Brandt
Brandt


Willy Brandt
Pour les articles homonymes, voir Brandt. Willy Brandt [ˈvɪliː ˈbʁant], né Herbert Ernst Karl Frahm le 18 décembre 1913 à Lübeck et mort le 8 octobre 1992

Voir Article Wikipédia

Pour les articles homonymes, voir Brandt.

Willy Brandt
Willy Brandt en 1980. Fonctions Président de l'Internationale socialiste 28 novembre 1976 – 17 septembre 1992
(15 ans, 9 mois et 20 jours)
Prédécesseur Bruno Pittermann Successeur Pierre Mauroy Chancelier fédéral d'Allemagne 21 octobre 1969 – 7 mai 1974
(4 ans, 6 mois et 16 jours)
Président fédéral Gustav Heinemann Gouvernement Brandt I et II Législature 6e et 7e Coalition SPD-FDP Prédécesseur Kurt Georg Kiesinger Successeur Walter Scheel (intérim)
Helmut Schmidt Vice-chancelier
Ministre fédéral des Affaires étrangères 1er décembre 1966 – 20 octobre 1969
(2 ans, 10 mois et 19 jours)
Chancelier Kurt Georg Kiesinger Gouvernement Kiesinger Prédécesseur H.-C Seebohm
(Vice-chancelier)
Gerhard Schröder
(Affaires étrangères) Successeur Walter Scheel Président fédéral du
Parti social-démocrate d'Allemagne 16 février 1964 – 14 juin 1987
(23 ans, 3 mois et 29 jours)
Prédécesseur Erich Ollenhauer Successeur Hans-Jochen Vogel Président du Conseil fédéral 1er novembre 1957 – 31 octobre 1958
(11 mois et 30 jours)
Prédécesseur Kurt Sieveking Successeur Wilhelm Kaisen Bourgmestre-gouverneur de Berlin-Ouest 3 octobre 1957 – 1er décembre 1966
(9 ans, 1 mois et 28 jours)
Prédécesseur Otto Suhr Successeur Heinrich Albertz Biographie Nom de naissance Herbert Ernst Karl Frahm Date de naissance 18 décembre 1913 Lieu de naissance Lübeck (Allemagne) Date de décès 8 octobre 1992 (à 78 ans) Lieu de décès Unkel (Allemagne) Nationalité allemande Parti politique SAPD
SPD Conjoint Rut Brandt Profession Journaliste Religion Protestantisme Prix Nobel de la Paix 1971
Chanceliers fédéraux allemands modifier 

Willy Brandt [ˈvɪliː ˈbʁant], né Herbert Ernst Karl Frahm le 18 décembre 1913 à Lübeck et mort le 8 octobre 1992 à Unkel, est un homme politique ouest-allemand.

Membre du Parti social-démocrate (SPD), il est président de la Chambre des députés de Berlin de 1955 à 1957, bourgmestre-gouverneur de Berlin de 1957 à 1966, président du SPD de 1964 à 1987, vice-chancelier et ministre fédéral des Affaires étrangères de 1966 à 1969.

De 1969 à 1974, il est chancelier fédéral, à la tête d’une coalition sociale-libérale. Il est le premier social-démocrate à diriger le gouvernement depuis 1930. Son Ostpolitik a ouvert une nouvelle phase de relations avec la République démocratique allemande et lui vaut le prix Nobel de la paix en 1971.

Sommaire Biographie Jeunesse

Il est né Herbert Ernst Karl Frahm à Lübeck d'un père professeur, John Möller, dont il n'a jamais porté le nom et qui n'a jamais cherché à le connaître, et d'une mère vendeuse, Martha Frahm, âgée de 19 ans. Le père adoptif de sa mère, Ludwig Frahm, est un membre actif du SPD qui exerce sur lui une forte influence. Devenu apprenti chez un courtier maritime, le jeune Herbert Frahm rejoint dès 1929 la Sozialistische Arbeiterjugend (Jeunesse ouvrière socialiste), une branche du parti socialiste d'Allemagne, le SPD. Il la quitte en 1931 pour rejoindre le Sozialistische Arbeiterpartei (SAP, parti des travailleurs socialistes). Il obtient ensuite son diplôme de fin d'études secondaires (Abitur) au Reform-Realgymnasium de Lübeck en 1932.

Hitler devient chancelier le 30 janvier 1933. Dès février 1933, lors d'un déplacement de Berlin à Dresde, Herbert Frahm adopte le pseudonyme de Willy Brandt pour participer à une réunion désormais illégale de son parti. Il fera plus tard reconnaître Willy Brandt comme son nom légal. Dans la nuit du 31 mars au 1er avril 1933, il fuit l'Allemagne nazie grâce à un pêcheur de Travemünde qui le fait passer au Danemark. De là, il passe en Norvège, où il s'installe.

En 1934, il participe à la création du Bureau international des organisations révolutionnaires des jeunes (lié au Bureau international pour l'unité socialiste révolutionnaire), et à l'automne séjourne secrètement en Allemagne se faisant passer pour un étudiant norvégien, sous le nom de Gunnar Gaasland. En 1937, il suit la guerre d'Espagne comme journaliste. En 1938, le régime nazi ayant révoqué sa nationalité allemande, il demande la nationalité norvégienne qu'il obtient en 1940. La même année, il est arrêté par les forces allemandes qui occupent la Norvège mais qui ne l'identifient pas comme Allemand car il porte un uniforme norvégien. Il se réfugie alors en Suède, pays neutre, où il reçoit son passeport à l'ambassade norvégienne de Stockholm. Il réside en Suède jusqu'à la fin de la guerre.

Il épouse Rut Hansen, une écrivaine norvégienne. De cette union, il a trois fils, Peter (de), né en 1948, professeur réputé d'histoire contemporaine, Lars (de), en 1951, écrivain et Matthias (de), en 1961, acteur.

Après-guerre

Willy Brandt ne revient en Allemagne qu'après la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1946. Il s'installe à Berlin en tant que représentant du gouvernement norvégien. En 1948, il commence sa carrière politique au sein du SPD après avoir recouvré sa nationalité allemande. Il est bourgmestre-gouverneur de Berlin de 1957 à 1966, période particulièrement difficile car marquée par une série de crises, comme la crise de Berlin, qui entraîne en 1961 la construction du mur de Berlin contre lequel il est — avec ses administrés — seul à s'opposer. Il entretient d'ailleurs des rapports glaciaux avec l'administration américaine jusqu'au fameux discours de John Fitzgerald Kennedy, Ich bin ein Berliner le 26 juin 1963.

En 1964, Willy Brandt devient président fédéral du SPD, poste qu'il conservera jusqu'en 1987.

Willy Brandt avec John Fitzgerald Kennedy, le 13 mars 1961.

En 1961, il est le candidat du SPD au poste de chancelier. Il perd contre Konrad Adenauer. Il est de nouveau candidat en 1965 et perd contre Ludwig Erhard. Mais en 1966, la grande coalition entre le SPD et la CDU le propulse au rang de ministre des Affaires étrangères et vice-chancelier dans le gouvernement de Kurt Georg Kiesinger. Après les élections de 1969, il est élu quatrième chancelier fédéral de la République fédérale d'Allemagne. Brandt s'allie avec le parti centriste FDP pour former un gouvernement. Pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et la fondation de la République fédérale d'Allemagne, un chancelier social-démocrate est élu en Allemagne. Son élection marque un tournant en Allemagne.

Il participe à la relance de La Haye, qu'il marque par sa volonté de rompre avec la retenue traditionnelle de l'Allemagne dans les affaires européennes en se montrant intransigeant sur la question de l'élargissement de la Communauté face à la France.

Chancelier fédéral Willy Brandt en 1973.

Il devient chancelier fédéral d'Allemagne le 21 octobre 1969.

Sa politique étrangère est très tournée vers la RDA et l'Europe de l'Est : il s’agit de l'Ostpolitik, commencée symboliquement par son agenouillement au mémorial du ghetto à Varsovie. Ainsi, il reconnaît officiellement la RDA et entretient de bonnes relations diplomatiques avec la Pologne, l'Union soviétique et d'autres pays du bloc de l'Est.

Cette politique était très largement controversée. En mai 1972, une tentative de censure constructive de la CDU échoue, à la surprise générale, de quelques voix. Il sera plus tard révélé qu’au moins un membre de la CDU, Julius Steiner, avait été payé par le ministère pour la Sécurité d’État de la RDA, la Stasi, pour voter pour le maintien de Brandt. Certains Allemands considéraient l'Ostpolitik comme illégale et comme une haute trahison.

En 1971, Willy Brandt obtient le prix Nobel de la paix pour sa politique de rapprochement avec l'Europe de l'Est et l'Allemagne de l'Est.

Article connexe : Günter Guillaume.

C'est dans une atmosphère de scandale politique sans précédent en Allemagne que Willy Brandt démissionne le 7 mai 1974, une quinzaine de jours après l'arrestation le 24 avril 1974 de l'un de ses conseillers personnels, Günter Guillaume, qui avoue être un espion de la RDA. Il est remplacé à la chancellerie par intérim par Walter Scheel (vice-chancelier) pendant une semaine, puis par Helmut Schmidt.

Fin de carrière politique Willy Brandt en 1988.

En 1977, la Banque mondiale charge Willy Brandt de diriger une commission indépendante sur les problèmes de développement humain. Le Rapport Brandt est publié sous le titre Nord-Sud : un programme de survie en 1980. C'est l'ouvrage qui popularise la division Nord-Sud du monde.

Willy Brandt est membre du Parlement européen de 1979 à 1983.

Le 20 décembre 1990, il prononce, en sa qualité de doyen de la nouvelle chambre élue, le discours d'ouverture de la première session du Bundestag de l'Allemagne réunifiée.

Il meurt le 8 octobre 1992 à Unkel.

Décorations Hommages et postérité Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2019). Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source. Notes et références
  1. ↑ Prononciation en haut allemand (allemand standard) retranscrite selon la norme API
  2. ↑ Carola Stern, Willy Brandt, p. 11
  3. ↑ a et b Carola Stern, Willy Brandt, p. 19
  4. ↑ Vincent Capdepuy, « La limite Nord/Sud », Mappemonde, décembre 2007
  5. ↑ « Ressources de La réunification de l'Allemagne et les changements géopolitiques en Europe - Willy Brandt et l'unification de l'Europe - CVCE Website », sur www.cvce.eu (consulté le 1er mai 2018)
  6. ↑ a et b Aufstellung aller durch den Bundespräsidenten verliehenen Ehrenzeichen für Verdienste um die Republik Österreich ab 1952 (PDF; 6,9 MB)
  7. ↑ (de) « Discours lors de la décoration de Willy Brandt en 1992 par Bibliographie
    • (de) Carola Stern, Willy Brandt, Rowohlt Taschenbuch Verlag, 1er août 2002, 190 p. (ISBN 978-3-499-50576-8)
    • Hélène Miard-Delacroix, Willy Brandt, Fayard, coll. « Histoire », 30 octobre 2013, 350 p. (ISBN 978-2-213-67250-2)
    Articles connexes
    • Résistance allemande au nazisme
    Liens externes .mw-parser-output .autres-projets ul{margin:0;padding:0}.mw-parser-output .autres-projets li{list-style-type:none;list-style-image:none;margin:0.2em 0;text-indent:0;padding-left:24px;min-height:20px;text-align:left}.mw-parser-output .autres-projets .titre{text-align:center;margin:0.2em 0}.mw-parser-output .autres-projets li a{font-style:italic}

    Sur les autres projets Wikimedia :

    • (de) Bundeskanzler-Willy-Brandt-Stiftung
    • (de) (fr) (en) Willy-Brandt-Forum Unkel
    • (de) (fr) (en) Willy Brandt et l'unification européenne Dossier complet dans le corpus du Centre virtuel de la connaissance sur l'Europe
    • (en) The Nobel Peace Prize 1971 sur le site de la fondation Nobel
    • (de) « Publications de et sur Willy Brandt », dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque nationale allemande (DNB).
    • (de) Willy Brandt, dans le musée virtuel LeMO du musée historique allemand (DHM)
    • Notices d'autorité :
      • Fichier d’autorité international virtuel
      • International Standard Name Identifier
      • Bibliothèque nationale de France (données)
      • Système universitaire de documentation
      • Bibliothèque du Congrès
      • Gemeinsame Normdatei
      • Bibliothèque nationale de la Diète
      • Bibliothèque nationale d’Espagne
      • Bibliothèque royale des Pays-Bas
      • Bibliothèque nationale d’Israël
      • Bibliothèque nationale de Catalogne
      • Bibliothèque nationale de Suède
      • WorldCat
    v · mListe des chefs du gouvernement allemand Empire allemand .mw-parser-output .sep-liste{font-weight:bold}Otto von Bismarck (1871-1890) · Leo von Caprivi (1890-1894) · Clovis de Hohenlohe-Schillingsfürst (1894-1900) · Bernhard von Bülow (1900-1909) · Theobald von Bethmann Hollweg (1909-1917) · Georg Michaelis (1917) · Georg von Hertling (1917-1918) · Max de Bade (1918) · Friedrich Ebert (1918-1919) République de Weimar Philipp Scheidemann (1919) · Gustav Bauer (1919-1920) · Hermann Müller (1920) · Constantin Fehrenbach (1920-1921) · Joseph Wirth (1921-1922) · Wilhelm Cuno (1922-1923) · Gustav Stresemann (1923) · Wilhelm Marx (1923-1925) · Hans Luther (1925-1926) · Wilhelm Marx (1926-1928) · Hermann Müller (1928-1930) · Heinrich Brüning (1930-1932) · Franz von Papen (1932) · Kurt von Schleicher (1932-1933) Troisième Reich Adolf Hitler (1933-1945) · Joseph Goebbels (1945) · Lutz Schwerin von Krosigk (1945) RDA Otto Grotewohl (1949-1964) · Willi Stoph (1964-1973) · Horst Sindermann (1973-1976) · Willi Stoph (1976-1989) · Hans Modrow (1989-1990) · Lothar de Maizière (1990) RFA Konrad Adenauer (1949-1963) · Ludwig Erhard (1963-1966) · Kurt Georg Kiesinger (1966-1969) · Willy Brandt (1969-1974) · Helmut Schmidt (1974-1982) · Helmut Kohl (1982-1998) · Gerhard Schröder (1998-2005) · Angela Merkel (depuis 2005) v · mVice-chanceliers d’Allemagne depuis 1949 1949-1957 : Franz Blücher · 1957-1963 : Ludwig Erhard · 1963-1966 : Erich Mende · 1966 : Hans-Christoph Seebohm · 1966-1969 : Willy Brandt · 1969-1974 : Walter Scheel · 1974-1982 : Hans-Dietrich Genscher · 1982 : Egon Franke · 1982-1992 : Hans-Dietrich Genscher · 1992-1993 : Jürgen W. Möllemann · 1993-1998 : Klaus Kinkel · 1998-2005 : Joschka Fischer · 2005-2007 : Franz Müntefering · 2007-2009 : Frank-Walter Steinmeier · 2009-2011 : Guido Westerwelle · 2011-2013 : Philipp Rösler · 2013-2018 : Sigmar Gabriel · Depuis 2018 : Olaf Scholz Les noms en italique sont ceux des titulaires par intérim v · mMinistres des Affaires étrangères allemands Empire allemand
    (1871-1918)
    Hermann von Thile · Hermann Ludwig von Balan · Bernhard Ernst von Bülow · Joseph Maria von Radowitz · Clovis de Hohenlohe-Schillingsfürst · Friedrich zu Limburg Stirum · Clemens Busch · Paul von Hatzfeldt · Herbert von Bismarck · Adolf Marschall von Bieberstein · Bernhard von Bülow · Oswald von Richthofen · Heinrich von Tschirschky · Wilhelm von Schoen · Alfred von Kiderlen-Wächter · Gottlieb von Jagow · Arthur Zimmermann · Richard von Kühlmann · Paul von Hintze · Wilhelm Solf · Ulrich von Brockdorff-Rantzau République de Weimar
    (1918-1933)
    Ulrich von Brockdorff-Rantzau · Hermann Müller · Adolf Köster · Walter Simons · Friedrich Rosen · Joseph Wirth · Walther Rathenau · Joseph Wirth · Frederic von Rosenberg · Gustav Stresemann · Julius Curtius · Heinrich Brüning · Konstantin von Neurath Troisième Reich
    (1933-1945)
    Konstantin von Neurath · Joachim von Ribbentrop · Arthur Seyss-Inquart · Lutz Schwerin von Krosigk RDA
    (1949-1990)
    Georg Dertinger · Anton Ackermann · Lothar Bolz · Otto Winzer · Oskar Fischer · Markus Meckel · Lothar de Maizière RFA (1951-1990)
    Allemagne
    (depuis 1990)
    Konrad Adenauer · Heinrich von Brentano · Gerhard Schröder · Willy Brandt · Walter Scheel · Hans-Dietrich Genscher · Helmut Schmidt · Hans-Dietrich Genscher · Klaus Kinkel · Joschka Fischer · Frank-Walter Steinmeier · Guido Westerwelle · Frank-Walter Steinmeier · Sigmar Gabriel · Heiko Maas v · mBourgmestres-gouverneurs de Berlin depuis 1948 Berlin-Ouest
    (1948 - 1990) 1948-1953 : Ernst Reuter · 1953-1955 : Walther Schreiber · 1955-1957 : Otto Suhr · 1957-1966 : Willy Brandt · 1966-1967 : Heinrich Albertz · 1967-1977 : Klaus Schütz · 1977-1981 : Dietrich Stobbe · 1981 : Hans-Jochen Vogel · 1981-1984 : Richard von Weizsäcker · 1984-1989 : Eberhard Diepgen · 1989-1990 : Walter Momper Berlin
    (depuis 1990) 1990-1991 : Walter Momper · 1991-2001 : Eberhard Diepgen · 2001-2014 : Klaus Wowereit · depuis 2014 : Michael Müller v · mPrésidents du Conseil fédéral d’Allemagne depuis 1949 1949–1960 Karl Arnold • Hans Ehard • Hinrich Wilhelm Kopf • Reinhold Maier • Georg August Zinn • Peter Altmeier • Kai-Uwe von Hassel • Kurt Sieveking • Willy Brandt • Wilhelm Kaisen • Franz-Josef Röder 1960–1971 Franz Meyers • Hans Ehard • Kurt Georg Kiesinger • Georg Diederichs • Georg August Zinn • Peter Altmeier • Helmut Lemke • Klaus Schütz • Herbert Weichmann • Franz-Josef Röder • Hans Koschnick 1971–1982 Heinz Kühn • Alfons Goppel • Hans Filbinger • Alfred Kubel • Albert Osswald • Bernhard Vogel • Gerhard Stoltenberg • Dietrich Stobbe • Hans-Ulrich Klose • Werner Zeyer • Hans Koschnick 1982–1994 Johannes Rau • Franz Josef Strauss • Lothar Späth • Ernst Albrecht • Holger Börner / Walter Wallmann • Bernhard Vogel • Björn Engholm • Walter Momper • Henning Voscherau • Alfred Gomolka / Berndt Seite • Oskar Lafontaine • Klaus Wedemeier 1994–2010 Johannes Rau • Edmund Stoiber • Erwin Teufel • Gerhard Schröder • Hans Eichel / Roland Koch • Kurt Biedenkopf • Kurt Beck • Klaus Wowereit • Wolfgang Böhmer • Dieter Althaus • Matthias Platzeck • Peter Harry Carstensen • Harald Ringstorff • Ole von Beust • Peter Müller • Jens Böhrnsen 2010–2026 Hannelore Kraft • Horst Seehofer • Winfried Kretschmann • Stephan Weil • Volker Bouffier • Stanislaw Tillich • Malu Dreyer • Michael Müller • Daniel Günther v · mPrésidents fédéraux du Parti social-démocrate d'Allemagne depuis 1946 1946-1952 : Kurt Schumacher · 1952-1963 : Erich Ollenhauer · 1964-1987 : Willy Brandt · 1987-1991 : Hans-Jochen Vogel · 1991-1993 : Björn Engholm · 1993 : Johannes Rau · 1993-1995 : Rudolf Scharping · 1995-1999 : Oskar Lafontaine · 1999-2004 : Gerhard Schröder · 2004-2005 : Franz Müntefering · 2005-2006 : Matthias Platzeck · 2006-2008 : Kurt Beck · 2008 : Frank-Walter Steinmeier · 2008-2009 : Franz Müntefering · 2009-2017 : Sigmar Gabriel · 2017-2018 : Martin Schulz · 2018 : Olaf Scholz Les noms en italique sont ceux des présidents par intérim v · mPrésidents de l'Internationale socialiste Morgan Phillips (1951-1957) • Alsing Andersen (1957-1963) • Erich Ollenhauer (1963) • Bruno Pittermann (1964-1976) • Willy Brandt (1976-1992) • Pierre Mauroy (1992-1999) • António Guterres (1999-2005) • Giórgos Papandréou (depuis 2006) v · mLauréats du prix Nobel de la paix
    • Prix Nobel
    • Chimie
    • Économie
    • Littérature
    • Paix
    • Physiologie ou médecine
    • Physique
    1900-1910
    • Henry Dunant et Frédéric Passy (1901)
    • Élie Ducommun et Albert Gobat (1902)
    • William Randal Cremer (1903)
    • Institut de droit international (1904)
    • Bertha von Suttner (1905)
    • Theodore Roosevelt (1906)
    • Ernesto Teodoro Moneta et Louis Renault (1907)
    • Klas Pontus Arnoldson et Fredrik Bajer (1908)
    • Auguste Beernaert et Paul Henri Balluet d'Estournelles de Constant (1909)
    • Bureau international permanent de la paix (1910)
    • Tobias Asser et Alfred Hermann Fried (1911)
    • Elihu Root (1912)
    • Henri La Fontaine (1913)
    • Comité international de la Croix-Rouge (1917)
    • Woodrow Wilson (1919)
    1920-1930
    • Léon Bourgeois (1920)
    • Hjalmar Branting et Christian Lous Lange (1921)
    • Fridtjof Nansen (1922)
    • Austen Chamberlain et Charles Dawes (1925)
    • Aristide Briand et Gustav Stresemann (1926)
    • Ferdinand Buisson et Ludwig Quidde (1927)
    • Frank Billings Kellogg (1929)
    • Nathan Söderblom (1930)
    • Jane Addams et Nicholas Butler (1931)
    • Norman Angell (1933)
    • Arthur Henderson (1934)
    • Carl von Ossietzky (1935)
    • Carlos Saavedra Lamas (1936)
    • Robert Cecil (1937)
    • Office international Nansen pour les réfugiés (1938)
    1940-1950
    • Comité international de la Croix-Rouge (1944)
    • Cordell Hull (1945)
    • Emily Greene Balch et John Raleigh Mott (1946)
    • The American Friends Service Committee et Quaker Peace and Social Witness (1947)
    • John Boyd Orr (1949)
    • Ralph Bunche (1950)
    • Léon Jouhaux (1951)
    • Albert Schweitzer (1952)
    • George Marshall (1953)
    • Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (1954)
    • Lester Bowles Pearson (1957)
    • Père Dominique Pire (1958)
    • Philip J. Noel-Baker (1959)
    1960-1970
    • Albert Lutuli (1960)
    • Dag Hammarskjöld (1961)
    • Linus Pauling (1962)
    • Comité international de la Croix-Rouge (1963)
    • Martin Luther King (1964)
    • Unicef (1965)
    • René Cassin (1968)
    • Organisation internationale du travail (1969)
    • Norman Borlaug (1970)
    • Willy Brandt (1971)
    • Henry Kissinger et Lê Đức Thọ (refusé) (1973)
    • Seán MacBride et Eisaku Satō (1974)
    • Andreï Sakharov (1975)
    • Betty Williams et Mairead Corrigan (1976)
    • Amnesty International (1977)
    • Anouar el-Sadate et Menahem Begin (1978)
    • Mère Teresa (1979)
    1980-1990
    • Adolfo Pérez Esquivel (1980)
    • Bureau du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (1981)
    • Alva Reimer Myrdal et Alfonso García Robles (1982)
    • Lech Wałęsa (1983)
    • Desmond Tutu (1984)
    • Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (1985)
    • Elie Wiesel (1986)
    • Óscar Arias Sánchez (1987)
    • Force de maintien de la paix des Nations unies (1988)
    • Tenzin Gyatso (1989)
    • Mikhaïl Gorbatchev (1990)
    • Aung San Suu Kyi (1991)
    • Rigoberta Menchú (1992)
    • Nelson Mandela et Frederik de Klerk (1993)
    • Yasser Arafat, Shimon Peres et Yitzhak Rabin (1994)
    • Józef Rotblat et le mouvement Pugwash (1995)
    • Carlos Filipe Ximenes Belo et José Ramos-Horta (1996)
    • Campagne internationale pour l'interdiction des mines antipersonnel et Jody Williams (1997)
    • John Hume et David Trimble (1998)
    • Médecins sans frontières (1999)
    2000-2010
    • Kim Dae-jung (2000)
    • ONU et Kofi Annan (2001)
    • Jimmy Carter (2002)
    • Shirin Ebadi (2003)
    • Wangari Maathai (2004)
    • Agence internationale de l'énergie atomique et Mohamed el-Baradei (2005)
    • Muhammad Yunus et la Grameen Bank (2006)
    • Al Gore et le GIEC (2007)
    • Martti Ahtisaari (2008)
    • Barack Obama (2009)
    • Liu Xiaobo (2010)
    • Ellen Johnson Sirleaf, Tawakkol Karman et Leymah Gbowee (2011)
    • Union européenne (2012)
    • Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (2013)
    • Kailash Satyarthi et Malala Yousafzai (2014)
    • Quartet du dialogue national tunisien (2015)
    • Juan Manuel Santos (2016)
    • Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (2017)
    • Denis Mukwege et Nadia Murad (2018)
    v · mPersonnalité de l'année selon Time Magazine 1927-1950
    • Charles Lindbergh (1927)
    • Walter Chrysler (1928)
    • Owen D. Young (1929)
    • Mahatma Gandhi (1930)
    • Pierre Laval (1931)
    • Franklin D. Roosevelt (1932)
    • Hugh S. Johnson (1933)
    • Franklin D. Roosevelt (1934)
    • Haïlé Sélassié Ier (1935)
    • Wallis Simpson (1936)
    • Tchang Kaï-chek
    • Song Meiling (1937)
    • Adolf Hitler (1938)
    • Joseph Staline (1939)
    • Winston Churchill (1940)
    • Franklin D. Roosevelt (1941)
    • Joseph Staline (1942)
    • George Marshall (1943)
    • Dwight D. Eisenhower (1944)
    • Harry S. Truman (1945)
    • James F. Byrnes (1946)
    • George Marshall (1947)
    • Harry S. Truman (1948)
    • Winston Churchill (1949)
    • Les scientifiques américains (1950)
    1951-1975
    • Mohammad Mossadegh (1951)
    • La reine Élisabeth II (1952)
    • Konrad Adenauer (1953)
    • John Foster Dulles (1954)
    • Harlow Curtice (1955)
    • Les révoltés hongrois (1956)
    • Nikita Khrouchtchev (1957)
    • Charles de Gaulle (1958)
    • Dwight D. Eisenhower (1959)
    • Les scientifiques américains (1960)
    • John F. Kennedy (1961)
    • Le pape Jean XXIII (1962)
    • Martin Luther King Jr. (1963)
    • Lyndon B. Johnson (1964)
    • William Westmoreland (1965)
    • La génération Baby boom et leurs cadets (1966)
    • Lyndon B. Johnson (1967)
    • Les astronautes du programme Apollo 8 (1968)
    • La classe moyenne américaine (1969)
    • Willy Brandt (1970)
    • Richard Nixon (1971)
    • Henry Kissinger
    • Richard Nixon (1972)
    • John Sirica (1973)
    • Le roi Fayçal (1974)
    • Les Américaines (1975)
    1976-2000
    • Jimmy Carter (1976)
    • Anouar el-Sadate (1977)
    • Deng Xiaoping (1978)
    • L'ayatollah Khomeini (1979)
    • Ronald Reagan (1980)
    • Lech Wałęsa (1981)
    • L'ordinateur (1982)
    • Ronald Reagan
    • Iouri Andropov (1983)
    • Peter Ueberroth (1984)
    • Deng Xiaoping (1985)
    • Corazon Aquino (1986)
    • Mikhaïl Gorbatchev (1987)
    • La Terre en danger (1988)
    • Mikhaïl Gorbatchev (1989)
    • George H. W. Bush (1990)
    • Ted Turner (1991)
    • Bill Clinton (1992)
    • Les Faiseurs de paix (1993)
    • Le pape Jean-Paul II (1994)
    • Newt Gingrich (1995)
    • David Ho (1996)
    • Andrew Grove (1997)
    • Bill Clinton
    • Kenneth Starr (1998)
    • Jeff Bezos (1999)
    • George W. Bush (2000)
    Depuis 2001
    • Rudy Giuliani (2001)
    • Les whistleblowers (2002)
    • Le soldat américain (2003)
    • George W. Bush (2004)
    • Les bons Samaritains (2005)
    • « Vous » (2006)
    • Vladimir Poutine (2007)
    • Barack Obama (2008)
    • Ben Bernanke (2009)
    • Mark Zuckerberg (2010)
    • Le protestataire (2011)
    • Barack Obama (2012)
    • Le pape François (2013)
    • Les combattants d'Ebola (2014)
    • Angela Merkel (2015)
    • Donald Trump (2016)
    • « Silence Breakers » (2017)
    • Portail de la politique
    • Portail de la Seconde Guerre mondiale
    • Portail du prix Nobel
    • Portail de l’Allemagne
    • Portail sur la paix


 
Recherche Personnalisée
Brandt

Rechercher
Brandt

Bonnes Affaires
Brandt
 
vlrPhone
vlrFilter

Projet de softphones à très faible consommation, radiation et débit, avec le support de l'audio spatial, des décalages de fréquence et des communications ultrasonores
Filtre Audio Multifonction avec Télécommande
Plus d'Informations
Libérez l'Animation VR
AR

Jouez pour révéler des images 3D et des modèles 3D
Plus d'Informations

WhmSoft Moblog
Copyright (C) 2006-2020 WhmSoft
Tous Droits Réservés