Bobards
Bobards
 
Rechercher
Bobards
Recherche Personnalisée
Bobards
 
 
 
 
 
Retourner en Arrière

Smartphone









Libérez l'Animation VR / AR
Jouez pour révéler des images 3D et des modèles 3D!
Démonstration A-Frame / Multijoueur
Android app on Google Play
 
vlrPhone / vlrFilter
Projet de softphones à très faible consommation, radiation et débit, avec le support de l'audio spatial, des décalages de fréquence et des communications ultrasonores / Filtre Audio Multifonction avec Télécommande!



 

Images de Ville, Images de Voyage, Images Sûres

Howto - Comment Faire - Réponses Illustrées

 

Bobards d'or
adaptation des Bobards d'Or français. Trump révéla lui-même la liste des lauréats le 17 janvier 2018. ↑ Ce qui s’est dit aux Bobards d’Or 2018, le défouloir

Voir Article Wikipédia

Bobards d’or 9e cérémonie, le 12 mars 2018. Prix remis Bobard d’or Description Cérémonie (parodique) qui distingue, chaque printemps, les « meilleurs des journalistes », ceux qui n’hésitent pas à mentir délibérément pour servir le politiquement correct. Organisateur Polémia Pays  France Date de création 20 avril 2010 modifier 

Les Bobards d’or est une cérémonie de remise de prix organisée depuis 2010 par la fondation d'extrême droite Polémia, un think tank identitaire.

Sommaire
  • 1 Description
  • 2 Déroulement
  • 3 Prix notables
  • 4 Aux États-Unis
  • 5 Notes et références
  • 6 Annexes
    • 6.1 Articles connexes
    • 6.2 Liens externes
Description

Selon les promoteurs de cet événement relayés par les sites de la « réinfosphère » ou « fachosphère », ces prix distinguent chaque année, sur un mode parodique, « les pires mensonges proférés par les médias au nom du politiquement correct »,. Le président de la cérémonie, Jean-Yves Le Gallou, est un ancien du Front national et théoricien de la « réinformation ».

Selon France Inter, sont présents lors de cette cérémonie les principaux sites qui sont, « sous couvert de "ré-information" (...) une presse d’opinion, d’extrême droite, qui sape la légitimité des médias et prospère sur Internet ». Pour Tristan Mendès France, enseignant en cultures numériques à l'université Sorbonne-Nouvelle, ces critiques essayent de « discréditer les journalistes. En optant pour un discours de l'alternative, ils s'assurent les faveurs d'un public déçu ou méfiant des médias traditionnels ».

La communication de l'événement est réalisée par Romain Petitjean, dit Romain Lecap, tandis que sa retransmission est assurée par Gilles Arnaud, de l'Agence2presse.

Dominique Albertini et David Doucet relèvent qu'il est « difficile de ne pas voir la filiation cette cérémonie » avec celle du prix Lyssenko, organisée par le Carrefour de l'horloge depuis 1990.

Déroulement

Les prix sont de petites statuettes inspirées des Oscars, mais dont le long nez évoque Pinocchio ; la cérémonie est retransmise par les principaux sites internet d'extrême droite. Les prix sont décernés par le public et les différents jurys constitués des principaux média de la réacosphère tel que Fdesouche, Radio Courtoisie ou TV Libertés.

Prix notables
  • 2015
    • Caroline Fourest — cible favorite des identitaires et des catholiques traditionalistes (selon Les Inrocks) —, « bobard balalaïka » (anti-Poutine), et « prix Bruno Roger-Petit du journalisme de qualité » en 2015.
    • John Paul Lepers, « bobard du vivre ensemble » 2015 pour son documentaire Immigration et délinquance, dans lequel il démontrait qu’il n’y avait aucune corrélation entre les deux.
    • iTélé, « Kapo d’or » 2015 pour avoir renvoyé le journaliste Éric Zemmour.
    • L’AFP et l’ensemble de la presse française, « Charlot d’or » 2015.
  • 2016
    • Géraldine Hallot et France Inter, « bobard orwellien » pour avoir changé, après les attentats, le titre d'un article concernant la présence de terroristes parmi les vagues de migrants.
  • 2018
    • Yann Moix, ou « Mhoax », « bobard d'or » pour avoir assuré sur le plateau d'On n'est pas couché avoir filmé des actes délictueux des forces de l'ordre contre les migrants à Calais.
    • L'ensemble des médias, « bobard d'argent » pour la couverture de l'Affaire Théo.
    • Les journalistes Lisa Beaujour, Nora Bouazzouni et Aude Lancelin, « bobard de bronze », pour avoir défendu la thèse de Priscille Touraille, révélée par un entretien avec Françoise Héritier, selon laquelle les hommes sont plus grands en moyenne que les femmes car ils les ont privées de protéines depuis le paléolithique.
Aux États-Unis

Au mois de novembre 2017, Donald Trump annonçait la création des Fake News Awards (en), présentée par Breitbart News comme une adaptation des Bobards d'Or français. Trump révéla lui-même la liste des lauréats le 17 janvier 2018.

Notes et références
  1. ↑ Ce qui s’est dit aux Bobards d’Or 2018, le défouloir anti-média de l’extrême droite Les Inrocks
  2. ↑ a et b Armaury Brelet, « Bobards d’Or 2018 : Yann Moix, l’affaire Théo et l’AFP primés », sur https://www.valeursactuelles.com, 13 mars 2018 (consulté le 30 avril 2018)
  3. ↑ François-Damien Bourgery, « Les politiques et les médias, autopsie d’une défiance qui enfle », sur rfi.fr, 8 février 2017
  4. ↑ a et b AFP, « Ces médias à la droite de la droite qui veulent "réinformer" les Français », sur lepoint.fr, 3 septembre 2016
  5. ↑ a, b, c, d et e « Bobards d’or : l’extrême droite fait le plein sur la critique des médias », sur Les Inrocks.com, 11 mars 2015 (consulté le 12 mai 2017)
  6. ↑ Samuel Laurent, « Nordactu, Breizh Info, Info-Bordeaux... Les vrais faux sites d’infos locales des militants identitaires », sur lemonde.fr, 1er novembre 2016
  7. ↑ « Comment les sites internet d'extrême-droite discréditent le travail des médias », sur France Inter.fr, 7 février 2017 (consulté le 12 mai 2017)
  8. ↑ https://www.mediapart.fr/journal/france/280814/les-villes-fn-un-nouveau-business-pour-les-societes-proches-de-lextreme-droite.
  9. ↑ Dominique Albertini et David Doucet, La Fachosphère : comment l'extrême droite remporte la bataille d'internet, Paris, Flammarion, coll. « Enquête », 2016, 315 p. (ISBN 978-2-0813-5490-6, notice BnF no FRBNF45124584), p. 196.
  10. ↑ Albertini et Doucet 2016, p. 210.
  11. ↑ Dominique Albertini, « La fachosphère se paie la tournée des "bobards" », sur Libération.fr, 9 mars 2015 (consulté le 12 mai 2015)
  12. ↑ a et b « Bobards d’or : une cérémonie dévoile les plus gros mensonges des médias », Sputnik.com.
  13. ↑ a, b et c « Bobards d’Or 2018 : Yann Moix, l’affaire Théo et l’AmFP primés », sur valeursactuelles.com, 13 mars 2018
  14. ↑ POTUS Proposes ‘Fake News Awards’, French Conservatives Have Been Doing it For Years and It’s Hilarious, 27 nov. 2017
  15. ↑ Donald Trump faces backlash as he reveals 'Fake News Awards' winners 17 jan. 2018
Annexes Articles connexes
  • Désinformation
  • Extrême droite en France
  • Prix du menteur en politique
Liens externes
  • Site officiel
  • Portail des récompenses et distinctions
  • Portail de la politique française
  • Portail de la presse écrite
  • Portail de la télévision


Twitter
 
Facebook
 
LinkedIn
 
 

 
 

WhmSoft Moblog
Copyright (C) 2006-2018 WhmSoft
Tous Droits Réservés