Bonnes Affaires

Photos d'Actualités

Méditerranée : un potager sous la mer pour une nouvelle forme d'agriculture
Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir en 3D Stéréo

VIDEO. Etats-Unis : Donald Trump publie un photomontage de lui en Rocky pour faire taire les rumeurs autour de sa santé
Le torse de Rocky Balboa surmonté du visage de Donald Trump au regard impassible. Une publication sans commentaire tweeté mercredi 27 novembre en réaction à une rumeur qui a enflé ces derniers jours aux États-Unis et selon laquelle Donald Trump serait en proie à des problèmes de santé. Ces spéculations sont nées après un examen médical passé par le milliardaire de 73 ans samedi à l'hôpital militaire Walter-Reed de Washington. Rapidement, la rumeur d'une crise cardiaque s'est ébruitée. Une rumeur vite tuée dans l’œuf Donald Trump ne portait pas de cravate ce jour-là, certains y voyaient un indice. Selon son médecin, la visite médicale était prévue et aucune douleur à la poitrine n'a été détectée. Une situation dont s'est amusé Donald Trump à six jours de sa possible audition au Congrès. Depuis l'affaire ukrainienne, l'opposition démocrate a demandé une procédure de destitution.
More Description
URL Image


Tabac : une mode qui part en fumée
Il fut un temps où la France était fumeuse et fière de l'être. Dans les années 1940, 1950, 1960 et 1970, les politiques eux-mêmes donnent l'exemple. Alors, dans la rue, le non-fumeur fait figure d'exception. De quoi rendre nostalgiques certains accros au tabac. Les cigarettes d'antan se fument dans l'ascenseur, en amphithéâtre, au restaurant, sur tous les plateaux de télévision et jusque dans les avions. Une étrange époque où l'atmosphère enfumée est une normalité, même pour les très jeunes. L'interdiction dans les lieux publics ne fait plus débat Quarante ans et quelques lois restrictives plus tard, aucun jeune n'ignore plus que le tabac tue. Alors, pourquoi les ados commencent-ils à fumer ? Question look, la cigarette, ça aide. "Ça donne un style, un genre", explique un jeune homme. En 2019, le fumeur n'est plus ce grossier personnage qui se moque bien de son voisin non-fumeur. L'interdiction de la cigarette dans les lieux publics ne fait même plus débat. Les accros au tabac eux-mêmes sont d'accord. Pouvoir fumer une cigarette en terrasse est la dernière et modeste revendication des derniers fumeurs.
More Description
URL Image


Transat Jacques-Vabre : une immersion au cœur de la course
Les concurrents de la Transat Jacques-Vabre se laissent porter par les alizés. Ce sont des images d'une qualité exceptionnelle presque transmises en temps réel par les skippers. Une performance encore impensable il y a quelques années, car au début des courses au large, l'information se résumait à des conversations téléphoniques avec des liaisons très mauvaises. Au fur et à mesure des années, la technologie apporte le direct, puis l'image satellite. Des drones à bord Aujourd'hui, à l'heure du 2.0, les concurrents embarquent même des drones. Les appareils permettent de découvrir des images en plein milieu de l'océan et de vivre la course à bord, au plus près des concurrents. Une expérience immersive qui alimente les sites internet de courses, les réseaux sociaux. L'information est permanente. "On a pris une douche et on a un beau coucher de soleil", raconte un concurrent en direct. Avant de rentrer à Brest (Finistère), ils rallieront le Brésil, puis l'Afrique du Sud.
More Description
URL Image


Biométrie dans les aéroports : la technologie testée à Lisbonne
L’aéroport de Lisbonne teste actuellement un système innovant destiné à accélérer les contrôles aux frontières. Ici, plus la peine de passer uniquement par un douanier physique, le contrôle d'identité est vérifié par reconnaissance faciale et empreintes digitales. L'usage de la biométrie dans les aéroports, une façon de réduire les longues files d'attente souvent pénibles pour les passagers, tout en améliorant la qualité des contrôles. Né d'un partenariat entre l'agence européenne Frontex, Aéroports du Portugal et le Service des étrangers et des frontières, ce dispositif s'adresse uniquement aux citoyens européens voyageant hors de l'espace Schengen. Baptisée, "Biometrics on the Move", la biométrique en mouvement, cette technologie est présentée comme l'avenir des contrôles aux frontières de l'Union européenne.
More Description
URL Image


Hôpitaux : quels maux, quels remèdes ?
Pour réanimer l'hôpital, ses acteurs demandent un électrochoc et une injection d'argent supplémentaire. Les besoins sont clairement identifiés : manque de personnels, fermetures de lits, équipements insuffisants... C'est la conséquence de dix ans de rigueur budgétaire. Plus de 8,5 milliards d'euros d'économies ont été réalisées entre 2005 et 2019. L'hôpital public peine aussi à attirer les soignants. Les hôpitaux de Paris, par exemple, cherchent 500 postes d'infirmières. Jeudi 14 novembre, Emmanuel Macron a promis de répondre à ces besoins de financement. Les dépenses de santé augmentent de 4% par an La situation est grave. Alors, l'hôpital est-il malmené ? Avec le vieillissement de la population et les maladies chroniques, les dépenses de santé augmentent d'environ 4% par an. Le projet de budget de la Sécurité sociale fixe pour 2020 l'objectif de dépenses à 2,1% pour l'hôpital, soit moins que pour la médecine de ville. La Fédération hospitalière de France (FHF) réclame des financements supplémentaires. La réponse est-elle imminente ? L'an dernier, Emmanuel Macron annonçait le plan "Ma santé 2022", qu'il souhaite maintenant accélérer. Un plan d'urgence sera annoncé mercredi 20 novembre à l'issue du Conseil des ministres.
More Description
URL Image


Technologie : ces inventions pourraient nous rendre très bientôt invisibles
Voir sans être vu. C’est le rêve de bon nombre d’entre nous. Un pouvoir qui a toujours fait partie du registre de la fiction, mais qui pourrait devenir très prochainement réalité. Des ingénieurs canadiens ont mis au point une plaque qui rend la personne ou l’objet présent derrière elle d’être totalement invisible à l’œil. La raison est scientifique. Grâce à une nouvelle matière qui permet de jouer sur la lumière. Plus la plaque est loin de nous, plus l’illusion est parfaite. L’armée sera la première bénéficiaire de ces technologies Une entreprise française s’est inspirée quant à elle du caméléon. Comme sur la peau du reptile, des capteurs analysent la couleur de l’environnement d’un véhicule pour qu’il disparaisse, ou presque. Une technologie qui doit être s’améliorer pour être opérationnelle. À noter également que l’armée devrait être la première bénéficiaire de ces techniques de camouflage.
More Description
URL Image


Santé : la kiné respiratoire, une technique remise en question
C'est un geste impressionnant qui choque parfois les parents : la kinésithérapie respiratoire. C'est la cinquième séance pour un bébé de deux mois. Atteint de bronchiolite, le bébé refusait de s'alimenter et dormait mal. Le kinésithérapeute place ses mains sur le thorax et l'abdomen pour aider l'enfant à évacuer les sécrétions. Un geste que la Haute autorité de santé déconseille désormais pour les petits âgés de moins de 12 mois. "Cela n'apporte rien" "Il n'y a aucun élément de preuve pour dire que dans les trois stades de la bronchiolite, il est utile de faire de la kinésithérapie respiratoire. Cela n'apporte rien", explique le professeur Pierre-Louis Druais, médecin, vice-président de la commission recommandations de la Haute autorité de santé. Pourtant, les parents constatent les bienfaits de la méthode. Selon un professionnel, les familles risquent de ne plus savoir à qui s'adresser. Dans ses conclusions, la Haute autorité de santé conseille aux parents de laver le nez de leurs enfants avec des dosettes de sérum physiologique.
More Description
URL Image


VIDEO. Arrêts maladie : ces salariés qui se rendent au travail malgré tout
Aller travailler, même malade, est une pratique de plus en plus répandue. Dans une boulangerie bordelaise, les salariés reconnaissent ne pas toujours prendre le temps de se soigner. Même blessé à la jambe, Nicolas Alexandre, boulanger, n'a pas jugé bon de prendre un arrêt maladie. Un présentéisme, même en cas de maladie, qui est valorisée par le patron. Selon une étude d'une mutuelle, 65% des salariés interrogés affirment avoir travaillé en étant malade au cours des douze derniers mois. Des salariés qui ne respectent pas non plus les prescriptions médicales. Même avec un arrêt maladie donné par un médecin, 28% d'entre eux ne s'arrêtent pas ou retournent au travail avant sa fin. Dans la plupart des cas, par conscience professionnelle ou pour des considérations financières. Selon Thierry Rousseau de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail, les entreprises auraient tort de croire que le présentéisme est bon pour les affaires. Pour lui, "c'est un calcul à court terme".
More Description
URL Image


Le lancement de la fusée Ariane reporté
Le lancement de la fusée Ariane, depuis la base de Kourou en Guyane, a été reporté, à 20 minutes de son départ. "Ni la fusée, ni les satellites, ni même la météo ne sont en cause, il y aurait eu des alarmes informatiques. Alors, il a été plus prudent de reporter le tir de 24 heures", explique en plateau le journaliste de franceinfo Jean-Christophe Batteria. Une mission Le but de la mission : la mise en orbite de deux satellites géostationnaires. "C'est-à-dire qu'ils orbitent au rythme de la Terre. Ils ne bougent pas par rapport au sol. Ils sont quand même à 36 000 mètres d'altitude", détaille le journaliste. Les clients sont, le téléphoniste Inmarsat, qui a commandé un satellite pour le mettre dans l'hémisphère nord, et le second satellite est Égyptien, "sans doute militaire", selon Jean-Christophe Batteria. Ce lancement sera le 250e pour une fusée Ariane et le 24 décembre, l'Europe célèbrera son 40e anniversaire de présence dans l'Espace.
More Description
URL Image


Égypte : de nombreuses momies animales découvertes
Une tête de lionceau vieille de 27 siècles, des crocodiles entiers momifiés... La découverte est impressionnante. Des dizaines de momies d'animaux ont été exhumées par des archéologues égyptiens dans la nécropole de Saqqarah, au sud du Caire, la capitale. Selon Mostafa Waziri, le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités, la plus belle découverte est un scarabée sculpté dans la pierre. Il s'agirait de la plus grande représentation de cet insecte au monde pour l'époque, selon les archéologues. D'innombrables statuettes de chat mises au jour Parmi les autres découvertes, des statues de dieux égyptiens en bronze et en bois, mais aussi d'innombrables statuettes de chats, retrouvées près d'un temple dédié aux félins. Avec cette découverte archéologique, l'Égypte espère une nouvelle fois relancer son tourisme, dans un contexte politique toujours instable.
More Description
URL Image


Automobile : les caméras embarquées favorisent-elles la diminution du nombre d’accidents ?
En France, 35 000 conducteurs ont recours à une "dashcam", une caméra embarquée afin d’enregistrer ses déplacements en voiture. Cette petite caméra collée sur le tableau de bord de votre voiture ou votre pare-brise permet de prouver notamment à votre assureur, en cas de litiges, que vous n’étiez pas en tort. "S’il vous arrive un accident ou un accident à un autre usager de la route, vous allez pouvoir avoir justement la vidéo pour donner à l’assurance", explique Thomas Damas, superviseur Norauto. "La caméra va influencer le comportement des conducteurs" Et les assureurs proposent des rabais à leurs clients utilisant cette technologie. Par exemple, Olivier Assurance propose une réduction de 10% sur le montant de votre assurance auto si vous utilisez une caméra embarquée. Le recours à cette caméra diminuerait fortement les accidents. "Il y a des études qui tendent à montrer qu’il y a une baisse de la sinistralité à partir du moment où les assurés s’équipent d’une 'dashcam'. On pense qu’ils vont être un peu plus prudents. La caméra va influencer leur comportement et vont conduire plus prudemment, ils vont avoir moins d’accidents", a noté Julien Gigogi, directeur technique d'Olivier Assurance.
More Description
URL Image


Hôpital public : grande journée de mobilisation partout en France
Partout en France, des médecins aux infirmières, tous les soignants des hôpitaux publics expriment leur malaise. À Guéret (Creuse), c'est l'ensemble des médecins hospitaliers qui a décidé de bloquer la machine administrative, faute de confiance entre direction et personnel. "Il y a des domaines qui sont totalement sinistrés", regrette Batiste Simonet, biologiste au laboratoire de l'hôpital de Guéret. Le personnel réclame une action des autorités À l'hôpital de La Réunion, selon les syndicalistes, la gériatrie fonctionne depuis le 6 novembre dernier sans médecins ni infirmières. "Il y a toujours un manque criant d'effectif, des mauvaises conditions de travail, un taux d’absentéisme qui a explosé en fin d'année dernière. Tout cela prouve que ce plan de restriction budgétaire n'arrange pas la santé", précise David Belda, membre de Force ouvrière. Les personnels hospitaliers attendent une réponse des autorités à la hauteur de leurs revendications.
More Description
URL Image


Chronique de l'espace : Luca Parmitano et la sortie spatiale féminine
Suite de nos "chroniques de l'espace". Cette semaine, l'astronaute italien de l'ESA, Luca Parmitano, revient sur la première sortie 100% féminine effectuée il y a quelques jours. « Bonjour à tous et bienvenue à bord de la Station spatiale internationale. Je suis Luca Parmitano, de l'Agence spatiale européenne (ESA). Et quelle semaine, nous avons passée à bord de l'ISS ! Mes deux formidables collègues, (les Américaines) Christina (Koch) et Jessica (Meir) ont marqué l'histoire en effectuant pour la première fois une sortie extra-véhiculaire 100% féminine. En à peine quelques jours, mes collègues et moi avons reçu les instructions depuis la terre pour effectuer une sortie non-planifiée. Drew (Andrew Morgan) pilotait l'opération à l'intérieur, et j'étais son assistant. Jessica et Christina étaient donc les deux astronautes qui sortaient. Ensuite, c'est moi qui ait eu à piloter le bras robotique. C'était une nouvelle expérience pour moi : j'accompagnais ainsi Christina d'une partie à l'autre de l'ISS. La mission était délicate pour nous tous. Et on est vraiment content que tout se soit bien passé. La Station spatiale est désormais bien configurée. Et nous sommes allons pouvoir poursuivre notre mission, avec d'autres expériences scientifiques et technologiques qui nous attendent ! »
More Description
URL Image


La terre vue du ciel par Thomas Pesquet, quand la nature compose des œuvres d'art
Jusqu'au 26 janvier 2020, les passionnés d'espace se doivent de faire le voyage à Bayonne. Là, l'espace d'art contemporain de la Didam (la Direction Interdépartementale des Affaires Maritimes) accueille en partenariat avec l'Agence Spatiale Européenne une exposition des photos que le spationaute Thomas Pesquet a prises lors de la mission Proxima depuis la cupola. C'est le nom de ce hublot grâce auquel pendant 200 jours le Français avait vue sur notre planète. Pendant son temps libre, il a pris des milliers de photos. C'est là que, de jour en jour, le scientifique a pris conscience de la précarité de notre situation et de l'urgence à protéger le berceau de l'Humanité.J’ai eu la chance de contempler notre planète. Spectacle infini de la nature à l’échelle des continents […]. J'ai ressenti presque physiquement la nécessité de protéger notre oasis de vie, perdue dans l'immensité noire du cosmos: la Terre n'est au final elle-même qu'un vaisseau spatial lancé dans un voyage sans fin autour du Soleil, avec des ressources limitées Thomas PesquetExposition Thomas Pesquet, TerreDidam6 Quai de Lesseps64100 Bayonnedu 8 novembre 2019 au 26 janvier 2020Entrée libre
More Description
URL Image


Luminothérapie : efficacité prouvée contre la dépression
La luminothérapie serait une technique aussi efficace que les antidépresseurs, selon une étude française. Les chercheurs se sont basés sur sept publications scientifiques auxquelles 400 patients ont participé. Ils ont remarqué que les patients suivis par luminothérapie se remettaient plus vite de leur dépression, une dépression sévère qui dure plus de 15 jours et qui a des effets sur les vies professionnelle et personnelle.Luminothérapie non remboursée L'étude met en avant la complémentarité entre la luminothérapie et les anxiolytiques. S'exposer à une lumière tous les matins pendant 30 minutes permet de réguler l'horloge interne, rythmer la veille et le sommeil et d'activer les circuits de la sérotonine, cela équivaut à prendre un bain de soleil, ce qui est excellent pour le moral. Bémol : les appareils de luminothérapie coûtent une centaine d'euros qui ne sont pas remboursés. Et la luminothérapie est déconseillée aux personnes qui souffrent de troubles oculaires. Par ailleurs, lundi 11 novembre, Mercure se placera entre la Terre et le Soleil. C'est la plus petite planète du système solaire. L'ombre de Mercure fera comme un petit point noir sur l'astre solaire entre 13h30 et 19h en France.
More Description
URL Image


Hôpital : les mesures du plan d'urgence du gouvernement
Mercredi 20 novembre, Édouard Philippe s'est déplacé jusqu'au ministère de la Santé pour présenter le plan d'urgence pour l'hôpital. Le Premier ministre prévoit un budget des hôpitaux augmenté de 1,5 milliard d'euros sur trois ans, dont 300 millions euros dès 2020. Par ailleurs, l'État va reprendre 10 milliards d'euros de la dette des hôpitaux. Parmi les mesures annoncées, pas d'augmentation de salaires, mais des primes : une prime annuelle de 800 € pour les 40 000 soignants d'Île-de-France gagnant moins de 1 900 € ainsi qu'une prime de 100 € par mois pour les personnels s'occupant des personnes âgées. Une prime d'engagement pour les professions sous tension Autre décision pour éviter les fuites vers le privé. Une prime d'engagement de 10 000 ou 15 000 € réservée aux médecins qui s'engagent dans l'hôpital public sera étendue aux professions sous tension comme les infirmiers spécialisés. Un plan d'ampleur selon le gouvernement, qui espère ainsi calmer la colère des hospitaliers.
More Description
URL Image


Le 23h philo avec France Culture : quel rôle pour l'hôpital ?
“Autant, les philosophes ont pensé le soin, le souci de soi, l’attention à l’autre, mais l’hôpital a eu souvent mauvaise presse auprès d’eux”, commence Géraldine Mosna-Savoye. La raison principale ? L’hôpital est, selon les penseurs, un lieu où on prodigue des soins, mais qui est contrôlé par l’État et qui en profite pour contrôler les patients. Michel de Montaigne ira même dire que cette institution “autoritaire” le “rend malade”. Le besoin du “care” Si, sur le principe, d’après le serment d’Hippocrate, on pourrait a priori se passer de l’hôpital, il reste un “lieu d’hébergement, de protection, d’abri, de soin au long cours”, continue Géraldine Mosna-Savoye. Qui poursuit sa réflexion : “Comment un hôpital malade peut soigner des patients ?”. Se basant sur les travaux de Carol Gilligan et sa société du “care” (NDLR: soin, en anglais), la productrice affirme que le soin, ce n’est pas seulement un acte médical, c’est une "sollicitude générale". Au point de faire, peut-être, de l’hôpital une sorte de “modèle social” ?
More Description
URL Image


Obésité des adolescents : perdre des kilos et apprendre à s'accepter
Ça ne plaisante pas en séance d'aquagym. Si ces jeunes filles frôlent les 100 kg, elles n'ont aucun complexe à se montrer en maillot de bain ici. Mais aucune n'échappe aux exercices de la prof d'activité physique. Pendant un an, ces ados vont vivre ensemble sous le même toit, dans une grande bâtisse au cœur de la Lozère, un établissement de soins adaptés aux jeunes en surpoids. Ce centre pédiatrique travaille avec le CHU de Montpellier (Hérault). Les plus petits ont 10 ans, les plus âgés 17. Une centaine de filles et garçons sont réunis avec un même objectif : perdre du poids. Les ados vont à l'école dans la ville voisine, mais prennent leur repas dans le centre, sous le contrôle d'une diététicienne. Avec elle, pas d'aliments interdits, mais les jeunes vont apprendre à équilibrer leur alimentation. Parfois synonyme d'un profond mal-être Manger, bouger, retrouver énergie et joie de vivre malgré les kilos en trop. Chaque enfant est suivi par l'équipe médicale du centre. Depuis son arrivée, Maxime a perdu une dizaine de kilos. Son séjour est pris en charge à 100% par la Sécurité sociale, car l'obésité est reconnue comme une maladie à part entière. Pour tenter d'éviter les rechutes, on en revient à la nourriture. On fait découvrir aux ados des recettes simples à refaire chez soi. Il s'agit de transformer une endive en apéritif, en oubliant saucisson et chips. Ce carnet de recettes, c'est toute la famille qui devra l'adopter au retour de l'enfant. Une façon de l'aider à tenir le cap. L'obésité est souvent l'expression d'un profond mal-être. Une psychologue amène des enfants parfois malmenés par la vie à mettre des mots sur leurs souffrances. La plupart d'entre eux trouvent ici un cocon réconfortant. Perdre des kilos tout en acceptant ses rondeurs est un travail de longue haleine, mais le jeu en vaut la chandelle. L'estime de soi varie au gré des aléas de la vie. Alors, les portes du centre restent toujours ouvertes en cas de rechute.
More Description
URL Image


VIDEO. Nos trois conseils pour ne rien rater du passage de Mercure devant le Soleil ce lundi (sinon il faudra attendre 2032)
C'est un événement rare. Mercure, la plus petite planète de notre système solaire, va passer devant le Soleil, lundi 11 novembre, pour un "transit" qui ne se produit que treize ou quatorze fois par siècle. Si vous ne voulez pas passer à côté de ce rendez-vous, qui ne se répétera pas avant 2032, voici nos recommandations (en croisant les doigts pour que les conditions météorologiques soient favorables, ce qui n'est pas gagné...). Bloquez votre après-midi Mercure traversera le Soleil de 13h35 à 19h04, heure de Paris. Le spectacle ne pourra pas être observé partout sur la planète : l'est de l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud, le sud du Groenland et l'extrême ouest de l'Afrique en verront l'intégralité, tandis que le reste de l'Amérique du Nord, de l'Afrique et l'Europe n'en verront qu'une partie. "En France métropolitaine, le phénomène débutera à 13h35. Il ne sera pas visible dans sa totalité car le Soleil se couchera avant la fin du passage", précise l'observatoire de Paris Mettez la main sur un télescope N'espérez pas assister au phénomène simplement en levant la tête dans la rue. "A l'oeil nu ou à travers des lunettes d'éclipse, on ne verra rien, Mercure est trop petit, souligne Florent Deleflie, astronome à l'observatoire de Paris. Avec des instruments adaptés à l'observation du Soleil, nous allons pouvoir agrandir le disque du Soleil et voir un petit disque noir se déplacer d'un bord à l'autre de notre étoile."Les astronomes rappellent qu'il ne faut pas regarder le Soleil à l'œil nu, sans protection spéciale, sous peine de courir des risques de lésions oculaires graves. Choisissez donc une lunette astronomique ou un télescope, équipés de filtres solaires spéciaux. Ou rapprochez-vous des structures locales organisant des observations. L'observatoire de Paris en propose à Meudon (Hauts-de-Seine) et Guillestre (Hautes-Alpes), ainsi qu'une retransmission sur son site internet, si le temps le permet. D'autres manifestations en France sont détaillées par l'Association française d'astronomie. Révisez vos connaissances Quelques rappels pour briller (autant que le Soleil) : Mercure, qui ne paraîtra pas plus gros qu'une petite bille, est la planète qui tourne le plus près du Soleil. Il y fait extrêmement chaud le jour (430°C) et très froid la nuit (- 180°C). Elle présente un aspect similaire à celui de la Lune : elle est constellée de cratères d'impacts, causés par la chute de météorites et d'astéroïdes. Depuis un an, le satellite européano-japonais BepiColombo est en route pour rejoindre Mercure et y réaliser une série d'études pour percer ses mystères. Arrivée prévue aux alentours du 5 décembre 2025.
More Description
URL Image


Samu : une sexagénaire meurt après plusieurs appels
Edith Greffier avait 62 ans. Le 14 septembre dernier, elle a fait un malaise cardiaque à son domicile. Pendant une heure, sa fille affirme avoir appelé le Samu à cinq reprises. La sexagénaire est décédée un peu plus tard au centre hospitalier de Trévenans (Territoire de Belfort). Sa famille a rendu public ses échanges avec le Samu. À 15h22, un premier appel est passé alors que la patiente est consciente, mais ressent une douleur dans le bras gauche. La famille a porté plainte À 15h39, puis à 15h52, la fille d'Edith Greffier rappelle le 15, car la situation de sa mère se dégrade. Sept minutes plus tard, une ambulance arrive au domicile de la patiente et l'ambulancier demande à la famille de rappeler le Samu. À 16h17, Edith Greffier est transférée à l'hôpital de Trévenans où elle décède. La famille de la sexagénaire a décidé de porter plainte.
More Description
URL Image


Seine-Maritime : un hôpital psychiatrique pointé du doigt pour ses conditions d'accueil "indignes"
À l'hôpital psychiatrique du Rouvray, près de Rouen (Seine-Maritime), les patients seraient accueillis de manière indigne et victimes de traitements dégradants. C'est ce que dénonce un rapport-choc d'Adeline Hazan, contrôleuse générale des lieux de privation de liberté. Elle pointe des "patients parfois laissés nus dans la chambre d'isolement parce qu'ils présentent un risque suicidaire, des adolescents qui seraient victimes de propos et gestes violents de patients adultes", mais aussi "la façon dont les personnes sont enfermées, même les patients qui se sont fait hospitalisés librement, et le fait que les adolescents et préadolescents soient hospitalisés avec les majeurs", précise Adeline Hazan. Peu de moyens et de personnel Selon une infirmière de l'institution, le manque de moyens fait que les malades sont mal soignés. "Il y a une telle charge de travail, avec beaucoup de monde et peu de personnel, qu'on enferme les patients pour ne pas qu'ils s'en aillent", explique Agathe Chopart, déléguée CGT. Le rapport insiste également sur le fait que les médecins doivent changer de méthode et moins recourir à l'enfermement.
More Description
URL Image


Migrants : le durcissement de leur accès aux soins fâche les associations
Des dizaines de tentes sont entassées sur une aire de jeu pour enfants à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Dans un camp de migrants aux conditions d'hygiène catastrophiques, les occupants afghans, soudanais ou érythréens sont contraints de manger à même le sol, avec un seul robinet en guise de salle de bain. "Regardez, tout est sale. Et si vous voulez aller aux toilettes, c'est encore pire. Il y en a seulement deux pour 500 personnes", explique un migrant."Ça va tuer des gens" Dans ce contexte sanitaire, les migrants peuvent bénéficier de la Puma (Protection universelle maladie) pour se faire soigner gratuitement. C'est le cas de Fahim Nazari, un afghan de 25 ans qui souffre de graves problèmes oculaires. Il a consulté un spécialiste fin octobre 2019 dans un hôpital parisien. "J'ai un problème aux yeux. On m'a dit qu'en France il y avait de bons hôpitaux et de bons docteurs", explique le demandeur d'asile. Le durcissement des conditions d'accès aux soins annoncé mercredi 6 novembre par le gouvernement préoccupe les associations qui tirent la sonnette d'alarme. "Ça va tuer des gens malades, blessés. Les gens ne meurent pas qu'en traversant la méditerranée. Ils meurent aussi aux portes de Paris", souligne Philippe Caro, membre du Collectif Solidarité Migrants Wilson. L'aide médicale d'État coûte chaque année plus de 900 millions d'euros, soit 0,6% de ce qu'il dépense chaque année en matière de santé.
More Description
URL Image


Bordeaux : des scientifiques auraient découvert la dépouille de Montaigne
Dans les sous-sols du musée d'Aquitaine, à Bordeaux (Gironde) des archéologues démontent une paroi vierge de toute inscription. Derrière se trouve un cercueil en bois, des écritures y indiquent le nom de Montaigne. S'agit-il bien de l'illustre philosophe et écrivain, maire de Bordeaux de 1581 à 1585 ? Les ossements trouvés à l'intérieur de l'ouvrage devraient permettre de le déterminer. L'homme avait des problèmes de santé qui pourraient bien avoir laissé des traces. "Il avait des calculs rénaux (...) donc on pourrait éventuellement les retrouver dans le contenant. Il a également subi a priori plusieurs factures dans sa vie", précise Hélène Reveillas, archéo-anthropologue. Suivre les indices scientifiques et historiques Les scientifiques vont donc procéder à des analyses pour identifier de manière certaine la dépouille. Un cylindre de plomb a également été découvert à côté du cercueil, contenant une bouteille et des papiers ainsi que l'ADN du défunt. Des comparaisons pourraient être effectuées avec l'ADN de descendants. Les indices historiques et scientifiques convergent chaque jour davantage.
More Description
URL Image


VIDEO. Médicaments : alerte à la pénurie !
Maud a 31 ans, elle est épileptique. Depuis quelques semaines, elle angoisse : le seul médicament capable de la soulager est en rupture de stock, impossible d’en trouver dans aucune pharmacie. En France, des milliers de patients comme Maud craignent de ne plus pouvoir se soigner. Hypertension, rhumatismes, épilepsie, ou cancer... Les traitements existent mais il est devenu très difficile, voire impossible de se les procurer. Près de 1 200 médicaments à intérêt thérapeutique majeur seraient aujourd’hui en difficulté d’approvisionnement dans les pharmacies et les hôpitaux. Trente fois plus qu’il y a dix ans. Des pharmacies en France jusqu'aux usines en Inde Qui est responsable ? "Envoyé spécial" a remonté la chaîne de production des médicaments, des pharmacies jusqu'aux usines indiennes, et enquêté sur un marché international où l’argent prime parfois sur la santé. Un reportage de Wandrille Lanos et Marielle Krouk avec CAPA diffusé dans "Envoyé spécial" le 14 novembre 2019.
More Description
URL Image


Santé : des médicaments épinglés dans une nouvelle liste noire
Smecta, sirop Vicks, Maxilase, ces médicaments sont très répandus, mais ils comporteraient pourtant des risques sérieux pour les patients. Selon le magazine Prescrire, ils peuvent être à l'origine d'allergies, de troubles digestifs ou cardiaques, et même d'hémorragies. Ils s'ajoutent à une liste noire qui existe depuis 2010. Elles comportent 92 médicaments commercialisés en France considérés comme "plus dangereux qu'utiles". Des sirops qui ne font "pas mieux qu'une cuillère de miel" 12 nouveaux médicaments viennent compléter cette liste, dont des sirops pour la gorge. "Au fil des années, on se rend compte que ces sirops ne font pas mieux qu'une sucrerie ou qu'une cuillère de miel. Par contre, il y a des risques d'allergie", explique le Dr Bruno Toussaint, de la revue Prescrire. De quoi interpeller certains clients, car ces médicaments sont souvent en libre-service.
More Description
URL Image


Intelligence artificielle : comment faire créer son modèle mathématique ?
L'intelligence artificielle à la portée de tous. "Si vous savez utiliser une application, vous pouvez faire de l'intelligence artificielle", confirme Anicet Mbida lundi 25 novembre dans le 23h. "C'est extrêmement simple, notamment les technologies qu'on appelle le 'deep learning', cette grande science de l'intelligence artificielle", assure le chroniqueur en prenant l'exemple de faire différencier un visage de femme et un visage de chien. Passage par le "deep learning" "On va enregistrer des milliers d'images du visage de la femme, la même chose avec le chien. C'est un modèle mathématique qui va être construit, qui va faire ce fameux apprentissage automatique", démontre-t-il sur ordinateur. Ainsi, au moment de faire défiler les images, le logiciel va reconnaître une femme ou un chien. Et d'expliquer : "Une fois qu'on a réussi à avoir ce modèle mathématique, on l'envoie dans son application, et on peut faire une porte qui s'ouvre automatiquement dès qu'elle détecte un chien".
More Description
URL Image


VIDEO. Dans "Anthropocène : l'Époque Humaine", on dépeint une nature dominée par l'homme
"Aujourd'hui, l'être humain domine tous les écosystèmes de la Terre, bien plus que les processus naturels car il altère ces derniers. C'est une conclusion cruciale." Ne pas montrer une nature sublimée mais plutôt dominée par l'homme. C'est ce qu'ont voulu faire Jennifer Baichwal et Nicholas de Pencier dans leur documentaire "Anthropocène : l'Époque Humaine". L'Anthropocène correspond à l'ère géologique durant laquelle l'homme a fait franchir à la planète ses limites naturelles. "Tous ceux qui croient en la science ne comprennent pas que des gens ne croient pas que le réchauffement climatique soit anthropogénique, donc causé par l'homme, et qu'il s'agit d'un moment critique de notre époque", regrette Nicholas de Pencier, coréalisateur du documentaire. Un impact rapide de l'homme sur Terre La Terre a 4,5 milliards d'années mais les êtres humains ne sont vraiment actifs en tant que civilisation que depuis environ 10 000 ans. "On avait besoin de faire prendre conscience aux gens que l'on a transformé la planète en très peu de temps", explique la coréalisatrice Jennifer Baichwal. Le documentaire explore des régions et des populations touchées par l'industrialisation. Il s'inspire des recherches menées par l'Anthropocene Working Group, une équipe de scientifiques affirmant que la Terre a quitté l'ère de l'Holocène ayant durée 12 000 ans, pour entrer dans une ère de géologie influencée par l'homme. "On a délibérément cherché des lieux choquants et, une fois sur place, ça restait très choquant", relève Nicholas de Pencier. La civilisation humaine a provoqué la perte de 83 % des mammifères sauvages, 50 % des plantes et détérioré près de 40 % de toutes les terres agricoles. Mais les réalisateurs gardent espoir, notamment grâce aux jeunes militants qui œuvrent pour sensibiliser le public aux questions climatiques. "Je suis optimiste parce qu'il y a une convergence de différentes choses, de différentes manières de s'interroger sur ce problème majeur auquel on fait face", souffle Jennifer Baichwal.
More Description
URL Image


Thomas Pesquet : un deuxième voyage vers l’espace prévu
Un nouveau billet pour l’espace. L’astronaute Thomas Pesquet va partir pour une nouvelle mission dans l’espace, un vol de longue durée à bord une nouvelle fois de la Station spatiale internationale. Un séjour prévu pour fin 2021. Il avait déjà effectué une mission entre novembre 2016 et juin 2017. Deux ans plus tard, Thomas Pesquet ouvrira le deuxième chapitre de son aventure dans l’espace. "Le décollage se fera du côté américain" Entre 2016 et 2017, l’astronaute français avait passé 196 jours en orbite. Lors de son voyage, le spationaute avait tout partagé : ses sorties dans l’espace et les détails de sa vie quotidienne. Il avait également dévoilé des clichés spectaculaires du monde entier. Il est ravi de bientôt repartir. "Les détails ne sont pas très clairs, car on est assez loin, mais ce qu’on sait, c’est que le décollage ne se fera pas de Soyouz, en Russie ça sera plutôt un décollage du côté américain, de Cap Canaveral, ça change, c’est sympa, ça fait un peu de nouveauté", commente-t-il.
More Description
URL Image


VIDEO. "N'importe qui peut en contracter et les ramener à son domicile" : le fléau des punaises de lit
"Il faut évacuer l'idée reçue que c'est associé à la mauvaise hygiène." La punaise de lit est un insecte parasite qui se nourrit exclusivement de sang. Et en deux ans, le nombre de sites infestés en France est passé de 180 000 à 400 000. "La punaise des lits est l'un des insectes les plus difficiles à traiter de par son mode de vie et sa biologie donc il faut prendre ça au sérieux", explique Stéphane Bras, porte-parole de la chambre syndicale de désinsectisation. Si ces parasites ne sont pas la source de maladies, ils peuvent en revanche être responsables de troubles psychologiques allant jusqu'à des dépressions graves ou des cas de stress intense.On n'est pas égaux devant les conséquences. Stéphane Bras à Brut.Une personne dont le foyer est infesté peut se faire piquer jusqu'à 500 fois par nuit. De plus, les punaises de lit se reproduisent très rapidement. Elles peuvent ainsi coloniser des logements entiers. Alors qu'elles avaient pratiquement disparu depuis 1950, les punaises de lit sont en pleine recrudescence, notamment à cause de l'essor des voyages à l'international et des achats de seconde main. L'éradication des punaises de lit peut coûter plus de 1000 euros. De plus, l'infestation peut être dans les planchers ou dans les murs donc l'intervention d'un expert est, dans ce cas, indispensable. "Une personne qui n'a pas les moyens d'engager les traitements nécessaires, forcément elle reste avec ses punaises", regrette Stéphane Bras.
More Description
URL Image


Elon Musk veut transporter un million de personnes sur Mars
Elon Musk, le patron de SpaceX, veut coloniser Mars. Pour ce faire, il construirait une fusée géante baptisée Starship. Elle serait la plus puissante de l'histoire : 50 mètres de haut, 9 mètres de diamètre, équipée de 37 moteurs capables d'emporter 150 tonnes de marchandise et une centaine de passagers en orbite directement de la Terre à Mars. Le voyage durera six mois pour effectuer 60 millions de km.Le cycle de la Lune en 28 photos Le milliardaire américain assure qu'il va pouvoir amener un million de colons sur Mars en 20 ans. Mais les problèmes logistiques sont immenses. D'après la Nasa, d'un point de vue médical, c'est impossible. Il a promis des tests en orbite dans deux ans. Dans les Alpes italiennes, une photographe a pris une photo de la Lune toutes les 24 heures et 40 minutes exactement. En 28 photos, on voit tout le cycle du satellite de la Terre.
More Description
URL Image


La Chine et les Etats-Unis vers un accord commercial ?
Le ton était à l'optimisme vendredi sur les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui doivent permettre de mettre fin au conflit opposant les deux premières économies du monde. Les négociations sur un accord partiel dit de "phase 1" ont "fait énormément de progrès, mais ne sont pas bouclées" , a déclaré Larry Kudlow, le principal conseiller économique de Donald Trump, devant des reporters à la Maison Blanche. Et d'ajouter: "Nous sommes au-delà de notre situation du printemps dernier" , quand Donald Trump avait interrompu des négociations qui semblaient en passe d'aboutir, accusant les Chinois de revenir sur leur parole. Le président américain s'est contenté de dire que les négociations "progressaient" et que la rencontre avec son homologue chinois Xi Jinping, au cours de laquelle les deux hommes entendent parapher cet accord commercial partiel, pourrait avoir lieu dans l'Etat américain rural de l'Iowa, où M. Xi a séjourné en 1985 pour étudier l'agriculture. MM. Xi et Trump devaient initialement se rencontrer mi-novembre au Chili pour le sommet de l'Apec, qui a été annulé. Cours du pétrole en hausse De Chine, les commentaires ont été moins directs mais interprétés de façon positive aux Etats-Unis, ce qui a fait grimper le cours du pétrole dans l'espoir d'une croissance mondiale plus vigoureuse alors qu'elle est bridée par le différend sino-américain. Un porte-parole du ministère chinois a évoqué des "discussions sérieuses et constructives" après une conversation téléphonique vendredi (samedi à Pékin) entre les principaux protagonistes de la négociation: Liu He, vice-Premier ministre chinois, Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce (USTR) et Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor. Pour leur part, les services de M. Lighthizer ont parlé de "progrès dans différents domaines". "L'appel téléphonique entre la Chine et les Etats-Unis semble s'être bien passé et avoir été constructif. Il semble que l'accord de phase 1 soit en bonne passe d'être certifié" , a estimé Ryan McKay, analyste de TD Securities. L'accord partiel aux contours flous avait été annoncé en fanfare par Donald Trump depuis le Bureau ovale de la Maison Blanche le 11 octobre, en présence du principal négociateur chinois. Le ton positif actuel dans les deux capitales suit un échange acerbe entre Washington et Pékin plus tôt dans la semaine. La Chine avait dénoncé une "attaque malveillante" du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. Ce dernier avait accusé le Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir depuis 1949 d'être ouvertement hostile aux Etats-Unis et à leurs "valeurs". Peu de détails sur les négociations L'accord de "phase 1" comprend --selon les maigres détails révélés par le président américain-- des achats de biens agricoles pour 40 à 50 milliards de dollars par an. "Le chapitre sur l'agriculture est à peu près clos, non seulement avec l'augmentation des achats, de 40 à 50 milliards, mais aussi avec l'ouverture des marchés agricoles, l'abaissement des réglementations et normes et des barrières non tarifaires. C'est très positif", a commenté M. Kudlow. C'est environ deux fois et demi le pic des achats annuels de la Chine et l'annonce avait donc été accueillie avec un certain scepticisme par les fermiers américains. En échange, la Chine a obtenu que M. Trump renonce à l'augmentation de 25% à 30% des tarifs douaniers punitifs sur 250 milliards de dollars d'importations chinoises aux Etats-Unis, qui devait entrer en vigueur le 15 octobre. L'entente trouvée le 11 octobre comprend aussi des éléments sur la propriété intellectuelle --un droit souvent bafoué en Chine--, une plus large ouverture du secteur des services financiers chinois et un volet sur les taux de change. M. Kudlow a expliqué que le chapitre sur les services financiers était "pratiquement terminé, les entreprises américaines seront propriétaires à 100% en Chine, des maisons de courtage, des compagnies d'assurance, des sociétés d'investissement, etc", a-t-il assuré. Le chapitre consacré à la monnaie est également bouclé. Sur deux autres volets très épineux, le vol de propriété intellectuelle et le transfert forcé de technologie --deux points extrêmement importants aux yeux des négociateurs américains-- M. Kudlow a fait état de progrès. Mais la conclusion devra attendre une "phase 2" de l'accord qui pourrait au total en comporter trois, selon les dires du président. Reste aussi la mise en place d'un mécanisme efficace de règlement des différends, crucial aux yeux de Washington pour s'assurer que Pékin respecte les règles.
More Description
URL Image


Justice : comment l'ADN révolutionne les enquêtes policières
On l'appelle la reine des preuves : il s'agit de l'ADN, le code-barres génétique de chaque individu, qui représente aujourd'hui le passage obligé de chaque investigation. L'ADN n'a que trente ans mais représente une véritable révolution. Chaque mois, un laboratoire de la Police nationale à Écully (Rhône) reçoit plus de 4 000 scellés. "On sent une giclure, cela peut être l'agresseur qui s'est blessé, il a pu saigner sur le vêtement de la victime", explique Virginie Colas, technicienne principale de Police technique et scientifique. Il faut prendre énormément de précautions. "On ne va jamais chercher l'objet avec des gants de l'extérieur puisqu'on va polluer tout l'ADN de l'extérieur sur le scellé". La contamination de l'ADN, la hantise de la police scientifique La contamination de l'ADN par des éléments extérieurs représente une véritable hantise pour la police scientifique. Témoin, le fiasco de l'affaire Grégory Villemin, qui a débuté en octobre 1984. Le corps du jeune garçon est récupéré à mains nues et, des années plus tard, les indices sont inexploitables.
More Description
URL Image


Fos-sur-Mer : le ras-le-bol des riverains, victimes de la pollution
La plus grande zone industrielle de France, et la plus polluée, se trouve à Fos-sur-Mer dans les Bouches-du-Rhône. Les taux de cancer y sont deux fois plus élevés qu'ailleurs, comme en témoigne une habitante qui a perdu son père chimiste des suites de la maladie. Elle avait confié pour Infrarouge, émission diffusée le 15 octobre dernier sur France 2, que tous ses voisins ou presque étaient morts. "Presque tout le monde est décédé de maladies (...) soit très jeunes vers la quarantaine ou soit juste avant la retraite ou juste après la retraite", regrettait-elle. De nombreux problèmes de santéDes conditions de vie qu'une riveraine n'accepte plus. Sa maison est située face aux usines. Cette femme de 77 ans l'assure : "Quand il y a le mistral comme aujourd'hui tout est rouge. Vous étendez le linge, c'est tout rouge". Depuis son installation, il y a 12 ans, elle souffre d'une broncho-pneumopathie. Son mari a quant à lui été touché par un cancer du poumon et une insuffisance respiratoire.
More Description
URL Image


Santé : la récupération améliorée après chirurgie, un dispositif ouvert à tous ?
Plusieurs chirurgiens mettent en œuvre la récupération améliorée après chirurgie (Raac) pour aider leurs patients à être les plus autonomes et rentrer le plus vite possible à leur domicile. Un dispositif qui ne connaît que très peu de limites, comme l’indique le docteur Damien Mascret sur le plateau de France 2. Néanmoins, les patients doivent être exigents après l’opération. "On va devoir surveiller trois choses (…) : l’apparition de douleurs, l’apparition de gonflements, ça peut vouloir dire qu’il y un hématome en train de se former, et pour finir l’apparition de fièvre. Ça peut indiquer une infection", explique le médecin généraliste. Un dispositif économique Après son opération, le patient est mis au courant de ces différents points. "Ce dispositif requiert que l’individu ait toute sa tête et qu’il ait des proches à son domicile", poursuit le médecin. Les avantages de ce dispositif sont bien évidemment économiques, car le patient est hospitalisé moins longtemps. On note également "moins d’infections secondaires" et "moins de complications" comme le précise Damien Mascret.
More Description
URL Image


Jura : dix cas d'enfants atteints de cancer interpellent
Ils sont dix enfants, tous atteints de cancer. Depuis le mois de juillet, dans le Jura, des familles donnent l'alerte. Elles vivent à moins de quinze kilomètres des unes des autres. Une concentration de cancers pédiatriques qui interpelle. Ces enfants ont-ils été exposés à un environnement à risque ? L'Agence régionale de Bourgogne-Franche-Comté a lancé une enquête. Interroger les familles "Une base importante consistera à interroger les familles sur la base d'un questionnaire détaillé en vue d'étudier les parcours de vie des enfants, de rechercher chez eux des points communs", indique l'ARS Bourgogne-Franche-Comté. Les enfants étaient âgés de six mois à 13 ans au moment du diagnostic. L'Agence de santé rappelle que dans la majorité des cas de cancer pédiatrique, les causes restent inconnues. Elle a lancé la recherche active d'autres cas. L'étude durera plusieurs mois.
More Description
URL Image


VIDEO. Au Mexique, les ossements de 14 mammouths ont été retrouvés dans une fosse
Quatorze fossiles de mammouths ont été retrouvés à Tultepec, au Mexique. Des archéologues de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire assurent qu'ils proviennent de deux pièges à mammouths fabriqués il y a 15 000 ans par les habitants de la région. Ils ont identifié 824 os sur un terrain destiné à devenir une décharge. Un autre mammouth avait également été découvert en juillet 2019 dans l'État de Jalisco, signe de la richesse anthropologique du Mexique. "C'est sur le continent américain, à la toute fin de leur existence, que ces animaux ont connu la présence des hommes", explique Eduardo Ladrón de Guevara, archéologue au centre de l'INAH, Jalisco. Selon lui, ces animaux sont très importants car ils permettent d'avoir une compréhension plus pointue du paysage, de la formation du territoire voire de la formation du monde d'aujourd'hui.
More Description
URL Image


A la découverte du biohacking, la médecine alternative
Êtes-vous un biohacker ? Cette nouvelle tendance qui consiste à recourir à toutes sortes de technologies pour optimiser ses fonctions corporelles et cognitives, être, en somme, en parfaite santé. A Helsinki ce week-end, un salon était consacré à cette forme de médecine alternative, futuriste. Le biohacking encore obscur pour le grand public Exemple, cette machine censée permettre de respirer un air pur comme si on était en haute altitude. On y gagne en énergie, paraît-il. Ce cobaye américain est conquis : "Je me sens vraiment bien, sur le plan mental et cognitif, comme un stoïcien. Chaque matin, je me réveille en ayant l'impression d'être Hulk." Encore peu connu du grand public, le mouvement biohacking entend profiter de ce type d'évènement pour se démocratiser, ses pratiques restant, pour beaucoup,  très obscures. Le manque de sommeil par exemple est un fléau de notre société. Eh bien, une technologie utilise des vibrations à basse fréquence pour nous aider à fermer l’œil. "Cela touche au système nerveux, en calmant le patient. Et quand on se calme, le sommeil vient naturellement. Vous n'avez pas à prendre de pilule ou quoi que ce soit", explique Katja Nyman de Neurosonic. Autre produit, un appareil de photobiomodulation, qui envoie des rayons lumineux sur la tête et dans le nez afin d'augmenter l'oxygénation du sang. Objectif : améliorer les performances et l'humeur. Pratiques controversées Certains biohackers utilisent aussi des tests sanguins pour vérifier régulièrement leur fonction rénale. Mais l'un des aspects les plus controversés du biohacking, c'est le recours au test ADN. La communauté médicale reste prudente et les données collectées suscitent des inquiétudes. Mais les entreprises ayant recours à ce procédé s'en défendent : "Nous examinons quelques  gènes. Une centaine, c'est rien. On peut donc utiliser cette information uniquement pour la fournir en retour au consommateur", explique Chris Moore de Nordic Laboritories. Mais tout n'est pas si technique dans le biohacking : se rendre dans un sauna ou prendre un bain à 4 degrés suffit au bonheur et aux besoins de certains biohackers. Un mouvement qui, à l'avenir, pourrait être de plus en plus tendance.
More Description
URL Image


Santé : une nouvelle mutuelle pour les plus modestes
Pour la prise en charge des prothèses auditives, des lunettes ou des frais dentaires, les foyers modestes paieront une mutuelle à 1 € par jour maximum. Jusqu'à présent, faute d'information, 5 millions de personnes n'ont par recours aux deux dispositifs déjà existants : la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et l'aide pour une complémentaire santé (ACS). 12 millions de Français pourront en bénéficier Pour simplifier les démarches, elles seront supprimées et remplacées par une nouvelle mutuelle baptisée la complémentaire santé solidaire (CSS). Près de 12 millions de Français pourront bénéficier de cette aide. Elle leur permettra de consulter gratuitement un médecin ou un dentiste et de ne pas payer le passage à l'hôpital. Les lunettes, les prothèses dentaires ou auditives seront aussi remboursées dans la plupart des cas.
More Description
URL Image


Santé : la kiné respiratoire à présent déconseillée aux enfants de moins d'un an
C'est un geste que les kinésithérapeutes ont l'habitude de faire pour soigner les nourrissons. La bronchiolite est une maladie virale qui touche un nourrisson sur trois. Les médecins avaient alors pour réflexe de prescrire de la kiné respiratoire aux enfants. Dans son récent rapport, la Haute Autorité de santé (HAS) déconseille ce geste pour les enfants de moins d'un an. L'acte n'aurait en effet pas démontré son efficacité. Pr Pierre-Louis Druais, médecin, explique : "Nous n'avons aucun élément de preuve pour dire que, dans les trois stades de la bronchiolite, il est utile de faire de la kinésithérapie respiratoire, ça n'apporte rien". Chaque année, 480 000 enfants de moins de 2 ans touchés Pire encore, cela aggraverait l'état de l'enfant dans les formes graves. Ce geste fatiguerait l'enfant, qui serait déjà épuisé. Chaque année, 480 000 enfants de moins de deux ans sont touchés. 11% d'entre eux vont aux urgences et 2 à 3% sont hospitalisés. En cas de bronchiolite, on conseille aux parents de ne pas donner de médicaments à leur nourrisson et de laver leur nez.
More Description
URL Image


VIDEO. Que devient le koala piégé par les flammes et secouru par une courageuse Australienne ?
"Il a un peu de mal parce qu'il ne peut pas se servir de ses pattes", explique une soigneuse. Brûlures dans les yeux, dents acérées… Prénommé Lewis, le koala souffre de brûlures au second degré sur de nombreuses parties du corps, dont le dessous de ses bras, son nez ou encore sur quelques unes de ses parties génitales. Son état reste donc grave et l'hôpital pour koalas de Port Macquarie où il est soigné estime qu'il n'a que 50 % de chances de survivre sur le long terme. "Il a des brûlures au deuxième degré et une petite zone où il est brûlé au troisième degré", explique-t-elle. La sauveuse de Lewis se souvient avoir éteint le feu sur l'animal avec de l'eau. "C'est un animal sans défense qui allait droit devant les flammes", explique-t-elle. Ainsi, si Lewis fait partie des chanceux, son état de santé demeure cependant particulièrement fragile. Cheyne Flanagan, la directrice médicale de l'hôpital le qualifie du "pire cas" parmi les koalas blessés. Depuis le début des incendies en Australie, des centaines de koalas ont péri.
More Description
URL Image


Créteil : deux décès suspects dans un hôpital
Depuis 2018, la chambre de Farès est restée vide. Après son décès, ses parents n'ont pas voulu y toucher. S'ils nous reçoivent aujourd'hui, c'est parce qu'ils sont en colère. Leur fils de 13 ans est mort alors qu'il était hospitalisé pour une suspicion d'appendicite à l'hôpital intercommunal de Créteil (Val-de-Marne). Le récit de la mère et l'étude du dossier médical permettent de retracer les vingt heures passées dans l'établissement. Le 23 novembre 2018, à 15 heures, Farès et ses parents se présentent aux urgences. Depuis cinq jours, l'enfant a mal au ventre. Son médecin traitant suspecte une appendicite. Après l'examen clinique fait par l'interne, le chef de service de chirurgie pédiatrique est sollicité. 20 heures à l'hôpital sans avoir été opéré "Je lui ai demandé ce que c'était. Il me regarde et me dit que c'est comme une boîte de conserve, il faut l'ouvrir pour voir ce qu'il y a dedans", explique Jamila Hedjal, mère de Farès. Le chirurgien demande un scanner pour établir un diagnostic et décide d'hospitaliser Farès dans son service. "Aux alentours de 20 heures, l'infirmière vient et me dit que le scanner ne se fera que demain matin, sans explication. Elle m'annonce qu'il y a plus urgent que mon fils", raconte-t-elle. La mère du garçon se laisse convaincre, mais vers 1h30 du matin, Farès commence à avoir de grosses douleurs. "Ne vous inquiétez pas, il s'agit probablement de crises d'appendicite", lui dit-on dans l'hôpital. Personne ne s'occupe de son fils, qui est victime d'une deuxième crise encore plus violente vers 4h du matin. Les médecins ne veulent toujours rien entendre. Vers 7h30, un chirurgien constate que Farès ne va pas bien. 16 heures après son arrivée, un diagnostic est posé, mais Farès n'est pas immédiatement descendu au bloc. Sa mère s'apprête à lui donner une douche préopératoire lorsqu'il fait un malaise. Suite à de nouvelles complications, Farès décède 20 heures après son admission à l'hôpital sans avoir été opéré. La famille Hedjal a porté plainte. Une nouvelle direction doit prendre la tête de l'hôpital dans les prochaines semaines. Dans le même service, tojours en 2018, France 2 a découvert un second décès, lié à une pathologie différente. La famille du petit Merkis n'a pas souhaité témoigner. Le rapport d'expertise rédigé pour l'assurance de l'hôpital engage clairement la responsabilité de l'établissement de santé.
More Description
URL Image


Jérusalem : une découverte archéologique incroyable
Comme souvent, la découverte fut le fruit du hasard, sur le chantier d'une nouvelle route, à 6 km de Jérusalem (Israël). On y a découvert un site archéologique d'une ampleur et d'une richesse insoupçonnées, enfoui depuis des millénaires à quelques mètres à peine sous la surface de la terre. Pour Jacob Vardi, archéologue membre de l'Autorité des antiquités d'Israël, il s'agit du couronnement d'une carrière déjà bien remplie. Tout ce qui peut avoir le moindre intérêt archéologique est soigneusement mis de côté. Dès le premier coup de pelle, les archéologues ont compris que ces fouilles allaient éclairer d'un jour nouveau ce qu'ils savaient de l'époque néolithique dans la région du Levant. Une découverte incroyable Plus de 300 personnes se sont relayées. Elles ont récolté des dizaines de milliers d'objets. Parmi eux, une statuette représentant un bœuf ou un taureau, un bracelet, un pendentif en forme de tête humaine retrouvé dans une tombe... Mais ce qui a le plus de valeur aux yeux des scientifiques, ce ne sont pas les sculptures, mais bien un plat de lentilles. "Pour nous, c'est une preuve indiscutable de leur mode de vie. Ces lentilles que nous avons retrouvées par milliers dans un grenier à grains constituent une découverte incroyable. Elles sont carbonisées, c'est pour cela qu'elles sont bien conservées alors qu'elles ont 9 000 ans", souligne Jacob Vardi. Bientôt, les travaux de construction reprendront les ruines seront recouvertes par des engins de terrassement. Désormais, c'est au musée qu'on pourra admirer les trésors qu'elles recelaient.
More Description
URL Image


Voisinage : que dit la loi en cas de tapage ?
Y a-t-il un seuil de décibels à ne pas dépasser ? "Aucun seuil n'existe. Seul un juge peut décider au cas par cas de ce qui est possible ou pas. La pratique du piano, une heure par jour, par un jeune voisin débutant, ça a déjà été considéré comme normal. En revanche, votre voisine du dessus qui marche en talons hauts sur du carrelage, ça peut être considéré comme du tapage", explique la journaliste Jihane Benzina sur le plateau du 13 Heures. Évidemment, la loi peut intervenir dans certains cas. "En journée, la nuisance sonore peut être sanctionnée dès lors qu'elle porte atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme par sa durée, sa répétition ou son intensité ; il suffit d'un seul de ces trois critères. La nuit, c'est plus simple : la loi considère que tout bruit émis par une personne, une chose, un animal, entre 22 heures et 7 heures du matin, c'est du tapage nocturne, même si ce bruit est ponctuel, modéré et court", ajoute-t-elle. Une amende de 68 à 450 € encourue Dans le cas de voisins bruyants, faut-il mesurer les décibels ? "Non, tout dépend de la nature de ces bruits. S'il s'agit de bruits de comportement, tels que des bruits d'animaux, des appareils électroménagers ou des jeux bruyants, il suffit de faire constater le bruit. Pour cela, des témoignages de voisins peuvent vous aider. Vous pouvez aussi faire venir un huissier ou même la police, qui peut infliger une amende de 68 à 450 €. En revanche, si ce sont des bruits liés à une activité près de chez vous, comme une salle de spectacle ou un chantier, il va falloir faire une mesure acoustique, car ces établissements ont des seuils à ne pas dépasser", conclut Jihane Benzina.
More Description
URL Image


Hôpitaux endettés : les pistes d'économies envisagées
L'hôpital d'Auxerre (Yonne), premier hôpital du département, croule sous 26 millions d'euros de dettes. Le centre hospitalier peine à payer ses fournisseurs, son chauffage ou encore ses charges sociales. Alors, pour trouver des solutions, les derniers médecins embauchés ont une mission supplémentaire : apporter leur regard neuf pour faire des économies. Le Dr Baptiste Borraccino, chirurgien, vient de pratiquer une opération bénigne sur une patiente en ambulatoire. Elle sortira dans quelques heures. Pour lui, réduire la durée d'hospitalisation pour d'autres opérations plus lourdes est tout à fait possible. Deux jours d'hospitalisation en moins, cela revient pour l'établissement à 3 000 euros d'économies. Le coût exorbitant du recours aux intérimaires Autre piste : baisser le coût du matériel chirurgical, très pointu, dont les chirurgiens se servent quotidiennement. Économie espérée : 435 000 euros sur trois ans, soit 30% de moins. Autre dépense : le recours aux intérimaires pour remplacer les 30 médecins manquants. Ils sont payés 1 300 euros par jour. Résultat : l'intérim médial a coûté 2 645 413 € en 2018. Pour tenter de régler le problème, le directeur fait appel à des médecins appelés "attachés associés". Ils ont fait leurs études hors de l'Union européenne. Malgré tous ces efforts, l'hôpital d'Auxerre doit aussi fermer 46 lits avant 2023. Il sera difficile de revenir à l'équilibre sans une nouvelle aide publique.
More Description
URL Image


Hôpital : les professionnels de santé réclament un traitement de choc
A bout de souffle. L’hôpital dans la rue pour réclamer un traitement de choc. Les personnels hospitaliers ont défilé jeudi 14 novembre pour demander plus de moyens et d’effectifs. “Vous savez, dans l’hôpital de Vichy (Allier) il nous manque 85 lits. On se retrouve avec des bouchons dans les urgences et avec des patients qu’on ne sait plus, qu’on ne peut plus placer dans des lits, qu’on laisse sur des brancards pendant plus de 48 heures”, précise ce manifestant. Un système à bout de souffle Selon les organisateurs, ils étaient 10 000 à Paris mais aussi plusieurs centaines à Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Marseille. Au total, 268 établissements sont touchés. “Aux urgences de Remiremont (NDLR : Vosges), on est en grève depuis le 11 juin. Les patients ne sont plus pris en charge correctement car il n’y a plus assez d’humains, trop de restrictions budgétaires”, estime cette manifestante. Manque de bras, de matériel, de temps : les messages mis en avant lors des différentes manifestations évoquent un système détraqué, qui laisse les patients sur le carreau, et qui pousse les équipes à bout.
More Description
URL Image


Inde : quatre questions sur la pollution "sévère" qui asphyxie New Delhi
Les rues sont presque vides, dans la capitale indienne de 20 millions d'habitants. En cause, la pollution atmosphérique, qui a atteint, dimanche, son plus haut niveau cette année dans l'agglomération de New Delhi, à tel point qu'un brouillard compact s'est posé sur la ville. Lundi 4 novembre, une brume nauséabonde et écœurante emprisonne toujours la ville, amenant les autorités à ordonner la fermeture des écoles et la suspension des chantiers. À quel point New Delhi est-elle polluée ? Cet épisode de pollution atmosphérique est l'un des plus violents qu'a connu la mégapole ces dernières années. New Delhi est d'ailleurs souvent qualifiée par les responsables indiens de "chambre à gaz". "J'ai mal à la tête chaque jour quand je me réveille. C'est parfois suffoquant de respirer. Les narines sont irritées et tout, les yeux aussi. Ça brûle", décrit à l'AFP Ankusha Kushi, étudiante à Delhi. "Il y a de la fumée partout et les gens, y compris les jeunes, les enfants et les personnes âgées, ont du mal à respirer", a déclaré le chef de l'exécutif local, Arvind Kejriwal, dimanche, sur Twitter. Dans la matinée de lundi, l'ambassade américaine sur place enregistrait une concentration de particules fines PM2,5 de 469 microgrammes par mètre cube d'air. Un niveau de pollution "sévère", considéré comme dangereux pour les patients souffrant de maladies pulmonaires. En comparaison, le niveau de Paris au même moment était de 6 microgrammes par mètre cube. L'Organisation mondiale pour la santé (OMS) recommande de ne pas dépasser une concentration de 25 en moyenne journalière. L'agence gouvernementale Safar, qui mesure la qualité de l'air, ne prévoit aucune amélioration au cours des 24 à 48 prochaines heures, compte tenu notamment du niveau d'humidité dans l'air. "Le vent commence à souffler plus fort, mais il faudra peut-être attendre un à deux jours avant que l'indice de pollution ne retombe à environ 500", confirme à Reuters Mahesh Palawat, vice-président de Skymet, institut de météo indépendant. D'où vient cette pollution ? La capitale indienne connaît chaque année, au début de l'hiver, des épisodes très violents de pollution de l'air. Ils sont dus à la fois à la densité de la circulation automobile, mais aussi aux rejets industriels et aux fumées des brûlis agricoles, qui battent leur plein dans les régions voisines. À cela, s'ajoutent les conditions météorologiques. En effet, selon Safar, les concentrations de particules fines ont atteint des sommets en raison notamment de légères précipitations survenues samedi soir. Le froid et les vents faibles contribuent à rendre l'air encore plus irrespirable. Les autorités fédérales et locales se renvoient la responsabilité. Le chef de l'exécutif local Arvind Kejriwal demande aux gouvernements des Etats voisins du Punjab et de Haryana d'agir. "Delhi est devenue une chambre à gaz, à cause des brûlis dans les Etats voisins", a-t-il affirmé. Le ministre fédéral de l'Environnement Prakash Javadekar a de son côté accusé Arvind Kejriwal de politiser le problème et de faire de ses voisins les boucs émissaires de la crise.Quelles sont les conséquences pour la santé ? D'un diamètre égal au trentième de celui d'un cheveu humain, les particules fines en suspension dans ce smog peuvent s'infiltrer dans le sang, à travers les poumons. Une exposition à long terme aux PM2,5 accentue les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer des poumons. Déjà, les médecins ont observé une hausse du nombre de cas de problèmes respiratoires, selon le cabinet indien Local circles. En 2017, la pollution de l'air a causé 1,2 million de décès prématurés en Inde, selon une étude parue en 2018 dans la revue scientifique The Lancet. Un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), publié l'an passé, indique que 14 des 15 villes les plus polluées au monde se trouvent en Inde. Quelles mesures ont été prises ? Devant l'ampleur du phénomène, les autorités locales ont ordonné la fermeture des écoles et la suspension des chantiers, jusqu'à mardi. Le gouvernement local a également distribué des masques de protection aux écoliers. La circulation alternée est entrée en vigueur lundi dans la ville, jusqu'au 15 novembre. Les véhicules ne peuvent rouler qu'un jour sur deux, selon que leur plaque d'immatriculation finit par un chiffre pair ou impair. Les experts sont néanmoins très circonspects sur l'efficacité de ce dispositif. "Ça ne peut pas être une solution, car le transport privé motorisé ne représente qu'une très petite partie" des sources de pollution, a expliqué à l'AFP Siddharth Singh, auteur du livre The Great Smog of India. Pour réduire les effets néfastes de la pollution sur le corps, le ministre de la Santé a seulement recommandé, dimanche, aux Indiens de manger des carottes. Ce même jour, un groupe de défenseurs de l'environnement a écrit au Premier ministre Narendra Modi, silencieux sur la question, pour appeler la classe politique à s'attaquer sérieusement à ce problème de société majeur. "Chaque respiration que nous prenons nous tue plus rapidement, nous et nos proches, et pourtant nous ne pouvons rien faire contre cela, ce qui nous rend impuissants, tristes et en colère", ont-ils déclaré dans une lettre ouverte.
More Description
URL Image


Immigration : un accès aux soins plus restrictif
Ils sont étrangers, en situation irrégulière, ils résident en France depuis plus de trois mois et étaient près de 320 000 à bénéficier de soins gratuits en 2018. Leur nombre augmente faiblement, mais régulièrement. C'est cette hausse que le gouvernement veut donc stopper. Deux systèmes existent aujourd'hui : l'AME, l'aide médicale d'État, destinée aux étrangers sans papiers, et la Puma, la protection universelle maladie, réservée aux demandeurs d'asile. La procédure va se durcir pour chacun des deux systèmes. Pour l'AME, le demandeur, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, devra physiquement comparaître pour effectuer sa démarche. Quant aux délais de carence, certains seront rallongés. En clair, il faudra être en France depuis plus de trois mois pour bénéficier de soins dans certains cas. Le RN demande la suppression pure et simple de l'AME Concernant la Puma, il faudra trois mois avant de pouvoir en bénéficier, et si le demandeur d'asile est débouté, sa couverture maladie, qui courrait pendant encore 12 mois, n'en durera plus que 6. Le principe de l'aide médicale n'est pas remis en cause, assure le gouvernement ; c'est aux abus que l'on s'attaque. Des abus qui n'existent pas, selon les associations d'aide aux migrants. Politiquement, sans surprise, le Rassemblement national trouve ces mesures trop timides, quand la gauche les trouve inappropriées. Une politique d'immigration plus ferme dont l'aide médicale est censée être le symbole : c'est clairement la ligne qu'a choisie le gouvernement.
More Description
URL Image


Alimentation : une campagne pour interdire les nitrites
"Stop aux nitrites". L'ONG Foodwatch et la Ligue contre le cancer lancent, mercredi 20 novembre, une campagne pour demander leur interdiction dans les produits alimentaires en France. Si la consommation française de charcuterie se porte bien, les fixateurs de couleurs et conservateurs présentent un réel danger pour la santé. Ces additifs peuvent entraîner la formation de composés cancérogènes dans l'estomac, appelés nitrosamines. Ces derniers sont jugés responsables de près de 20% des décès liés aux cancers du côlon. "Ces nitrites entraînent directement 3 000 morts tous les ans en France", alerte Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer. Des efforts difficiles pour les PME Pour la fédération des industriels, des efforts ont été consentis. Plusieurs grands groupes alimentaires proposent déjà des produits sans nitrites. Mais ce n'est toutefois pas le cas de toutes les PME. "Nos quelque 250 PME qui sont dans les terroirs, qui sont des petites entreprises, n'ont pas encore la technologie qu'ont pu acquérir les grandes entreprises", souligne Bernard Vallat de la Fédération française des industries de charcutiers traiteurs. L'interdiction demandée en France avec cette pétition pourrait être étendue au niveau européen.
More Description
URL Image


Épuisement des ressources : certains Français se préparent à un nouveau monde
Apprendre à cultiver la terre à la force des bras, produire soi-même de la nourriture... Deux ingénieurs ont décidé de participer à un stage en Ardèche pour s'initier au travail de la terre. Ils ont 37 ans chacun. Tous deux ont fait de grandes études avant de travailler pour des multinationales. S'ils sont venus passer dix jours dans un centre de formation, c'est parce qu'ils pensent que la civilisation industrielle va s'effondrer dans un avenir proche. Yves Cochet, ancien ministre et collapsologue "L'agriculture ne fonctionne actuellement que parce qu'on y met de l'énergie. L'énergie sur la planète étant limitée, il n'y en aura plus à un moment. Donc, ça va s'arrêter. Il faudra que je m'occupe moi-même de mon bien-être, donc je veux connaître ce genre de technique pour savoir si on pourra faire quelque chose dans le pire des cas", explique Emmanuel Arras, ingénieur dans l'automobile. C'est une préoccupation récente pour lui. Ces deux dernières années, il a consulté un grand nombre d'études scientifiques. Il a échangé avec ses amis ingénieurs pour en arriver à une conclusion radicale sur l'avenir du système économique mondial. En France, Yves Cochet, ancien ministre de l'Environnement, est l'un des collapsologues les plus engagés.
More Description
URL Image


Cinéma : "Proxima", des femmes à la conquête de l'espace
Sarah est astronaute et va s'apprête à partir dans l'espace. Un rêve de gosse, mais sur le chemin de ce rêve, il y a la séparation d'avec sa fille de 8 ans. Il y a aussi des mois et des mois d'entraînement intense. Proxima raconte donc les difficultés d'une femme dans l'aventure spatiale, que la première femme astronaute européenne, la Française Claudie Haigneré, a connues et surmontées à la force du poignet il y a vingt-cinq ans. "Il y a quelques années, le scaphandre de sortie extravéhiculaire n'était pas taillé pour une physiologie de femme", se rappelle-t-elle. L'actrice Eva Green, d'ailleurs, dit bien se souvenir des bras de la spationaute, très musclés.Un modèle féminin pour inspirer les petites fillesEn avril dernier, la Nasa avait dû annuler la première sortie dans l'espace d'un équipage entièrement féminin, faute d'avoir emporté deux combinaisons à leur taille. Une gaffe rattrapée six mois plus tard, en octobre. Dans le film, Sarah va vivre exactement le même entraînement que ses collègues masculins, le même entraînement, aussi, que les vraies femmes astronautes. Alors, pourquoi reste-t-elle une exception ? C'est pour donner un modèle aux petites filles que l'Agence spatiale européenne (ASE) s'est associée cet automne avec un fabricant de jouets pour commercialiser une poupée astronaute. Avec Proxima, le spectateur est au plus près de sa famille. Des séquences intimes et loin des clichés. Une histoire qui pourrait elle aussi faire rêver d'autres petites filles.
More Description
URL Image


Antibiotiques : la recherche est-elle en panne ?
Yorick Berger, pharmacien, vend des antibiotiques tous les jours. Il a, en stock, plus de 1 000 références mais pas de molécules récentes. "Les antibiotiques, c'est un domaine qui n'inspire pas beaucoup la recherche. La plupart des molécules ont plus de 20 ans d'existence", explique ce professionnel. En 1928, la découverte de la pénicilline révolutionne la médecine. C'est une arme contre les maladies infectieuses. "La lutte contre les maladies infectieuses n'est pas la plus rentable" Jusqu'à la fin des années 1960, c'est l'âge d'or. Les principales familles d'antibiotiques sont mises au point. Mais depuis, les nouvelles molécules se font plus rares. Les laboratoires abandonnent le développement des antibiotiques. "La lutte contre les maladies infectieuses n'est pas la plus rentable. C'est beaucoup plus rentable de faire un médicament contre le cancer ou de faire un médicament contre une maladie qui dure toute la vie", précise Antoine Andremont, professeur émérite de la faculté de médecine de Paris. Les Français consomment beaucoup les antibiotiques sans forcément respecter la prescription, ce qui favorise la résistance aux antibiotiques. Chaque année, les infections à bactérie résistante sont responsables de 12 000 décès en France.
More Description
URL Image


Santé : les Français consomment de nombreux antibiotiques
C'est un recul conséquent par rapport à 2009. Les médecins libéraux prescrivent en moyenne 15% d'antibiotiques en moins de 2009 à 2018, selon Santé Publique France. Mais attention, ce chiffre ne comprend pas à ce qu'il se passe à l'hôpital. Il y a des disparités en fonction des générations. Une baisse importante est constatée chez les moins de 5 ans (- 15%), chez les 5-14 ans (- 24%). Chez les seniors, les prescriptions sont en hausse, avec + 13% chez les 65-84 ans et + 9% chez les 85 ans et plus. Champion européen Cela fait de notre pays un champion de la consommation d'antibiotique avec en moyenne 22,5 doses pour 1 000 habitants. La France se situe au 3e rang européen, derrière la Grèce et Chypre. Nous consommons deux fois plus qu'en Allemagne. De quoi rappeler ce slogan qui n'est visiblement pas rentré dans les mœurs : "les antibiotiques, ce n'est pas automatique".
More Description
URL Image


ENQUETE FRANCE 2. Le "mois sans alcool" a-t-il été abandonné par l'Elysée à cause du lobby du vin ?
Le "mois sans alcool", l'association "Fédération addiction" le préparait depuis cet été avec l’aide de l’agence nationale de santé publique. Quand Nathalie Latour, déléguée générale de l'association a appris qu'elle n'aurait finalement pas le soutien du ministère de la Santé, elle a été très déçue : "On peut estimer qu’il y a un gâchis car nous étions au travail, Santé Publique France était au travail donc il y a du temps de perdu et de l’argent de perdu pour une campagne qui aurait pu voir le jour en janvier prochain." Pour l’occasion, un compte Twitter avait déjà été créé par l’association pour promouvoir l’opération.?Ca arrive à grand pas le #MoisSansAlcool, on est prêt à recevoir toutes vos questions ! pic.twitter.com/3fmYKlBPAw — MoisSansAlcool (@Moissansalcool) November 11, 2019Mais le projet n’a pas plu au syndicat des vignerons de la Champagne qui l’a fait savoir à Emmanuel Macron lors de son déplacement dans la région, jeudi 14 novembre. "On a abordé beaucoup de sujets avec Emmanuel Macron, raconte le président du syndicat général des vignerons de la champagne, Maxime Toubart, il a été sensible à nos arguments je pense. Il a dit qu’il n’y aurait pas de mois sec, de mois sans alcool." Une campagne qui "existe dans 14 pays" Contactés, l’Elysée et Santé Publique France n’ont pas souhaité répondre à nos questions. La ministre de la Santé a confirmé, jeudi 21 novembre, que l’agence de santé publique avait bien travaillé sur le dossier, mais qu’elle n’a jamais donné de feu vert officiel à cette campagne : "Cette mesure n’a pas été validée par le ministère de la Santé, elle ne m’avait pas été proposée". L'addictologue Michel Reynaud a écrit au Président pour dénoncer l’abandon de cette campagne de sensibilisation, qu’il jugeait particulièrement efficace : "Cette campagne existe dans 14 pays, ça a été évalué, il y a des publications scientifiques. Les gens qui y ont participé se sentent mieux au bout d'un mois et au bout de 6 mois, ils ont diminué leur consommation d'alcol." Pendant que "Janvier sans alcool" prenait l’eau. L’Elysée, donnait son soutien à une autre initiative : "Janvier sobre". Un mois où l’on peut boire... mais avec modération. Exactement ce que promeut le syndicat des vignerons de la Champagne.
More Description
URL Image


Cancers pédiatriques : l'indignation des familles de Sainte-Pazanne
Séverine Ragot est une mère révoltée : son fils est décédé à l'âge de 12 ans d'un cancer du sang. Mais les autorités stoppent l'enquête sur les cas de cancers pédiatriques dans la région. "Nous dire (...) on ne peut pas chercher, ce n’est pas entendable", regrette-t-elle. Une première analyse épidémiologique a bien eu lieu sur les 13 familles concernées sur sept communes ces quatre dernières années. Il y a certes plus de cancers pédiatriques qu'ailleurs en France, mais aucune cause commune n'a été identifiée. De nombreux diagnostics réalisés Selon les autorités de santé, d'autres prélèvements dans l'environnement ne serviraient à rien. Des diagnostics avaient été réalisés dans 17 logements d'enfants atteints de cancer, sur des sites industriels et à l'école Notre-Dame-de-Lourdes. L'Agence régionale de santé (ARS) regrette ce résultat non probant. "Nous avons bien conscience que ça ne répond pas aux questions des familles et plus généralement aux questions des habitants de Sainte-Pazanne et de l'ensemble des communes concernées", indique Nicolas Durand de l'ARS Pays de la Loire.
More Description
URL Image


Consommation : les Français mangent moins de poisson
En France, la consommation de poisson s'élève à 34 kg par an et par habitant. En 2011, c'était 36 kg. En dix ans, le nombre de tonnes de poisson achetées a chuté de 7%. La première explication se trouve dans le prix. Le poisson est un produit de plus en plus cher. "Sur les dix dernières années, les dépenses ont progressé de 18% alors que la quantité achetée a, elle, diminué", explique la journaliste Justine Weyl sur le plateau du 13 Heures. Les "millenials", plus gros consommateurs "Deuxième raison qui explique cette baisse : le poisson est un produit qui se conserve peu de temps et qui est un petit peu plus compliqué à cuisiner, donc ce n'est pas du goût des consommateurs pressés", ajoute la journaliste. Les Français se tournent donc vers les produits préparés comme le saumon fumé, les gambas cuites ou encore les conserves, dont la consommation augmente. Les plus gros consommateurs de poisson sont désormais les "millenials", la génération née entre 1980 et le milieu des années 90. Ils mangent 72 repas à base de poisson par an contre 69 pour les seniors. La désaffection pour la viande et le souci de manger sainement a inversé la tendance.
More Description
URL Image


Santé : les médecins généralistes qui reçoivent le plus de cadeaux des laboratoires prescrivent le plus de médicaments
D'après une étude menée par le British Medical Journal, les médecins généralistes qui reçoivent le plus de cadeaux de la part des laboratoires sont ceux qui prescrivent le plus de médicaments. Leurs ordonnances coûtent en moyenne 5 euros de plus à leurs patients que celles établies par leurs confrères qui ne reçoivent aucun cadeau. "Il y a un risque, quand on reçoit des cadeaux, de prescrire moins bien et plus cher par rapport à des médecins qui ne reçoivent pas de cadeaux", confirme Pierre Frouard, médecin généraliste. 90% des médecins étudiés acceptent les cadeaux des laboratoires Les pratiques de 41 257 médecins traitants ont été étudiées. 90% des médecins de ce panel acceptent les cadeaux des laboratoires. "Si c'est un cadeau à 10 euros ou un repas à 30 euros, tout le monde comprendra que ce n'est pas un grand cadeau et que le médecin ne va pas prescrire beaucoup plus", nuance Philippe Vermersch, président du syndicat des médecins libéraux.
More Description
URL Image


Nos trois conseils pour ne rien rater du passage de Mercure devant le Soleil cet après-midi (sinon, il faudra attendre 2032)
C'est un événement rare. Mercure, la plus petite planète de notre système solaire, va passer devant le Soleil, lundi 11 novembre, pour un "transit" qui ne se produit que treize ou quatorze fois par siècle. Si vous ne voulez pas passer à côté de ce rendez-vous, qui ne se répétera pas avant 2032, voici nos recommandations (en croisant les doigts pour que les conditions météorologiques soient favorables, ce qui n'est pas gagné...). Bloquez votre après-midi Mercure traversera le Soleil de 13h35 à 19h04, heure de Paris. Le spectacle ne pourra pas être observé partout sur la planète : l'est de l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud, le sud du Groenland et l'extrême ouest de l'Afrique en verront l'intégralité, tandis que le reste de l'Amérique du Nord, de l'Afrique et l'Europe n'en verront qu'une partie. "En France métropolitaine, le phénomène débutera à 13h35. Il ne sera pas visible dans sa totalité car le Soleil se couchera avant la fin du passage", précise l'observatoire de Paris Mettez la main sur un télescope N'espérez pas assister au phénomène simplement en levant la tête dans la rue. "A l'oeil nu ou à travers des lunettes d'éclipse, on ne verra rien, Mercure est trop petit, souligne Florent Deleflie, astronome à l'observatoire de Paris. Avec des instruments adaptés à l'observation du Soleil, nous allons pouvoir agrandir le disque du Soleil et voir un petit disque noir se déplacer d'un bord à l'autre de notre étoile."Les astronomes rappellent qu'il ne faut pas regarder le Soleil à l'œil nu, sans protection spéciale, sous peine de courir des risques de lésions oculaires graves. Choisissez donc une lunette astronomique ou un télescope, équipés de filtres solaires spéciaux. Ou rapprochez-vous des structures locales organisant des observations. L'observatoire de Paris en propose à Meudon (Hauts-de-Seine) et Guillestre (Hautes-Alpes), ainsi qu'une retransmission sur son site internet, si le temps le permet. D'autres manifestations en France sont détaillées par l'Association française d'astronomie. Révisez vos connaissances Quelques rappels pour briller (autant que le Soleil) : Mercure, qui ne paraîtra pas plus gros qu'une petite bille, est la planète qui tourne le plus près du Soleil. Il y fait extrêmement chaud le jour (430°C) et très froid la nuit (- 180°C). Elle présente un aspect similaire à celui de la Lune : elle est constellée de cratères d'impacts, causés par la chute de météorites et d'astéroïdes. Depuis un an, le satellite européano-japonais BepiColombo est en route pour rejoindre Mercure et y réaliser une série d'études pour percer ses mystères. Arrivée prévue aux alentours du 5 décembre 2025.
More Description
URL Image


Industrie : la revanche de la machine-outil "made in France"
L'industrie mécanique est de nouveau florissante. L'usine vosgienne Numalliance fabrique des machines-outils. Des machines qui font la fierté du directeur de l'usine, Christian Jacquemont. Ces machines de haute technologie se vendent de mieux en mieux, notamment grâce à l'export. L'entreprise fournit aujourd'hui des entreprises européennes et américaines, mais aussi asiatiques. Le secret est de proposer des machines-outils taillées sur mesure en fonction des besoins des industriels. Celles-ci sont pensées de A à Z par une centaine d'ingénieurs. Une production en hausse de 33% en cinq ans Ce service personnalisé permet de se démarquer de la concurrence, notamment allemande, qui offre des machines plus standardisées. L'entreprise fait déjà travailler 330 salariés et compte embaucher encore 20 personnes. Dans le secteur de l'industrie mécanique, la production française a grimpé de 33% en cinq ans. C'est un véritable renouveau. Ces cinquante dernières années, le nombre d'entreprises a été divisé par deux. Celles qui ont survécu se sont spécialisées dans les machines haut de gamme. Un secteur composé en majorité de petites et moyennes entreprises (PME).
More Description
URL Image


La Russie serre la vis sur le web avec une loi pour un "Internet souverain"
La Russie est-elle en train de verrouiller un peu plus la sphère d'Internet ? Une loi, entrée en vigueur ce vendredi, vise à créer un "Internet souverain" capable de fonctionner seul, indépendamment des grands serveurs étrangers. Le Kremlin veut protéger le net russe contre les "attaques extérieures" Le Kremlin dit vouloir protéger l'Internet russe, notamment face aux menaces de piratage : "Il s'agit de créer les conditions nécessaires au fonctionnement stable du segment russe d'Internet en cas de tentative extérieure d'affecter le réseau dans la Fédération de Russie" , expliquait en avril dernier à la Douma Leonid Levin, chef de la Commission des technologies de l'information. Mais pour les associations de défense des libertés, cette loi va entraîner une surveillance massive sur Internet et menacer ainsi un peu plus la liberté d'expression des Russes : L'inquiétude des défenseurs des libertés "Cette loi s'inscrit dans la tendance que nous observons depuis sept ans qui va vers une réglementation stricte de la sphère d'Internet, car Internet effraie les autorités. La loi va permettre aux autorités de gérer plus efficacement le trafic sur le web et, en en particulier, de contrôler la section russe du net. Or, elle a été adoptée sous le prétexte de défendre le pays contre les cybermenaces", souligne Sarkis Darbinyan. Ce n'est pas la première fois que la Russie est pointée du doigt pour sa gestion d'Internet. Ces dernières années, les autorités ont bloqué des sites liés à l’opposition ou des plateformes comme Dailymotion, le réseau social LinkedIn et la messagerie Telegram.
More Description
URL Image


Fongicides : des chercheurs démontrent leur toxicité pour l'homme
Ce sont des produits pour empêcher la prolifération de champignons dans les champs de céréales et dans les vignes. Des chercheurs français ont démontré la toxicité de ces pesticides dans un rapport publié jeudi 7 novembre. Les molécules dites SDHI tuent les champignons en bloquant la fabrication d'une enzyme à l'intérieur de leurs cellules. Mais selon les scientifiques du CNRS et de l'Inserm, ces principes actifs affectent de la même manière les cellules des abeilles, des vers de terre et même des humains. "Toutes ces expositions vont provoquer des maladies neurologiques" "On est persuadé que progressivement toutes ces expositions vont provoquer des maladies neurologiques", indique Paule Bénit, ingénieure de recherche en biologie cellulaire. Alertées, les autorités sanitaires ont ordonné des expertises supplémentaires pour évaluer ces risques pour la santé humaine.
More Description
URL Image


Décès liés au vapotage : une molécule chauffée et combinée au THC serait responsable
Le dossier inquiète certains consommateurs en France. Aux États-Unis, 39 personnes fumeuses de cigarette électronique avaient contracté une mystérieuse maladie pulmonaire et perdu la vie. Pour les autorités, le principal coupable s'appelle l'acétate de vitamine E. "La vitamine E en soi n'est pas dangereuse, c'est une molécule très utilisée dans l'industrie des cosmétiques, (...) mais si elle est inhalée et surtout si elle est chauffée, comme dans le cas d'une cigarette électronique, là, elle devient extrêmement dangereuse", rapporte le journaliste Loïc de La Mornais depuis Washington (États-Unis). Une colle dans les poumons Cette molécule, qui se transforme en colle dans le poumon, devient doublement dangereuse lorsqu'elle est combinée à de l'huile de cannabis. "C'est ce qui aurait provoqué la mort de ces 39 Américains et des milliers de malades", poursuit le journaliste. Donald Trump souhaite désormais mieux encadrer l'industrie, sans pour autant la tuer.
More Description
URL Image


États-Unis : quand les dons des patients financent l'hôpital
San Diego, Californie. Tous les matins, dans les couloirs d'un des plus grands hôpitaux de la ville, Pamela Barnett entame une tournée d'un genre particulier. Elle est en charge de lever des fonds auprès des patients. "J'ai chaque jour une liste de patients dont la richesse a été analysée. Certains ont déjà donné, je vais les remercier. Je vais en voir d'autres dont on pense qu'ils pourraient faire un don", explique l'employée d'une fondation au sein de l'hôpital. L'hôpital sollicite les patients les plus riches Pamela Barnett entre dans la chambre d'un patient. Après quelques minutes de discussion, elle suggère de faire un don. Elle dépose le dossier. Le patient va réfléchir. Les malades ne sont pas sollicités au hasard. "J'essaie de viser les patients notés D ou au-dessus. Ce sont des patients aisés, riches ou super-riches", précise-t-elle. Des patients classés selon leur niveau de richesse. L'hôpital de San Diego est financé par de l'argent privé. En son sein, une fondation collecte les dons des entreprises et des grandes fortunes. Ceux des malades représentent les 2/3 des fonds.
More Description
URL Image


Plan pour l'hôpital : une réponse "à la grogne légitime du monde hospitalier", selon Olivier Véran (LREM)
Le gouvernement dévoile mercredi 20 novembre un troisième plan pour l'hôpital qui est en crise depuis des mois, après un plan de 70 millions d'euros en juin. Faut-il changer de braquet ? "Ce n'est pas un plan, ce sont des mesures financières qui sont prises pour répondre à la grogne légitime du monde hospitalier", indique Olivier Véran, rapporteur général de la commission des affaires sociales, dans les "4 Vérités" de France 2, mercredi matin. Quelle est la différence ? "La transformation de l'hôpital a eu lieu, c'est la loi Ma Santé 2022, qui est une loi que nous avons adoptée l'année dernière au Parlement, qui réorganise aussi l'hôpital, qui réorganise les relations entre la ville et l'hôpital, qui relance l'attractivité, les parcours de soin, pour tenir compte des maladies chroniques", précise le député LREM. Revalorisation salariale Mais cela ne suffit pas. "Il faut du temps, c'est comme un traitement curatif, comme on dit en médecine. Vous avez une maladie, vous avez un traitement de fond et un traitement des symptômes, mais le traitement de fond c'est la loi. Mais il va falloir cinq à dix ans pour qu'elle soit pleinement opérationnelle, c'est long", explique l'élu de l’Isère. Faut-il faire quelque chose sur les rémunérations pour certains personnels ? "Ces métiers du soin, ces métiers qui sont au contact des personnes fragiles sont des métiers qui étaient historiquement très féminisés. Cela fait quarante ans ou cinquante ans et je ne crois pas que ce soit un hasard si ces métiers très féminisés sont des métiers peu valorisés socialement et financièrement donc je crois surtout qu'il faut que l'on soit capable aujourd'hui de tourner cette page et que l'égalité salariale passe aussi par la revalorisation des métiers du soin et de l'attention", conclut Olivier Véran.
More Description
URL Image


Handicap : cette plateforme permet aux malentendants de communiquer
515 000 personnes. C'est le nombre de demandeurs d'emploi en situation de handicap en France en 2018, deux fois supérieur au pourcentage des individus valides. Certains réussissent néanmoins à s'imposer. C'est le cas d'Isabelle, une secrétaire sourde qui réussit à se faire comprendre grâce à une technologie fabriquée en France et unique au monde. Elle travaille dans un collège de 483 élèves dans l'Essonne. Un métier qu'elle exerce avec passion malgré son handicap. Grâce à une plateforme qui lui permet d'avoir une interprète en permanence, elle peut répondre au téléphone et échanger. "Je me sens à l'égal de mes collègues" Isabelle Gaud confie : "Je suis complètement autonome. Je n'ai plus besoin de faire appel à mes collègues et je ne les agace pas dans leur quotidien de travail. Je ne les empêche pas d'avancer dans leur travail (...) aujourd'hui je me sens à l'égal de mes collègues entendants par rapport à tout ça". Cédric Mathieu, son patron, reconnaît que la technologie a été d'un énorme secours pour son employée. "On se rend compte qu'avec quelques outils de technologie adaptés, ils arrivent parfaitement à faire le travail comme n'importe quel salarié".
More Description
URL Image


VIDEO. Emma, celle qui ne présage rien de bon pour la santé des employés de bureau
Emma a été créée pour alerter sur les risques encourus par les travailleurs sédentaires. Dos courbé, muscles des jambes affaiblis veines enflées, yeux injectés de sang… Voici à quoi pourraient ressembler les employés de bureau dans 20 ans, si les conditions de travail n'évoluent pas. Tout d'abord travailler plus de 39 heures par semaine présente un risque pour notre bien-être. Par ailleurs, selon le chercheur Will Higham notre bien-être au travail repose sur quatre facteurs. "D'abord le poste de travail en lui-même, qui est le principal facteur. Ensuite, les locaux, l'environnement de travail, la qualité de l'air, etc. En troisième lieu, le travail en lui-même, le stress et les problèmes qu'il engendre, les interactions avec les autres. Et enfin, le mode de vie", explique-t-il. En plus du temps passé à travailler et à rester assis, l'épanouissement joue également un rôle déterminant dans le bien-être des employés de bureau. Plus d'un tiers des travailleurs britanniques jugent leur travail insignifiant.
More Description
URL Image


Cigarette électronique : un premier décès en Europe
Raphaël avait 18 ans. Il était en bonne santé jusqu'à cette soirée en famille au cours de laquelle il fume du CBD avec sa cigarette électronique. Un liquide dérivé du cannabis aux propriétés théoriquement apaisantes et sans effets psychotropes. "Sa maman a testé le CBD avec une cigarette électronique, son frère, la copine de son frère et deux autres amis la même soirée", confie Thierry Pauwaert, le père de Raphaël. Des dizaines de cas aux États-Unis Raphaël est le seul membre de sa famille qui réagit mal. Atteint d'une infection pulmonaire, il est placé sous assistance respiratoire et est plongé dans le coma. Il meurt le 6 novembre dernier. Le produit consommé est analysé dans un laboratoire. "En Belgique et en Europe, c'est un des premiers cas qui est recensé", précise le docteur Luc-Marie Jacquet, cardiologue à la clinique Saint-Luc (Belgique). Aux États-Unis, des dizaines de personnes sont mortes à cause de la cigarette électronique.
More Description
URL Image


VIDEO. Inde : New Delhi suffoque sous un nuage de pollution
"La pollution a atteint des niveaux insoutenables dans le nord de l'Inde", a commenté le ministre en chef de Delhi, Arvind Kejriwal. Dimanche 3 novembre, la pollution atmosphérique a atteint son plus haut niveau cette année dans l'agglomération de New Delhi, la capitale indienne. Un brouillard compact s'est formé dans la ville. Une trentaine de vols ont dû être déroutés par manque de visibilité : les avions ne pouvaient pas atterrir. Les rues se sont partiellement vidées dimanche, de nombreux habitants, inquiets pour leur santé, préférant rester chez eux. Devant l'ampleur du phénomène, exacerbé par la météo et par les brûlis agricoles dans les régions voisines, les autorités locales ont sonné l'alerte sanitaire. Elles ont ordonné la fermeture des écoles, ainsi que la suspension des travaux de BTP. Hausse du nombre de cas de problèmes respiratoires L'indice mesurant la concentration de particules fines dans l'air a dépassé les 900, bien au-delà du niveau "sévère" (de 400 à 500), déjà considéré comme dangereux pour les patients souffrant des poumons mais aussi pour certaines personnes en pleine santé. Les médecins ont observé une hausse du nombre de cas de problèmes respiratoires, selon Local circles, un cabinet de consultants menant des études sur les politiques publiques. Aucune amélioration n'est à prévoir au cours des 24 à 48 prochaines heures compte tenu notamment du niveau d'humidité dans l'air, a prévenu l'agence gouvernementale surveillant la qualité de l'air (Safar).
More Description
URL Image


Arrêts maladie : ces salariés qui se rendent au travail malgré tout
Aller travailler même malade est une pratique de plus en plus répandue. Dans une boulangerie bordelaise, les salariés reconnaissent ne pas toujours prendre le temps de se soigner. Même blessé à la jambe, Nicolas Alexandre, boulanger, n'a pas jugé bon de prendre un arrêt maladie. Un présentéisme, même en cas de maladie, qui est valorisée par le patron. Le présentéisme n'est pas forcément bon pour les affaires Selon une étude d'une mutuelle, 65% des salariés interrogés affirment avoir travaillé en étant malade au cours des douze derniers mois. Des salariés qui ne respectent pas non plus les prescriptions médicales. Même avec un arrêt maladie donné par un médecin, 28% d'entre eux ne s'arrêtent pas ou retournent au travail avant sa fin. Dans la plupart des cas, par conscience professionnelle ou pour des considérations financières. Selon Thierry Rousseau de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail, les entreprises auraient tort de croire que le présentéisme est bon pour les affaires. "C'est un calcul à court terme", explique-t-il.
More Description
URL Image


Méditerranée : un potager sous la mer pour une nouvelle forme d'agriculture
C'est le jardin extraordinaire dont Jules Vernes avait rêvé. Près des côtes italiennes, à huit mètres de profondeur, un surprenant potager a été mis en place. Plusieurs globes avec 200 litres d'air chacun préfigurent une nouvelle forme d'agriculture. "Nous cultivons plusieurs types de plantes : des herbes aromatiques comme le cumin, la menthe ou encore de la coriandre", explique Gianni Fontanesi, le responsable du jardin sous-marin. Des fraises ont même poussé à l'occasion d'une récolte expérimentale. Une agriculture pour des stations spatiales Qu'il intérêt y-a-t-il à faire pousser des fruits ou des fleurs sous l'eau ? Certaines plantes comme le basilic germent ici deux fois plus rapidement que dans la nature. Surtout, les cultures peuvent se passer de terre. Seuls circulent de l'eau, des sels minéraux et un peu de fertilisant. Une agriculture qui pourrait intéresser certains pays qui manquent de terres cultivables et ouvrir, en particulier, des pistes vers des plantations sans terre dans des stations spatiales ou sur la Lune.
More Description
URL Image

 
 
 
vlrPhone
vlrFilter

Projet de softphones à très faible consommation, radiation et débit, avec le support de l'audio spatial, des décalages de fréquence et des communications ultrasonores
Filtre Audio Multifonction avec Télécommande
Plus d'Informations
Libérez l'Animation VR
AR

Jouez pour révéler des images 3D et des modèles 3D
Plus d'Informations

WhmSoft Moblog
Copyright (C) 2006-2020 WhmSoft
Tous Droits Réservés