semaine de la Conférence Est en NBA, 2e semaine de novembre 2015
Statistiques NBA Saison régulière

Statistiques NBA en saison régulière

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m 2008-2009 Portland 79 76 18,4 44,6 36,9 80,8 2,78 0,94 0,63 0,51 5,39 2009-2010 Portland 37 25 24,8 51,9 40,9 84,3 3,81 1,19 0,65 0,68 10,14 2010-2011 Portland 80 67 31,5 45,5 34,5 84,1 4,51 1,54 0,85 0,61 12,38 2011-2012 Portland 59 34 30,4 45,1 39,1 83,6 4,59 1,42 0,97 1,02 13,86 2012-2013 Portland 73 73 38,4 42,3 37,2 84,8 5,64 4,93 1,25 1,14 14,34 2013-2014 Portland 82 82 36,0 46,5 36,1 80,3 7,45 5,12 0,91 0,70 13,05 2014-2015 Portland 71 71 33,5 40,0 32,4 85,7 5,86 4,80 1,10 0,56 9,35 2015-2016 Charlotte 70 70 35,0 42,6 34,8 84,9 6,11 5,76 0,93 0,61 14,94 2016-2017 Charlotte 77 77 34,0 40,3 33,3 85,6 6,29 5,91 1,14 0,40 15,12 2017-2018 Charlotte 64 64 31,0 41,5 33,6 83,1 4,8 5,5 1,0 0,4 11,6 2018-2019 Charlotte 40 40 30,9 45,5 39,0 86,0 5,2 3,4 0,9 0,4 8,9 Carrière 732 679 31,6 43,5 35,6 84,0 5,3 3,8 0,9 0,6 11,9

Mise à jour le 10 janvier 2019

Playoffs

Statistiques NBA en playoffs

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m 2009 Portland 6 5 10,5 55,6 50,0 0,0 0,50 0,17 0,17 0,33 2,00 2010 Portland 6 6 23,1 45,9 42,9 75,0 3,17 0,83 0,33 0,0 8,17 2011 Portland 6 0 25,1 41,3 26,9 75,0 1,67 1,33 0,83 0,83 8,00 2014 Portland 11 11 41,7 47,2 35,0 80,0 7,64 4,82 1,27 0,45 15,18 2015 Portland 5 5 41,7 34,3 33,3 76,9 8,60 5,20 0,20 0,20 14,20 2016 Charlotte 5 2 28,8 37,8 27,3 85,0 3,60 2,00 0,40 0,00 11,40 Carrière 39 29 30,0 43,4 34,7 77,5 4,68 2,74 0,68 0,38 10,21 Records

Légende :

* Record de la franchise Records personnels de Nicolas Batum Type de statistique Saison régulière Playoffs Record Adversaire Date Record Adversaire Date Points 35 Rockets de Houston 16 novembre 2012 27 Grizzlies de Memphis 25 avril 2015 Paniers marqués 13 Rockets de Houston 16 novembre 2012 11 Rockets de Houston 27 avril 2014 Paniers tentés 24 Wizards de Washington 14 février 2012 23 Rockets de Houston 27 avril 2014 Paniers à 3 points réussis * 9 Nuggets de Denver 4 février 2012 6 Grizzlies de Memphis 25 avril 2015 Paniers à 3 points tentés 15 Nuggets de Denver 4 février 2012 12 Grizzlies de Memphis 25 avril 2015 Lancers francs réussis 13 Thunder d'Oklahoma City 4 janvier 2017 7 @ Heat de Miami 17 avril 2016 Lancers francs tentés 15 Thunder d'Oklahoma City 4 janvier 2017 10 @ Heat de Miami 17 avril 2016 Rebonds offensifs 7 @ Warriors de Golden State 25 décembre 2010 3 Rockets de Houston 25 avril 2014 Rebonds défensifs 17 Hawks d'Atlanta 5 mars 2014 13 Grizzlies de Memphis 27 avril 2015 Rebonds totaux 18 Hawks d'Atlanta
@ Pelicans de La Nouvelle-Orléans 5 mars 2014
14 mars 2014 14 Spurs de San Antonio 12 mai 2014 Passes décisives 16 @ Hawks d'Atlanta 15 mars 2018 8 Spurs de San Antonio 12 mai 2014 Interceptions 6 @ Rockets de Houston 3 novembre 2012 3 Rockets de Houston 25 avril 2014
2 mai 2014 Contres 5 Rockets de Houston
@ Hornets de La Nouvelle-Orléans 16 novembre 2012
16 décembre 2012 2 3 fois Balles perdues 9 Cavaliers de Cleveland
Bucks de Milwaukee 16 janvier 2013
29 novembre 2015 6 @ Spurs de San Antonio 14 mai 2014 Minutes jouées 47 Thunder d'Oklahoma City
Rockets de Houston 4 novembre 2010
16 novembre 2012 49 Rockets de Houston 25 avril 2014
  • Double-double : 73 (dont 3 en playoffs) (au 11/01/2019)
  • Triple-double : 9
Détail des triple-doubles de Nicolas Batum Date Adversaire Score Points Rebonds Passes décisives Interceptions Contres Note 21 janvier 2013 Wizards de Washington D 98–95 12 10 11 3 2 26 janvier 2013 Clippers de Los Angeles V 101–100 20 10 12 1 1 Il prend son 10e rebond sur le tir au buzzer manqué des Clippers 2 novembre 2013 Spurs de San Antonio V 115–105 11 12 11 0 1 Il marque un tir à trois points avant la fin du match alors qu'il reste 9 secondes de jeu 8 janvier 2014 Magic d'Orlando V 110–94 14 10 14 1 1 9 décembre 2015 Heat de Miami V 99-81 10 11 11 1 1 29 mars 2016 Sixers de Philadelphie V 100-85 19 12 12 1 0 23 décembre 2016 Bulls de Chicago V 103-91 20 11 10 1 1 31 janvier 2018 @ Hawks d'Atlanta V 123-110 10 11 10 2 0 15 mars 2018 @ Hawks d'Atlanta V 129-117 10 10 16 0 0 Record en carrière de passes décisives  
  • Five-by-five : 1
Détail du five-by-five de Nicolas Batum Date Adversaire Score Points Rebonds Passes décisives Interceptions Contres Note 16 décembre 2012 Hornets de La Nouvelle-Orléans V 95–94 11 5 10 5 5 8e joueur à réaliser un five-by-five dans l'histoire de la NBA  

Dernière modification le 21 avril 2016

Salaires Année Équipe Salaire 2008-2009 Trail Blazers 1 040 640 $ 2009-2010 Trail Blazers 1 118 760 $ 2010-2011 Trail Blazers 1 196 760 $ 2011-2012* Trail Blazers 2 155 365 $ 2012-2013 Trail Blazers 10 850 000 $ 2013-2014 Trail Blazers 11 295 250 $ 2014-2015 Trail Blazers 11 765 500 $ Total Gains 39 422 275 $ 2015-2016 Hornets de Charlotte 13 125 306 $ 2017-2018 Hornets de Charlotte 22 434 783 $

Note : * Salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA. En 2011: 5 150 000 $.

Divers

Le 8 janvier 2015, lors de l'échauffement du match contre le Heat de Miami, il endosse un tee-shirt noir où il est écrit "Je suis Charlie" en hommage aux victimes de la fusillade au siège de Charlie Hebdo.

Avec sa femme Aurélie, ils deviennent parents d'un petit garçon : Ayden Richard Batum, né le 29/04/2016.

Il s'intéresse au basket-ball féminin. Il organises des camps de basket-ball en Normandie avec Marine Johannès, une joueuse formée comme lui à Pont-l’Évêque : « Quand on était à Rio (lors des JO 2016), je me suis précipité vers elle lors de la cérémonie d’ouverture pour qu’on prenne une photo. C’est LA photo à faire. Je l’ai envoyée à Sébastien Monnier et cela avait créé le buzz sur les réseaux sociaux ».

Notes et références
  1. ↑ Julien Delattre, « Nicolas Batum, au nom du père », Nord Éclair,‎ 3 juin 2011 (lire en ligne)
  2. ↑ Romain Brunet, « Le basketteur Nicolas Batum, un leader en devenir », Le Monde,‎ 16 septembre 2011 (lire en ligne)
  3. ↑ a b et c Nicolas Batum : Au nom du père, Intérieur sport, saison 2, épisode 7, 22 minutes, 4 novembre 2008.
  4. ↑ « Nicolas Batum, le retour aux sources », Liberté - Le Bonhomme libre, 2 juin 2014 (consulté le 8 août 2014)
  5. ↑ « Faire quelque chose de grand », Ouest-France, 1er septembre 2009 (consulté le 2 septembre 2009)
  6. ↑ a b c et d Boris Vladic, « Impressionnant Nicolas Batum », sur ffbb.com 10 avril 2007.
  7. ↑ (en) « Nike Hoop Summit », sur insidehoops.com (consulté le 13 juin 2011)
  8. ↑ « Basket - Hoop Summit - Batum meilleur marqueur », sur lequipe.fr, L'Équipe, 8 avril 2007 (consulté le 13 juin 2011)
  9. ↑ Willy Le Devin, « De Bambi à Batman : Nicolas Batum. Le jeune surdoué du basket français a passé un cap à Nancy et devrait retrouver bientôt le championnat nord-américain. », Libération, 28 novembre 2011 (consulté le 10 mars 2018).
  10. ↑ « Batum : «A un choix près» », sur lequipe.fr, L'Équipe, 27 juin 2008 (consulté le 13 juin 2011)
  11. ↑ « reportage : destination NBA », sur dailymotion.com
  12. ↑ (en) « Portland 76 L.A. Lakers 96 », sur usatoday.com, 28 octobre 2008 (consulté le 13 juin 2011)
  13. ↑ (en) Jerry Stephens, « Trail Blazers cut down the Nets », The Oregonian, 13 mars 2009
  14. ↑ « Quel caractère ! », L'Équipe, 5 août 2009 (consulté le 5 août 2009)
  15. ↑ (en) Jim Beilby, « Batum's career-high 31 points powers Blazers by Wolves », NBA.com, 27 février 2010 (consulté le 28 février 2010)
  16. ↑ « Batum, oui à Nancy! » (consulté le 1er août 2011)
  17. ↑ « Nancy, avec un grand Batum, dispose de Chalon (89-83) », sur opl.fr, 2 octobre 2011
  18. ↑ « Batum, MVP de la 2e journée », sur lequipe.fr, 28 octobre 2011 (consulté le 16 décembre 2011)
  19. ↑ « Batum à nouveau MVP », sur lequipe.fr, 11 novembre 2011 (consulté le 16 décembre 2011)
  20. ↑ (en) « Euroleague 2011-12 Nicolas Batum », sur euroleague.net (consulté le 16 décembre 2011)
  21. ↑ « LNB Saison 2011/2012 Nicolas Batum », sur lnb.fr (consulté le 16 décembre 2011)
  22. ↑ a et b (en) « Batum, Blazers thump Nuggets », sur cbssports.com, 5 février 2012
  23. ↑ Fabrice Auclert, « Info Basket USA : Portland prolonge Nicolas Batum pour quatre ans », sur Basket USA, 18 juillet 2012
  24. ↑ « Parker et Batum sont bien sélectionnés pour les Jeux olympiques », sur lexpress.fr, 5 juillet 2012.
  25. ↑ a et b Fabrice Jouhaud, « L'Espagne élimine la France », 8 août 2012
  26. ↑ Emmanuel Laurin, « San Antonio résiste à un Nicolas Batum en mode record », Basket USA, 11 novembre 2012
  27. ↑ Fabrice Auclert, « Nicolas Batum (35 pts) en mode All-Star face à Houston », Basket USA, 17 novembre 2012
  28. ↑ a et b Cette statistique est officiellement référencée par la NBA depuis 1985. Les joueurs ayant précédemment réalisés cette performance sont Hakeem Olajuwon à six reprises, David Robinson, Derrick Coleman, Vlade Divac, Jamaal Tinsley, Andreï Kirilenko, trois fois, et Marcus Camby.
  29. ↑ Fabrice Auclert, « Statistiques : Nicolas Batum dans l’histoire », sur basketusa.com, 17 décembre 2012
  30. ↑ (en) Zach Harper, « Video: Nicolas Batum records the first 5x5 since 2006 », sur cbssports.com, 17 décembre 2012
  31. ↑ « NBA : Nicolas Batum signe son premier triple-double », sur www.ouest-france.fr, 22 janvier 2013
  32. ↑ Alain Mattei, « Portland – LA Clippers : la victoire et un nouveau triple double pour Nicolas Batum », Basket USA, 27 janvier 2013
  33. ↑ « Batum tourne au ralenti », sur lefigaro.fr, 20 février 2013
  34. ↑ Guillaume Laroche, « Nicolas Batum : « une saison NBA vous vieillit de trois ans ! » », sur basketsession.com, 17 avril 2013
  35. ↑ « Batum : "Etre le meilleur ailier de l’Euro" », sur francetvsport.fr, 9 août 2013
  36. ↑ Yann Lachendrowiecz, « Nicolas Batum est légèrement blessé et sera préservé pour le match contre la Belgique, annonce la FFBB », sur basketsession.com, 9 septembre 2013
  37. ↑ « Batum, rien ne va plus ! », sur sports.fr, 12 septembre 2013
  38. ↑ Gabriel Pantel-Jouve, « La France se reprend contre la Lettonie (102-91) et se qualifie en quart », sur catch-and-shoot.com, 13 septembre 2013
  39. ↑ Dimitri Kucharczyk, « France – Slovénie : merci les Bleus ! », sur basketusa.com, 18 septembre 2013
  40. ↑ a et b « Euro 2013 : Batum avait parfaitement lancé les Bleus », sur rtl.fr, 23 septembre 2013
  41. ↑ (en) «  2013 EuroBasket - Nicolas Batum », sur fiba.com
  42. ↑ Fabrice Auclert, « Portland – San Antonio : la victoire et le triple double pour Nicolas Batum », Basket USA, 3 novembre 2013
  43. ↑ « France Nicolas Batum s'est fracturé un doigt », sur bebasket.fr, 5 janvier 2014.
  44. ↑ Emmanuel Laurin, « Portland – Orlando : encore un triple double pour Nicolas Batum », Basket USA, 9 janvier 2014
  45. ↑ Barbara Youinou, « Nicolas Batum confirme sa présence à la Coupe du monde 2014 », basketactu, 7 février 2014
  46. ↑ Alexandre Lacoste, « Nicolas Batum finalement hésitant pour la Coupe du Monde », catch-and-shoot.com, 13 février 2014
  47. ↑ Emmanuel Laurin, « Nicolas Batum : un record pour une 5e victoire de suite », Basket USA, 2 mars 2014
  48. ↑ Dimitri Kucharczyk, « Nicolas Batum, aspirateur à rebonds lors de la fessée infligée aux Hawks », sur basketusa.com, 6 mars 2014
  49. ↑ a b c et d (en) « Nicolas Batum », sur basketball-reference.com
  50. ↑ Arnaud Gelb, « Équipe de France : une liste des 24 sans Tony Parker », sur basketusa.com, 16 mai 2014
  51. ↑ a b et c « Basket : Batum parmi les cinq meilleurs joueurs du Mondial ! », sur lepoint.fr, 15 septembre 2014.
  52. ↑ « Nicolas Batum : «On doit oublier le quart» », sur lequipe.fr, 12 septembre 2014.
  53. ↑ Victor Sauvage, « France-Serbie : Nicolas Batum signe un chef-d'œuvre », sur eurosport.fr, 13 septembre 2014.
  54. ↑ Christophe Remise, « Les Bleus arrachent un bronze bien mérité », sur sport24.lefigaro.fr, 13 septembre 2014.
  55. ↑ a et b « Kyrie Irving MVP, Nicolas Batum dans le meilleur cinq », sur lequipe.fr, 14 septembre 2014.
  56. ↑ « Nicolas Batum quitte Portland et rejoint Charlotte », sur lequipe.fr, 25 juin 2015 (consulté le 25 juin 2015)
  57. ↑ « Quand Jordan appelle Batum », sport24.lefigaro.fr, 2 juillet 2015 (consulté le 4 juillet 2015)
  58. ↑ « En route pour les finales avec Nicolas Batum », Fédération française de basket-ball, 7 juin 2011 (consulté le 12 juin 2011).
  59. ↑ Julien Hippocrate, « Basket. Batum : « Offrir un club de haut niveau à Caen » », sur ouest-france.fr, 30 avril 2013
  60. ↑ « Pro A - Nicolas Batum entre au directoire du Mans Sarthe Bask », AFP et LNB, 17 janvier 2015
  61. ↑ http://www.eurosport.fr/basketball/bienvenue-au-gymnase-nicolas-batum_sto4272773/story.shtml
  62. ↑ « LNB, Le joueur du mois de mars » [PDF], sur lnb.fr (consulté le 12 décembre 2011)
  63. ↑ « Batum et Nancy titrés », sur lequipe.fr, 2 octobre 2011
  64. ↑ « Nicolas BATUM élu joueur du mois de Novembre », sur LNB.fr, 9 décembre 2011
  65. ↑ « Batum MVP de la semaine en Euroleague », sur catch-and-shoot.com, 28 octobre 2011
  66. ↑ (en) « Week 4 bwin MVP: Nicolas Batum, SLUC Nancy », sur euroleague.net, 11 novembre 2011
  67. ↑ (en) « Batum, Cousins named Players of the Week », sur nba.com, 16 novembre 2015 (consulté le 17 novembre 2015)
  68. ↑ (en) « Nicolas Batum : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 17 janvier 2016)
  69. ↑ Fabrice Auclert, « Le salaire moyen d’un joueur NBA est de 5.15 millions de dollars− », sur basketusa.com, 23 juillet 2011 (consulté en 2012)
  70. ↑ Fabrice Auclert, « L’hommage de Nicolas Batum et Robin Lopez à Charlie Hebdo », sur Basket USA, 9 janvier 2015
  71. ↑ Sacha Rutard, « Nicolas Batum à propos de Marine Johannès: « Je suis fier d’elle, fier de son parcours » », sur basketeurope.com, 10 juillet 2018 (consulté le 13 juillet 2018)
Annexes .mw-parser-output .autres-projets ul{margin:0;padding:0}.mw-parser-output .autres-projets li{list-style-type:none;list-style-image:none;margin:0.2em 0;text-indent:0;padding-left:24px;min-height:20px;text-align:left}.mw-parser-output .autres-projets .titre{text-align:center;margin:0.2em 0}.mw-parser-output .autres-projets li a{font-style:italic}

Sur les autres projets Wikimedia :

Vidéographie
  • Nicolas Batum : Au nom du père, Intérieur sport, saison 2, épisode 7, 22 minutes, 4 novembre 2008.
Articles connexes
  • Liste des joueurs français en NBA
Liens externes
  • Ressources relatives au sport :
    • Championnat de France de basket-ball
    • DraftExpress
    • EspritBleu
    • Euroligue (joueurs)
    • Fédération internationale de basket-ball
    • National Basketball Association
    • RealGM
    • (en) Basketball Reference (joueurs de la NBA)
    • (en) Basketball Reference (joueurs en Europe)
    • (en) Comité international olympique
    • (en) ESPN (National Basketball Association)
    • (en) Eurobasket (joueurs)
    • (en) Sports Reference
v · mHornets de Charlotte - Effectif actuel
  • 0 Miles Bridges
  • 1 Malik Monk
  • 2 Marvin Williams
  • 4 Devonte' Graham
  • 5 Nicolas Batum
  • 7 Dwayne Bacon
  • 8 Bismack Biyombo
  • 14 Michael Kidd-Gilchrist
  • 31 Joe Chealey (TW)
  • 40 Cody Zeller
  • 41 Willy Hernangómez
  • 55 J. P. Macura (TW)
  • - Terry Rozier
Entraîneur : James Borrego
  • Entraîneurs-assistants : Bob Beyer
  • Pat Delany
  • Patrick Ewing
  • Steve Hetzel
  • Bruce Kreutzer
  • Stephen Silas
  • Bob Weiss
v · mDraft 2008 de la NBA Premier tour .mw-parser-output .sep-liste{font-weight:bold}Derrick Rose · Michael Beasley · O. J. Mayo · Russell Westbrook · Kevin Love · Danilo Gallinari · Eric Gordon · Joe Alexander · D. J. Augustin · Brook Lopez · Jerryd Bayless · Jason Thompson · Brandon Rush · Anthony Randolph · Robin Lopez · Marreese Speights · Roy Hibbert · JaVale McGee · J. J. Hickson · Alexis Ajinça · Ryan Anderson · Courtney Lee · Kosta Koufos · Serge Ibaka · Nicolas Batum · George Hill · Darrell Arthur · Donté Greene · D. J. White · J. R. Giddens Deuxième tour Nikola Peković · Walter Sharpe · Joey Dorsey · Mario Chalmers · DeAndre Jordan · Ömer Aşık · Luc Mbah a Moute · Kyle Weaver · Sonny Weems · Chris Douglas-Roberts · Nathan Jawai · Sean Singletary · Patrick Ewing Jr. · Ante Tomić · Goran Dragić · Trent Plaisted · Bill Walker · Malik Hairston · Richard Hendrix · DeVon Hardin · Shan Foster · Darnell Jackson · Tadija Dragićević · Maarty Leunen · Mike Taylor · Sasha Kaun · James Gist · Joe Crawford · Deron Washington · Semih Erden v · mMeilleur espoir du championnat de France de basket-ball 1982-1983 : Valéry Demory · 1983-1984 : Stéphane Ostrowski · 1984-1985 : Valéry Demory · 1985-1986 : Christian Garnier · 1986-1987 : Didier Gadou · 1987-1988 : Hugues Occansey · 1988-1989 : Jim Bilba · 1989-1990 : Antoine Rigaudeau · 1990-1991 : Antoine Rigaudeau · 1991-1992 : Antoine Rigaudeau · 1992-1993 : Yann Bonato · 1993-1994 : Alain Digbeu · 1994-1995 : Alain Digbeu · 1995-1996 : Fabien Dubos · 1996-1997 : Frédéric Weis · 1997-1998 : Willem Laure · 1998-1999 : Frédéric Weis · 1999-2000 : David Gautier · 2000-2001 : Tony Parker · 2001-2002 : Boris Diaw · 2002-2003 : Pape-Philippe Amagou · 2003-2004 : Pape-Philippe Amagou · 2004-2005 : Michael Mokongo · 2005-2006 : Ian Mahinmi · 2006-2007 : Nicolas Batum · 2007-2008 : Nicolas Batum · 2008-2009 : Thomas Heurtel · 2009-2010 : Andrew Albicy · 2010-2011 : Evan Fournier · 2011-2012 : Evan Fournier · 2012-2013 : Livio Jean-Charles · 2013-2014 : Clint Capela · 2014-2015 : Petr Cornelie · 2015-2016 : Frank Ntilikina · 2016-2017 : Frank Ntilikina v · m Équipe de France - Vainqueur de l'Euro U16 2004
  •  4 Lefevre
  •  5 Batum
  •  6 Diot
  •  7 M'Baye
  •  8 Romain
  •  9 Zahoui
  •  10 Rigaux
  •  11 Moerman
  •  12 Aristee
  •  13 Mboli
  •  14 Vaty
  •  15 Ajinça
  • Sélectionneur : Lucien LeGrand
v · m Équipe de France - 6e de l'Euro U18 2005
  •  4 Pellin
  •  5 Curti
  •  6 Kanté
  •  7 M'Baye
  •  8 Kasperzec
  •  9 Ajinça
  •  10 Moerman
  •  11 Bach
  •  12 Batum
  •  13 Salmon
  •  14 Florimont
  •  15 Cel
  • Sélectionneur : Richard Billant
v · m Équipe de France - Vainqueur de l'Euro U18 2006
  •  4 Begarin
  •  5 Batum
  •  6 Diot
  •  7 M'Baye
  •  8 Romain
  •  9 Ajinça
  •  10 Mangin
  •  11 Jackson
  •  12 Casseus
  •  13 Tillie
  •  14 Vaty
  •  15 Moerman
  • Sélectionneur : Richard Billant
v · m Équipe de France - 3e du championnat du monde U19 2007
  •  4 Begarin
  •  5 Batum
  •  6 Diot
  •  7 M'Baye
  •  8 Romain
  •  9 Ajinça
  •  10 Mangin
  •  11 Jackson
  •  12 Etilopy
  •  13 Tillie
  •  14 Vaty
  •  15 Moerman
  • Sélectionneur : Richard Billant
v · m Équipe de France - 5e de l'Euro 2009
  • 4 Diot
  • 5 Batum
  • 6 Jeanneau
  • 7 Koffi
  • 8 Mahinmi
  • 9 Parker
  • 10 Bokolo
  • 11 Piétrus
  • 12 de Colo
  • 13 Diaw
  • 14 Turiaf
  • 15 Traore
  • Sélectionneur : Vincent Collet
v · m Équipe de France - 13e du Championnat du monde 2010
  • 4 Albicy
  • 5 Batum
  • 6 Causeur
  • 7 Koffi
  • 8 Mahinmi
  • 9 Jackson
  • 10 Bokolo
  • 11 Piétrus
  • 12 de Colo
  • 13 Diaw
  • 14 Gelabale
  • 15 Traore
  • Sélectionneur : Vincent Collet
v · m Équipe de France - Finaliste de l'Euro 2011
  • 4 Noah
  • 5 Batum
  • 6 Séraphin
  • 7 Albicy
  • 8 Kahudi
  • 9 Parker
  • 10 Traore
  • 11 Piétrus
  • 12 de Colo
  • 13 Diaw
  • 14 Tchicamboud
  • 15 Gelabale
  • Sélectionneur : Vincent Collet
v · m Équipe de France - 6e des Jeux olympiques 2012
  • 4 Séraphin
  • 5 Batum
  • 6 Causeur
  • 7 Diawara
  • 8 Traore
  • 9 Parker
  • 10 Bokolo
  • 11 Piétrus
  • 12 de Colo
  • 13 Diaw
  • 14 Turiaf
  • 15 Gelabale
  • Sélectionneur : Vincent Collet
v · m Équipe de France - Vainqueur de l'Euro 2013
  • 4 Lauvergne
  • 5 Batum
  • 6 Diot
  • 7 Petro
  • 8 Kahudi
  • 9 Parker
  • 10 Heurtel
  • 11 F. Piétrus
  • 12 de Colo
  • 13 Diaw
  • 14 Ajinça
  • 15 Gelabale
  • Sélectionneur : Vincent Collet
v · m Équipe de France - 3e de la Coupe du monde 2014
  • 4 Heurtel
  • 5 Batum
  • 6 Diot
  • 7 Lauvergne
  • 8 Kahudi
  • 9 Jackson
  • 10 Fournier
  • 11 Piétrus
  • 12 Gobert
  • 13 Diaw
  • 14 Tillie
  • 15 Gelabale
  • Sélectionneur : Vincent Collet
v · m Équipe de France - 3e du Championnat d'Europe 2015
  • 4 Westermann
  • 5 Batum
  • 7 Lauvergne
  • 8 Kahudi
  • 9 Parker
  • 10 Fournier
  • 11 Piétrus
  • 12 de Colo
  • 13 Diaw
  • 15 Gelabale
  • 16 Gobert
  • 19 Jaiteh
  • Sélectionneur : Vincent Collet
v · m Équipe de France - Quart-de-finaliste des Jeux olympiques 2016
  • 4 Heurtel
  • 5 Batum
  • 6 Diot
  • 7 Lauvergne
  • 8 Kahudi
  • 9 Parker
  • 11 Piétrus
  • 12 de Colo
  • 13 Diaw
  • 15 Gelabale
  • 16 Gobert
  • 17 Tillie
  • Sélectionneur : Vincent Collet
v · m Équipe de France - 3e de la Coupe du monde 2019
  • 1 Ntilikina
  • 2 M'Baye
  • 5 Batum
  • 10 Fournier
  • 12 de Colo
  • 17 Poirier
  • 21 Albicy
  • 25 Labeyrie
  • 26 Lessort
  • 27 Gobert
  • 33 Toupane
  • 90 Lacombe
  • Sélectionneur : Vincent Collet
  • Portail du basket-ball
  • Portail de la France
  • Portail de la Normandie
  • Portail du Calvados


Batum 1996 Sports - Baseball 1800 value on off cvr with FD of iss canc SPORT BASEBALL JandRStamps
Batum 1996 Sports - Baseball 1800 value on off cvr with FD of iss canc SPORT BASEBALL JandRStamps
Batum 1996 Sports - Baseball 1800 value on official cover with first day of issue cancel

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 5,20



The þegar gob-smackingly falleg Blenheim snýr í vetrar undralandi með þúsundum ljósum og göngum af eldi og bobbing bátum og göngum af ljósi ... Galdrastafir! Þangað til 1. (Icelandic Edition)
The þegar gob-smackingly falleg Blenheim snýr í vetrar undralandi með þúsundum ljósum og göngum af eldi og bobbing bátum og göngum af ljósi ... Galdrastafir! Þangað til 1. (Icelandic Edition)
The þegar gob-smackingly falleg Blenheim snýr í vetrar undralandi með þúsundum ljósum og göngum af eldi og bobbing bátum og göngum af ljósi ... Galdrastafir! Þangað til 1. jan. Blenheim Palace, Woodstock, Blenheimpalace Hvað gæti verið hátíðlegra en þessi þrjú leika, ekki aðeins val frá nýjustu heimaþingalistanum en jólin ná í samkomulagið? Absolute class. Í kvöld, O2 ABC Glasgow, academymusicgroup Það er ekki bara meistaraverk Vivaldi sem sungið við Kór af St John's

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée



Sumpfleben Und Jagden. Von Wien Bis Batum. ... Mit ... Abbildungen Und Einer Karte. (Paperback)(German) - Common
Sumpfleben Und Jagden. Von Wien Bis Batum. ... Mit ... Abbildungen Und Einer Karte. (Paperback)(German) - Common
Bibliothecae Ebraicae Graecae Florentinae: Sive Bibliothecae Mediceo-Lavrentianae Catalogus AB Antonio Maria Biscionio (1757)

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée



Batum 1994 WWF Animals set of 4 in gold foil u/m ANIMALS WWF WWF JandRStamps
Batum 1994 WWF Animals set of 4 in gold foil u/m ANIMALS WWF WWF JandRStamps
Batum 1994 WWF Animals set of 4 in gold foil unmounted mint

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 16,53



Batum 1994 Dogs - Sheepdog dlx sht embossed in gold foil on glossy card u/m ANIMALS DOGS SHEEPDOGS JandRStamps
Batum 1994 Dogs - Sheepdog dlx sht embossed in gold foil on glossy card u/m ANIMALS DOGS SHEEPDOGS JandRStamps
Batum 1994 Dogs - Sheepdog deluxe sheet embossed in gold foil on glossy card unmounted mint

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 12,56



Columbia River Knife & Tool CRKT Batum 01CR5453 Couteau de Poche Gris Longueur de Lame 8,1 cm
Columbia River Knife & Tool CRKT Batum 01CR5453 Couteau de Poche Gris Longueur de Lame 8,1 cm
Couteau CRKT batumLe batum de voxnæs Jesper est un de plein air et de EDC Folder, robuste et polyvalent, tel un 4 x 4 Véhicule tout terrain. Il est le couteau universel pour chaque tâche difficile. Les riches, gedrungene lame en acier 8 Cr13MoV l'intégralité de CRKT assortiment, vous trouverez sous www.boker.de peut être ouvert d'une seule main, et la Frame Lock assure la sécurité au travail. La lame satiné convient parfaitement à la coque avant G10 noir classique. Avec pare-neige rie menöse et clip.Données techniquesLongueur totale : 20,1 cmLongueur de la lame : 8,1 cmPoids : 196 gLame en acier : 8 Cr13MoVMatière du manche : G-10Designer : Jesper voxnæsMécanisme de fermeture : Frame Lock

Cliquez Ici pour voir en réalité augmentée

EUR 79,68


Twitter
 
Facebook
 
LinkedIn
 
 

 
 

WhmSoft Moblog
Copyright (C) 2006-2020 WhmSoft
Tous Droits Réservés